Forum RPG post-apocalyptique, rock'n'roll, à prix cassé
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Erika.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pickly
Poutreur amateur
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 20/02/2013

Feuille de personnage
P.U.F.: Pickly Bloodimeda
Relationship:
Cash: 15

MessageSujet: Erika.   Ven 5 Avr - 14:11


GANGSTERS NEVER DIE



    Nom (Facultatif):Rotkrieger (de l’allemand,
    Guerrière Rouge)
    Prénom :Erika
    Sexe :Nana.
    Âge :22 balais.
    Origines :Franco-allemande.
    Emploi :Fabricante d'armes artisanales.
    Taille :1m72
    Corpulence (Facultatif) :Musclée.


    Spoiler:
     


    Signe(s) Particulier(s) :Sur le plan physique, on remarque que ses yeux
    sont hétérochromes. Le milieu est marron-feu, le reste vert avec de multiples
    reflets. Le contour de ses iris est gris. D’autre part, la physiologie d'Erika
    fait qu’elle ne peut pas prendre énormément de poids. Tout ce qu’elle mange
    semble être absorbé et éliminé immédiatement, tout en conservant les apports
    bénéfiques à sa santé. Sans faire de sport, elle possède un corps de rêve.
    Soyez pas jaloux, oh. Elle a aussi un charmant accent allemand, juste ce qu’il
    faut. Autrement, rien à signaler.


    Histoire (Minimum 5 lignes) :

    Erika a grandit dans une banlieue malfamée du côté d'Oldenbourg, un peu plus à l'est. Ses parents eurent l'idée d'y emménager pour se rapprocher de la seule famille qu'ils avaient : l'oncle de la mère d'Erika, un ancien flic renvoyé du secteur pour mauvaise conduite, bavures répétitives et vol d'argent dans les locaux de la police. Un mec à qui il n'a jamais été possible d'apprendre quoique ce soit. Un soir, après avoir avalé une barquette de frite sur la place du coin, il y a eu une descente. Une bande de jeune drogués avait pillé la pharmacie, et les flics étaient déjà sur place. Il y a eu un échange de tir. L'oncle, qui avait conservé ses réflexes d'antan, a agit comme un héros. Il a eu vite fait de mettre sa petite nièce à l'abri, mais une balle perdue, et s'en était finie de la mère qui, prise de panique, était restée sur place, bougeant tantôt à droite, tantôt à gauche, tandis que son homme lui hurlait de courir. En plein entre les deux yeux. L'oncle a bien tenté de retenir l'homme fraîchement veuf, mais c'était peine perdue. Ivre de rage, il avait cru que la colère serait un bouclier assez tenace pour dévier les balles. Il se trompait.

    C'est donc de la manière la plus cruelle et la plus injuste qu'Erika se retrouva très tôt orpheline. Le grand-oncle la prit sous son aile, difficilement. Ce qui le fascinait chez cette fille, c'était que ce jour-là, elle n'avait rien manifesté. Ni peur, ni chagrin. Elle avait vu ses parents mourir, et elle était restée là, immobile, silencieuse, les yeux rivés sur les corps sans vie de ses parents. Aucune émotion. Rien. Le néant total. Une acceptation sereine ? Oh, loin de là. Car à partir de cet instant, une bête se mit à grandir dans le corps de la petite fille.

    Elle grandit dans cette même banlieue où son destin avait prit un tout autre court. Elle quitta le lycée après l'Abitur, et aida son oncle à monter une petite entreprise de fabrication d'armes. Le permis fut difficile à obtenir, mais quelques vieux potes à tonton lui filèrent un coup de main efficace. Erika devînt très vite une professionnelle hors pair. Monter les armes, même les plus complexes, était un jeu d'enfant pour elle. Elle pouvait fabriquer un objet mortel avec un cure dent. Elle ne vécu bientôt que dans ça, et pour ça. C'était devenu sa passion. Elle fabriquait même des armes improbables, de sa propre création, selon des schémas inventifs et totalement uniques. Tout ça dans le but de se venger. Car oui, un jour, Erika parvînt à retrouver les gens qui avaient massacré inutilement ses parents. Ce ne fut pas compliqué. Un jour, ils passèrent acheter trois flingues et deux couteaux à cran d'arrêt chez son oncle, tandis qu'elle passait le balais. Oh, ils ne la reconnurent pas, mais elle, si. Elle les suivit, sous le regard presque compréhensif de son grand-oncle. Elle les suivit. Elle les braqua. Elle les emmena jusque dans la ruelle où ses parents avaient trouvé la mort, et les descendit. Sans un mot. Sans un cri.

    La malédiction voulu qu'ils reviennent.

    Quelques heures plus tard, ils étaient revenus, et martelaient la porte de la boutique. Frénétiques. Hurlants, suffocants. Ils étaient transformés, leur peau semblait avoir pourri, leurs yeux étaient vides. Aux infos, à la radio, on annonçait le début de l'épidémie. L'oncle les abattit d'une balle en pleine tête, une seconde fois. Très vite, c'est toute la ville qui fut envahie, et il ne resta plus que quelques vivants, qui bientôt se suicidèrent pour ne pas subir le sort des marcheurs. L'oncle fut l'un d'entre eux. Erika rassembla ses affaires : un sac à dos bardé de pics, où elle emporta son petit nécessaire : ses armes. Un peu de nourriture, et tout l'argent de la caisse. Et la chienne. La chienne que l'oncle lui avait acheté trois ans plus tôt, un superbe bouvier australien blanc tacheté de noir, aux yeux de feu (image à venir, oui). Elle quitta l'europe, et s'en alla vers les états-unis, où elle avait quelques contacts. Des fournisseurs, amis de longue date de son grand-oncle. Sauf qu'il était trop tard. Arrivée dans la ville, elle trouva un endroit désert, où quelques monstres erraient sans but. Désespérée, elle fonça vers la gare et prit le premier train pour une destination inconnue. C'est là qu'elle se retrouva dans la banlieue de San Diego, se ruant vers le premier centre commercial venu, affamée, apeurée, et exténuée.

    Le reste est à écrire.



    Caractère
    (Minimum 5 lignes) :



    Erika
    est une jeune femme très, très indépendante. Elle a eut l’habitude de ne
    compter que sur elle et n’a pas l’intention de changer ça. Passer plusieurs
    semaines à survivre en solo dans des rues infestées de marcheurs des ténèbres,
    ça force les bras et le caractère. Si dans sa vie elle a connu le désespoir et
    la tentation de la mort, cette période là est révolue. Rien ne peut venir à
    bout de la détermination colossale d’Erika, et personne ne peut lui marcher sur
    les pieds sans perdre toutes ses dents. C’est une warrior à l’extérieur, et
    aussi dans sa tête, mais elle est loin d’être infaillible. Comme toute personne
    extrême, Erika a d’intenses moments de faiblesse dans lesquels elle se retrouve
    extrêmement imprévisible. Elle est capable de tout, du meilleur, mais surtout
    du pire. Au fond, elle est particulièrement difficile à cerner, et personne ne
    peut se vanter de la connaître réellement.



    Ce
    qui est certain, c’est qu’elle n’est pas fiable. La vie lui a apprit à se
    méfier de tout et de tout le monde, et ce conseil vaut dans l’autre sens … Il
    faut se méfier d’Erika. Elle n’hésitera pas à utiliser des gens et à leur faire
    du mal si c’est nécessaire, ou à abandonner derrière elle un compagnon en
    mauvaise passe. Ce qui compte, c’est la survie, et dans le monde dans lequel
    elle a plongé, la survie se fait seul. Le travail d’équipe est un ralentisseur
    épique. Tout ce qui importe, c’est sauver sa peau, rien d’autre.



    N’attendez ni compassion ni amitié d’Erika. Toutes les
    relations que vous pourrez avoir avec elle seront éphémères.

    Enfin, n'oubliez pas que Mademoiselle est une professionnelle des armes et du combat. Mieux vaut ne pas chercher d'embrouille avec elle. Elle n'hésitera pas à vous coller une balle dans le crâne, ne serait-ce que si vous osez la contredire un petit peu trop longtemps.

    Inventaire (très détaillé) : Erika se promène avec un
    large sac en faux cuir clouté où elle promène son nécessaire. L'argent qu'il lui reste, c'est à dire 15 dollars. Un sachet de pain au chocolat à moitié dévoré, trois couteaux - un suisse, un à cran d'arrêt, et un plus long et plus fin de sa création. A sa ceinture, dans son dos, il y a un flingue des plus basiques et une autre arme faite elle-même : une espèce de fusil court qui accepte n'importe quelle munition. A court de balles ? Utilisez des cailloux, il ne dira pas non. C'est presque techniquement impossible, hein ? Bah pourtant, elle a trouvé la solution. Un couloir à balle à l'épreuve de tout, dont le diamètre s'adapte en fonction de la munition qui est placée à l'intérieur. C'est du travail d'artisan, mais aussi d'ingénieur. Un prototype qu'elle n'aimerait pas perdre. Est-ce qu'il fonctionne ? Disons ... Quand il veut. Elle a aussi un peu de bouffe pour sa chienne. Ah ! Et un khôl noir qui date de
    Mathusalem.


    Argent possédé à l'arrivée (entre 0 et 30$) : 15$




Dégage. [i](Facultatif)



    Votre PUF :Pickly Bloodimeda.


    Codes : Okay'
    Qui vous a fait découvrir le forum ?Ces deux bouses d’Hax et Siumi.


    Une dernière chose à dire ? :VOUS PUEZ.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angela.
Apprenti boucher
avatar

Messages : 371
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 23
Localisation : Perdue.

Feuille de personnage
P.U.F.: Ninetales
Relationship:
Cash: 95 + 13

MessageSujet: Re: Erika.   Ven 5 Avr - 18:22

  • Yeah, quelle crinière de feu *___*

    Bienvenue ici Ana ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farewell-midnight.deviantart.com
Darky
Sulfateuse
avatar

Messages : 528
Date d'inscription : 14/09/2011
Age : 19
Localisation : Neverland ♥

Feuille de personnage
P.U.F.: Darky
Relationship:
Cash: 20

MessageSujet: Re: Erika.   Ven 5 Avr - 18:42

    Watchaaa, Benvenuti ! /o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.darkness-the-wolf-60.deviantART.com
Jacob
Never grow up.
avatar

Messages : 1328
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 24

Feuille de personnage
P.U.F.: Hax-Makina
Relationship:
Cash: 20 + 15

MessageSujet: Re: Erika.   Ven 5 Avr - 19:05

    Et bienvenue, compatriote allemande !! Tout est niquel, vraiment heureuse de te compter parmi nous =)
    Tu peux jouer ^^

    [ Tu pues plus. ]

_________________
black#eebfa3#513C52
CasierRP


Merciiiiiiii Faso !!!
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hax-makina.deviantart.com/
Ethan
Caïd de la supérette
avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 23

Feuille de personnage
P.U.F.: Lise-Dokuja
Relationship:
Cash: 53

MessageSujet: Re: Erika.   Ven 5 Avr - 21:47

Mmh, une sacrée dure à cuire xD
Bienvenue ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lise-dokuja.deviantart.com
Morgan
Increvable
avatar

Messages : 1474
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 22
Localisation : Errant dans les couloirs // Au milieu du Zombus

Feuille de personnage
P.U.F.: Levialhem.
Relationship:
Cash: 30 + 17

MessageSujet: Re: Erika.   Sam 6 Avr - 8:45


Bienvenue parmi nous, ça fait plaisir de te voir par ici !

Sympathique ton perso en passant, j'aime beaucoup **

_________________


      ← Morgan Davis+ Fiche+ Casier+ SuiviAkilah "Cat" Coffey →+ Fiche+ Compartiment+ SuiviRépertoire de persos.© Levialhem


MERCI INNU ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levialhem.deviantart.com/
Lyschko
Expert en conserves
avatar

Messages : 274
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 23
Localisation : A Sun City !

Feuille de personnage
P.U.F.: Vashtoures
Relationship:
Cash: 0

MessageSujet: Re: Erika.   Sam 6 Avr - 18:47

Bienvenue à toi parmi nous :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Erika.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Erika.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joyeux anniversaire Erika !!!!!!
» Nom occidental des personnages de Touhou?
» [Cypher Studio][Hell Dorado][Anima Tactics]
» Anima Tactics [commande de peinture]
» [Fanfic Kitaki] Volte face et sourires cachés =]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*SUN CITY :: Paperasse. :: Archives.-
Sauter vers: