Forum RPG post-apocalyptique, rock'n'roll, à prix cassé
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ce mur m'est réservé...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hiro
Poutreur amateur
avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 15/09/2011
Age : 23
Localisation : Somewhere smashing some living dead o/

Feuille de personnage
P.U.F.: Shadow-Mimi
Relationship:
Cash: 10

MessageSujet: Ce mur m'est réservé...   Mar 29 Nov - 2:37





  • Oui, ce mur, je le réserve à mes mémoires, je le dédie à ma "Vie" au refuge, je suis Hiro Reid, voici mon histoire au sein de cette apocalypse.

  • Le premier jour,

    Heureusement j'ai trouvé un marqueur et ce mur vide... Autrement je n'aurai jamais pu lister ce morceau de ma mémoire... À partir d'aujourd'hui, je crois que j'écrirai tout ce que je vivrai, ça en vaut la peine, comme ça, si je ne survie pas à cet enfer, et si cela se termine un jour, il restera peut-être quelque chose de moi. Une fragmentation de ces atrocités, pour montrer au monde comment les temps son dur, ou était dur... Aujourd'hui, je suis arrivée ici, à SunCity, je ne possède même pas l'essentiel, mise à part un antidouleur, je n'ai presque rien... Et dire que, si ça n'était pas arrivé, ce matin je serai partie pour le front, si ils ne sont pas aussi touchés, ces soldats se retrouvent sans toubib dans leur escouade, certains en souffriront surement énormément... Sinon, au moins, avoir du affronter ces chose en plein désert, j'aurai eu accès à des armes, ainsi qu'à des gens équipé, armés, entrainés... Là, je me trouve au beau milieu d'un groupe de rescapé dans un centre commercial, je ne saurai même pas étonnée d'être la seule sachant manier une arme à feu... Nous sommes condamnés... Ils ne viendront jamais à notre secours... J'aimerai pourtant me tromper.....

  • Le deuxième jour,

    Je ne peu cesser de me demander pourquoi tout cela arrive.... D'ou viennent ces choses? Pourquoi ces gens sont-ils devenus ce qu'ils sont aujourd'hui? C'est à en devenir fou, ça ne peu pas être qu'un virus... Ça n'a rien de naturel... Ce qui est certain, c'est que si il y a un dieu sur cette damné terre, ils nous a abandonné.... Did I deserve this? Did we deserve this?! Je suis enfermée ici depuis à peine deux jours, je craque déjà, ça ne s'appelle pas vivre.... Il n'y a ici que de la survie, est ce que ça en vaut vraiment la peine? Somme nous là seulment pour dire que nous résistons? Ou somme nous simplement pris comme des rats mais nous ne pouvont pas nous l'avouer? L'humanité n'a certainement jamais vu pire... Cependant, si ces créatures arrivent à entrer dans notre refuge, nous sommes tous morts... Et puis, si quelqun se fait infecter mais ne nous dit rien? S'il propage cette maladie sans que l'ont s'en rende compte? Ici, je ne crois pas pouvoir faire confiance à l'un d'entre eux. Peut-être est-ce seulement la fatigue... Le stress... Je cède peut-être à simplement à la panique... Je ne sais plus.......... Je ne suis plus lucide, ces choses me brouillent l'esprit... Je dois faire quelque chose. Je doit me changer les idée du mieux que je le peu.... Dieu que je tuerai pour une clope....

  • Le troisième jour,

    Certains réfugiés mentionnent un dit Lorentz, ou Laurence, je ne sais plus... Il surveillerait les lieux d'après ce qu'ils disaient, il chercherait aussi des âmes charitables ainsi que des gros bras pour faire le sale travail... Ce qui implique de sortir de notre bunker pour affronter les cadavres au risque de se faire dévorer vivants... Nous sommes désespérées au point d'envoyer des gens dans la gueule du loup... Et pourtant, je songe à tirer le diable par la queue et de m'y joindre... À vrai dire, je n'ai plus grand chose à perdre après tout, ma vie, mon égo, à ce point-ci, ça me semble si futile... Aujourd'hui j'ai aussi vu des enfants partir en mission, c'est nimporte quoi, complètement immoral de les laisser à eux mêmes parmi les zombies.... Je n'en croyais pas mes yeux, ça me semblai impossible, mais nous sommes réellement tombé bas à ce point... Dieu que je fumerai une clope.....

  • Le quatrième jour,

    Aujourd’hui, je me suis décidée, j'ai choisi d'aller voir le dit Lorentz (Ou Laurence, je ne m'en souviens toujours pas). Il séjournait dans une grande pièce tapissée d'écrans, surveillants chacune des partie de SunCity, enfin j'imagine, et en le voyant, j'ai tout de suite su que je n'était pas la seul à connaître les armes à feu, le vieil homme avait l'apparence complète d'un Marines, rangers aux pieds, pantalons camo tout comme le Tank Top noir ainsi que deux plaquettes de métal pendants sur son torse. Il était imposant, il ne semble pas être le genre d'homme à qui aller chercher des problèmes... Tu écoutes, tu fais ce qu'il te demande et tu écoutes à nouveau... Il me fait penser à mon lieutenant, enfin, mon ancien lieutenant. Bref, j'aimerai en savoir plus sur lui... Je fut mise en équipe avec un autre survivant. Un borgne.... Bâtit comme un Apollon, il avait le look du parfait patriote, un drôle de gars... Durant cette expédition j'ai trouvé un bracelet argenté incrusté de quelques pierres, du toc surement. Vous vous demandez surement pourquoi je le mentionne, ce n'est qu'un objet sans réel valeur, mais je ne sais pas, je suis heureuse de l'avoir trouvé, c'est comme un étrange bien-être, ce n'est pourtant qu'un faux bijou... Je n'ai jamais réellement porté ce genre de chose auparavant... C'est étrange, du moins, je suis heureuse de l'avoir... Les pierres ressemblent à des rubis, le rouge est superbe. Et puis, toujours pas de clope en vue, je vendrai mon rein pour une pauvre cigarette.

  • Le cinquième jour,

    Il faudrait que cela se termine avant que mon crayon n'ai plus d'encre... C'est à croire uqe je commence à m'y faire ici, les temps sont toujours aussi dur hélas mais ce n'est pas comme si nous avions le choix... Je me demande aussi si quelqun prend déjà la peine de lire mon mur, qui sait, je n'ai pas la plume d'une écrivaine ou quoi que ce soit du genre, plutôt le marqueur d'une millitaire animé par l'énergie du désespoir, mais bon, il y a si peu à faire dans cet endroit restreint, l'ont s'accrochent à tout ce que l'ont peu... Cependant, plus le temps avance, moins je dors, des cernes sont creusées sous mes yeux, si ça continue, je risque de me shooter une de ces dose de morphine... Je veux dormir.



Dernière édition par Hiro le Jeu 1 Déc - 18:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ce mur m'est réservé...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Table réservée "Manoir Tudor"
» [Series] Mes avions préservés by Sylvain.G
» Titre et billet d'avion réservé aux français ?
» Vampires-Ogres v Lézards-Nains, 1k par armée
» Salles de travail réservée à l'Evesque M4DBORIS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*SUN CITY :: Paperasse. :: Espace personnages. :: Journaux intimes.-
Sauter vers: