Forum RPG post-apocalyptique, rock'n'roll, à prix cassé
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Roule-moi une pelle | Pv.Jacob

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Morgan
Increvable


Messages : 1474
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 21
Localisation : Errant dans les couloirs // Au milieu du Zombus

Feuille de personnage
P.U.F.: Levialhem.
Relationship:
Cash: 30 + 17

MessageSujet: Roule-moi une pelle | Pv.Jacob   Lun 9 Juin - 15:48


    Le petit jardin sur le toit était en plein expansion, et semblait être sur la bonne voie. Histoire de le faire perdurer un peu plus, voir de l’agrandir, Morgan avait décidé de se rendre à la pépinière du second étage, dans l'espoir d'y trouver quelques matériaux essentiels. Et tant qu'à faire, mettre la main sur une arme improvisée, sa quête devenant de plus en plus vitale. Il avait beau être bon tireur, les balles n'étaient malheureusement pas illimités -à son plus grand malheur-, et lutter contre une horde de zombie s'avérait une tâche des plus compliquées. S'il ne trouvait pas son bonheur ici, il n'aurait plus qu'à faire un tour du côté du magasin de sport ou de moto, et persévérer un peu plus.
    Enfin, entre les pelles, râteaux et autres truelles présents ici, il devrait trouver son bonheur, si les dés étaient un tant soit peu de son côté. Et puis, ça lui permettait de sortir, aussi. Dieu qu'il ne supportait pas rester enfermer plus de cinq heures d'affilés dans le refuge. Ça lui faisait faire une balade, aussi.

    Il s'avança à pas lent à travers les larges allées, dardant son regard sur les étagères situées à sa hauteur, la main posée sur la crosse de son Colt par pure précaution. Certaines plantes, faute de soin, commençait à tourner de l’œil, affichant des feuilles jaunis, voir étant totalement dégarni de feuillage. Les personnes payées pour s'en occuper n'étaient malheureusement plus vraiment en état de le faire, et personne n'avait été désireux de prendre leur relève. Et ce n'est pas lui qui allait s'y mettre, il n'avait jamais vraiment eu la main verte contrairement à sa feu compagne.
    De légers cliquetis sur le sol lui indiqua que sa jeune chienne revenait en sa direction, ayant terminé d'effectuer le tour des lieux. Il posa brièvement sa main sur sa tête, avant qu'elle ne parte de nouveau dans un petit aboiement. Autant profiter de cette sortie supposé tranquille pour la sortir un peu, elle était trop dynamique pour rester au refuge toute la journée.
    Il la quitta du regard pour reporter son attention sur les objets, recherchant sans grande conviction ce dont il avait besoin.

_________________


      ← Morgan Davis+ Fiche+ Casier+ SuiviAkilah "Cat" Coffey →+ Fiche+ Compartiment+ SuiviRépertoire de persos.© Levialhem


MERCI INNU ♥:
 


Dernière édition par Morgan le Mar 29 Juil - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levialhem.deviantart.com/
Jacob
Never grow up.


Messages : 1326
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 23

Feuille de personnage
P.U.F.: Hax-Makina
Relationship:
Cash: 20 + 15

MessageSujet: Re: Roule-moi une pelle | Pv.Jacob   Sam 28 Juin - 12:11



    Quand on était coincé en post-apocalypse, on se raccrochait à ce qu'on pouvait.

    La clarté d'esprit finissait toujours par se dérober et montrait tôt ou tard de petites faiblesses. Le cocon familial n'existait généralement plus - s'il avait jamais existé -, les liens affectifs étaient piétinés, le confort d'une vie stable n'avait plus lieu d'être ; on cherchait des points de repère, dans l'espoir qu'ils nous rassurent, ne serait-ce qu'un peu.
    Certain empilaient les armes et érigeaient des forteresses, d'autres tentaient de bâtir des sanctuaires et finissaient généralement par y laisser la peau, beaucoup devenaient des pillards, des violeurs et des psychopathes... et Jacob cherchait une pelle.
    La pelle était loin d'être l'arme la plus sexy du monde - mais Jacob n'avait jamais cherché à être sexy. Ça avait un côté rustique et champêtre qui n'était pas sans rappeler le mariage de Mme Bovary, c'était pas forcément super maniable, ça restait certes plutôt efficace mais c'était assez risible - voir un mec tabasser des zombies avec une pelle, ça prêtait à sourire, quand même, quand à côté certains les dézinguaient à coups de katanas, d'arbalète ou tout simplement de revolver -, et pour le côté écolo, plus personne ne s'en souciait maintenant que la nature avait repris ses droits. Mais cela n'empêchait pas Jacob de chercher une pelle.

    Il ne savait pas trop pourquoi il s'était mis cette idée en tête - normal, c'est moi qui l'y avait mise juste parce que je trouvais ça cool mais en théorie il n'y avait rien qui puisse le pousser à faire ça -, mais depuis que Guernica avait détruit la pelle qu'il avait trouvé ici quelques mois plus tôt, il s'était mis en tête d'en retrouver une. A croire qu'il s'était pris d'une certaine forme d'affection pour la seule arme qu'il avait jamais eue ici.
    Et puis, garder une arme dans un coin, c'était toujours bon en cas de pépin. Le problème Guernica leur avait prouvé qu'il y avait pire qu'une invasion de zombies, pendant une invasion de zombies. Ils pouvaient être attaqués à tout moment. Et quelque chose lui disait que les monstres étaient le cadet de leurs soucis.
    Les humains l'effrayaient bien plus. Les seuls véritables monstres sur Terre, c'était eux, et seulement eux.

    Dans la serre, parmi les plantes, deux ombres : une blanche, une noire. Un Yin et un Yang qui se déplaçaient en paire, entre les plantes, qu'elles soient mourantes ou non. Les plus coriaces profitaient du déclin des faibles pour se propager un peu partout. Cette serre continuait sa mutation en jungle et si un jaguar avait eu la bonne idée de passer sous son nez, il n'aurait même pas été si surpris que ça. Jacob, hirsute et sombre, le visage mangé par une épaisse barbe, les yeux noirs, profondément enfoncés dans leurs orbites, perdus sous les cernes et rongés par la fatigue, entre deux mèches de cheveux ; Ersatz, le chien à la blancheur immaculée, le poil long et soyeux malgré la débâcle, l'oeil vif et l'air alerte, l'air paisible, serein comme un ange. Un contraste assez notable qui n'empêchait pas la team de prospérer tant bien que mal, surtout depuis que le premier avait fini par accepter le second comme un compagnon à temps plein. Et protecteur, bien malgré lui.
    Ersatz allait avec confiance devant lui, sa queue battant la mesure, et reniflait à droite et à gauche, veillant sur son maître. Jacob, lui, errait en silence, plus semblable à un vagabond rongé par la maladie qu'à un véritable survivant. L'air tantôt présent, bien ancré dans le monde réel, à chercher avec une certaine forme de détermination perdue dans son regard parmi les étalages et les débris qui l'entouraient, tantôt totalement perdu et esseulé, noyé sous une substance invisible qui semblait l'isoler de la réalité et de ses innombrables dangers. L'abus de médicaments avait peu à peu raison de son système nerveux et il continuait de sombrer, inlassablement, dans les abysses de la décrépitude humaine. A défaut de l'empêcher de se détruire lui-même à coups de pilules en tous genres, Ersatz pouvait au moins lui éviter de se faire boulotter par le premier zombie venu lors de ses moments d'absence, qui se faisaient malgré tout de plus en plus nombreux.

    Le chien se stoppa soudainement, le poil hérissé, les babines tremblantes, prêtes à se retrousser. Faisant volte-face en direction de son maître, l'air sévère, presque fou, il émit un puissant grognement visant à le mettre en garde. Mais rien à faire, Jacob, là sans l'être, venait de voir quelque chose dans un soubresaut de conscience, et, alors que son esprit disparaissait de nouveau et laissait à son corps le soin de passer en pilotage automatique, s’avançait vers une étagère et tendait la main droit dans sa direction. Désormais Ersatz aboyait mais Jacob ne l'entendait pas : tout au plus quelques sons comme étouffés par un mur d'eau parvenaient à son cerveau incapable de l'analyser. Le chien redoublait d'avertissements mais rien à faire. Jacob, pantin, posa sa main sur quelque chose qui ressemblait fort à un pot de fleur cassé, et quelque chose d'autre posa sa main sur Jacob.
    L'homme papillonna brusquement des yeux, sentant ses boyaux se tordre et contraint de revenir sur Terre. Avisant la situation, il constata qu'une goule émergeait en grondant des fougères juste à côté de lui et que la main de cette dernière lui enserrait fermement le poignet. Son sang ne fit qu'un tour et il tira brusquement pour ramener son bras à lui et s'arracher à l'étreinte du cadavre ; dans le même temps, une ombre blanche fondait sur son assaillant, l'écume aux lèvres. Le zombie, dérouté, perdit l'équilibre et s'avachit au sol sous le poids du chien.

    - Ersatz ! s'exclama Jacob d'une voix rauque.

    A l'ouïe de son nom, le chien sauta rapidement plus loin, esquivant les crocs et les griffes de la goule. Il n'avait pas le droit de mordre les zombies - on ne savait vraiment pas si le virus qu'ils portaient pouvait se transmettre aux animaux ni comment, et Jacob préférait éviter que son animal ne se fasse contaminer si c'était possible.
    L'homme vacilla quelques secondes, retrouvant son équilibre, et s'avanca finalement vers la goule d'un air déterminé. Avant qu'elle n'ait eu le temps de se relever, il lui décocha un coup de talon dans la tête, lui brisant la nuque d'un coup sec. Il attrapa finalement le pot de fleur brisé vers lequel il s'était dirigé plus tôt et, s'accroupissant, asséna de furieux coups sur le crâne de la créature jusqu'à ce que ce dernier s'effondre sur lui-même dans un flot de sang noir et poisseux.

    Jacob, à présent, avait la respiration saccadée. Quelques traces d'hémoglobine malade mouchetaient son visage et la tête lui tournait un peu. Penché au-dessus des restes de son opposant, il avait le regard fixe.
    Derrière lui, le chien attendait, guettant avec attention le moindre signe d'une nouvelle attaque. Prêt à bondir de nouveau en cas de danger.

_________________
black#eebfa3#513C52
CasierRP


Merciiiiiiii Faso !!!
Spoiler:
 


Dernière édition par Jacob le Sam 28 Juin - 13:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hax-makina.deviantart.com/
Le Narrateur.
La Sainte Trinité.


Messages : 1031
Date d'inscription : 25/07/2011

Feuille de personnage
P.U.F.:
Relationship:
Cash: 0

MessageSujet: Re: Roule-moi une pelle | Pv.Jacob   Sam 28 Juin - 12:11

Le membre 'Jacob' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Mowgly' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sun-city.forumactif.fr
Morgan
Increvable


Messages : 1474
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 21
Localisation : Errant dans les couloirs // Au milieu du Zombus

Feuille de personnage
P.U.F.: Levialhem.
Relationship:
Cash: 30 + 17

MessageSujet: Re: Roule-moi une pelle | Pv.Jacob   Lun 30 Juin - 1:00


    A force de marcher, il atteignit l'autre bout de la serre, restant un instant face au mur sans savoir s'il devait faire demi-tour, ou fouiller ici. De toute évidence, il n'y avait pas grand-chose d’intéressant, rien qui pourrait constituer une arme de qualité et qui ferait un minimum son temps. Détournant les yeux du mur constituant la limite du magasin, il tourna à droite, longeant les étalages sans y prêter attention, sa chienne sur ses pas, la langue pendante car un brin accablée par la moiteur qui régnait en ce lieu.
    Il se stoppa net lorsque, contrastant avec le bruit des goules, il perçut le fracas de quelque chose que l'on casse sur le sol, les aboiements d'un chien, une voix qui semblait humaine. Il fit volte-face, scrutant silencieusement les environs, le souffle court. Il y avait quelqu'un. De toute évidence quelqu'un qui s'était fait attaqué par une goule. Il marcha d'un pas rapide, se frayant un chemin dans la végétation en écartant d'un mouvement de bras les branches qui dépassaient allègrement des étagères. Dans un fracas, un yuka tomba sur le sol, son pot se brisant au contact du béton. Il n'y prêta guère attention, ne se détournant pas de son but premier.
    Il s'arrêta en tombant sur le duo noir et blanc. Jacob et son chien. De toute évidence, il avait été blessé, au vu de la blessure qui barrait son poignet. Il fit encore un pas en avant, se faisant clairement voir et lui adressant la parole dans un souffle.

    " Ça va aller ? "

    Il semblait un peu patraque, peut-être même plus qu'à l'accoutumée. Il laissa tomber son regard sur le zombie sur le sol, définitivement décédé au milieu de morceaux de terre cuite, puis remonta les yeux vers Jacob, poursuivant avec un fin sourire sur les lèvres.

    " Joli coup. "

    Si la killcam n'avait pas été aussi récemment changé, il y aurait sûrement figuré.

_________________


      ← Morgan Davis+ Fiche+ Casier+ SuiviAkilah "Cat" Coffey →+ Fiche+ Compartiment+ SuiviRépertoire de persos.© Levialhem


MERCI INNU ♥:
 


Dernière édition par Morgan le Lun 30 Juin - 1:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levialhem.deviantart.com/
Le Narrateur.
La Sainte Trinité.


Messages : 1031
Date d'inscription : 25/07/2011

Feuille de personnage
P.U.F.:
Relationship:
Cash: 0

MessageSujet: Re: Roule-moi une pelle | Pv.Jacob   Lun 30 Juin - 1:00

Le membre 'Morgan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Mowgly' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sun-city.forumactif.fr
Jacob
Never grow up.


Messages : 1326
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 23

Feuille de personnage
P.U.F.: Hax-Makina
Relationship:
Cash: 20 + 15

MessageSujet: Re: Roule-moi une pelle | Pv.Jacob   Jeu 3 Juil - 21:30

    Ça va aller ?

    O
    h. Morgan.
    Jacob leva péniblement la tête dans la direction de l'homme — un coéquipier hors-pair et sans doute la personne en laquelle il avait le plus confiance dans ce mall, au vu des mésaventures qu'ils avaient eu l'occasion de vivre ensemble –, qui venait d'apparaître comme par magie à ses côtés.
    Jacob avait l'habitude que les choses apparaissent comme par magie à ses côtés. Ça venait d'arriver avec ce zombie, ça venait d'arriver avec Morgan, et ça arriverait encore bien des fois, ça arrivait souvent, quand on était stone.
    Il hocha la tête d'un air peu convaincu bien malgré lui, et prit appui sur ses cuisses avec ses mains pour se redresser, et ensuite se redresser, ignorant le léger vertige qui succéda au geste presque instantanément et le bruit assourdissant, couplé à une forme de douleur devenue tout à fait coutumière, du sang qui battait à ses oreilles et à ses tempes.

    — Joli coup, remarqua-t-il avec un sourire en coin.

    Sourire qui en arracha un à Jacob, ce qui ne manqua pas de le surprendre lui-même.
    La relation qui liait les deux hommes était un peu particulière, telle qu'il la concevait, en tout cas. Rien de yaoïyolo là-dedans — mieux valait préciser au cas où –, mais l'homme était, avec Nathan — qu'il ne voyait plus énormément depuis quelques temps, la faute à Angela sans doute, ou juste au fait que de toute façon, Jacob ne voyait plus énormément de monde depuis quelques temps, et si on prenait en compte le fait que déjà, de base, Jacob ne voyait pas énormément de monde, ça signifiait en gros que Jacob ne voyait presque plus personne à part son chien, sa tortue, et des goules –, la personne dont il se sentait " le plus proche " dans ce mall, et encore, proche, c'était là un bien grand mot. C'étaient les seuls visages véritablement familiers avec celui beaucoup moins amical de Lorentz. Les seuls qu'il avait jamais vus de manière un tant soit peu récurrente. Les seuls qui s'étaient un tant soit peu intéressés à lui, ou peut-être, les seuls auxquels il s'était un tant soit peu intéressé, sans trop savoir pourquoi, peut-être parce que d'une certaine manière, ils se ressemblaient, ne serait-ce qu'un peu. Il ne savait pas trop.
    Peut-être juste parce qu'ils s'étaient retrouvés à faire souvent équipe.
    Cf. God&Guns, cette fichue Armurerie du Diable, pour ne pas la citer.
    Peut-être aussi parce que Morgan avait la fâcheuse habitude de l'entourlouper et de lui refiler des animaux à charge.
    Cf. Ersatz et CM Punk, pour ne pas les citer.
    Dans tous les cas, Morgan inspirait à Jacob si-paumé-soit-il une franche sympathie. Il n'irait peut-être pas jusqu'à le qualifier d'ami — c'était là un bien grand mot qu'il avait toujours pris avec des pincettes –, il était bien difficile pour Jacob de considérer quelqu'un comme tel et il était surtout bien difficile pour Jacob de s'imaginer que quelqu'un ait pu être assez inconscient pour le considérer comme tel, mais il restait... eh bien, il restait Morgan ? Jacob avait une approche des rapports humains totalement personnelle. Il ne classifiait pas les gens dans les castes usuelles, telles qu'amis ou famille, ou encore copine, ennemis. Il les classifiait dans des rubriques uniques, à leur nom.
    Ainsi, Morgan était Morgan, avec tout ce qui allait avec. Il était Morgan.
    Tout comme Luka était une catastrophe nucléaire, Lise était Lise, et Alice était...
    ... bref.
    Il voyait les gens en tant que personnes, qu'entités vivantes, individus libres doués d'une conscience et d'une sensibilité propres. Chaque individu était unique. On ne raisonnait pas en termes d'êtres humains ou d'animaux. Juste de personnes.
    Il n'y avait pas de taxons. Juste des êtres à part. Exceptionnels et uniques.
    Et des zombies, sinon. Eux, ils n'étaient pour lui que des steaks. C'était la seule exception à la règle. Ils n'étaient pas des personnes. Juste des menaces.

    — Le pot de fleur peut se révéler efficace quand l'occasion se présente, déclara-t-il en tâchant de reprendre contenance.


    A ses pieds, Ersatz, qui avait au préalable dévisagé Morgan un long moment, observait la chienne de l'intéressé avec une excitation non dissimulée. Comme à son habitude, il exerça une délicate pression sur le flanc de l'animal avec son mollet, déportant de manière infime sa jambe vers lui. Le chien n'attendit pas une seconde de plus et s'éloigna de son maître au petit trot, se dirigeant droit vers la femelle, queue battante, très intéressé à l'idée de copiner un peu avec un congénère, chose qui n'arrivait pas très souvent malheureusement.

_________________
black#eebfa3#513C52
CasierRP


Merciiiiiiii Faso !!!
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hax-makina.deviantart.com/
Morgan
Increvable


Messages : 1474
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 21
Localisation : Errant dans les couloirs // Au milieu du Zombus

Feuille de personnage
P.U.F.: Levialhem.
Relationship:
Cash: 30 + 17

MessageSujet: Re: Roule-moi une pelle | Pv.Jacob   Dim 20 Juil - 17:17


    " Le pot de fleur peut se révéler efficace quand l'occasion se présente. "


    Il hocha la tête, affirmant cette réponse. Au moins, l'invasion zombie aura revisité l'utilité de la plupart des objets se trouvant dans ce mall. Les poêles à frire pour refaire la façade à un zombie, les chaises pour les repousser avec violence, les parapluies pour les transpercer, les vinyles pour leur couper la tête et comme récemment vu les pots de fleur pour leur éclater la gueule. On pouvait désormais vanter la résistance d'un objet pour sa capacité à poutrer du zombie.
    Situé légèrement en terrain derrière lui, sa chienne toisait amicalement l'autre, la queue haute mais remuante. Lorsque le chien d'un blanc immaculé, être le plus propre qui devait se trouver dans ce lieu, vint vers elle, elle n'attendit pas plus longtemps pour s'éloigner avec lui en poussant un tout petit glapissement afin d'exprimer sa joie. Il la regarda vaguement s'éloigner, avant de reporter son attention sur le chevelu.

    " T'es venu chercher une arme de substitution ? "


    Guernica n'avait pas épargné les armes, et une bonne partie d'entre elles s'étaient retrouvés brisées. Il fallait désormais les remplacer, car il n'était pas très favorable de se balader dans le mall sans la moindre protection.
    Sur l'étalage à côté de lui, il avisa un plant de groseilles. Il était loin d'être frais, tout desséché car surprotégé par les plantes autour de lui. Ça n'avait pas la moindre utilité, pas même en tant qu'arme, les zombies n'étant pas vraiment végétarien.

_________________


      ← Morgan Davis+ Fiche+ Casier+ SuiviAkilah "Cat" Coffey →+ Fiche+ Compartiment+ SuiviRépertoire de persos.© Levialhem


MERCI INNU ♥:
 


Dernière édition par Morgan le Dim 20 Juil - 17:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levialhem.deviantart.com/
Le Narrateur.
La Sainte Trinité.


Messages : 1031
Date d'inscription : 25/07/2011

Feuille de personnage
P.U.F.:
Relationship:
Cash: 0

MessageSujet: Re: Roule-moi une pelle | Pv.Jacob   Dim 20 Juil - 17:17

Le membre 'Morgan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Mowgly' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sun-city.forumactif.fr
Jacob
Never grow up.


Messages : 1326
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 23

Feuille de personnage
P.U.F.: Hax-Makina
Relationship:
Cash: 20 + 15

MessageSujet: Re: Roule-moi une pelle | Pv.Jacob   Mer 23 Juil - 19:55

    T'es venu chercher une arme de substitution ?

    Un petit sourire en coin sourit sur ses lèvres, adoucissant un peu son visage, jusque là assez crispé.

    Etait-il si prévisible ?
    On pouvait reconnaître que les chances de trouver Jacob ici étaient assez faibles — sauf depuis qu'il s'était mis en tête de trouver une nouvelle pelle. Mais à bien y réfléchir, les chances de trouver Jacob tout court étaient assez réduites, l'énergumène étant la plupart du temps introuvable, se cachant Dieu seul savait-où. Jacob était muré dans sa douleur et son malêtre. Sa dépendance aux médicaments — des médicaments qu'il n'avait presque plus en stock – empirait de jour en jour et le mal qui le rongeait aussi. Couplez cela à un caractère un peu farouche et à une grande difficulté à établir de vraies amitiés avec ses congénères — surtout lorsqu'il n'y était pas forcé par ces derniers – et vous aurez grosso modo une petite idée de toutes ces choses qui faisaient qu'au final, pas grand monde ne connaissait Jacob, et Jacob ne connaissait pas grand monde.
    Il n'essayait pas vraiment de changer la donne. Jacob était un passif. Sans doute en était-il encore réduit à se demander comment Diable il avait bien pu en arriver à naître un jour et surtout à survivre jusque là alors que de toute évidence rien ne l'y prédestinait et toutes les chances étaient contre lui. La seule idée qu'on puisse s'intéresser à lui le laissait des plus perplexes. En voilà une chose qu'il ne parvenait à comprendre.
    Jacob, ou l'auto-flagellation poussée à l'extrême.
    Il hocha la tête, avant de répondre :

    — La dernière fois que j'ai croisé Nathan sans ma pelle, je me suis fait engueuler...

    Il haussa légèrement les épaules.
    Et à vrai dire c'était peut-être plus pour ce dernier qu'il cherchait à se dégotter une nouvelle pelle que pour se protéger lui-même. L'instinct de survie n'avait jamais été très développé chez lui. Il cherchait une arme par principe et surtout vis-à-vis d'autrui. Au moins, Nathan ne l'engueulerait pas s'il découvrait qu'il n'avait pas cherché à se procurer une arme depuis la destruction de celle qu'il avait par Guernica. Le raisonnement était assez absurde, lui-même s'en rendait compte. Mais si Jacob était quelqu'un d'extrêmement intelligent, son habileté à ne pas comprendre le comportement et les affects de ses congénères n'avait sans doute d'égal que sa capacité à analyser, disséquer mentalement et cerner à la perfection tout ce qui n'avait absolument aucun rapport, de près ou de loin, avec le fonctionnement humain.
    Demandez à Jacob de construire un moteur, un ordinateur, une voiture. Il le fera.
    Demandez-lui ce qui a pu pousser quelqu'un qui ne connaît pas à s'intéresser à sa misérable personne et il sera bien incapable de vous répondre.


    — ... à part une pelle, je ne savais pas trop quoi chercher. Et puis je peux trouver des trucs pour aménager le coin de vie de CM Punk au passage. La tortue, ajouta-t-il en songeant que Morgan ne verrait peut-être pas de qui il parlait.

    Illustrant ses propos, il regarda autour de lui. Pas de pelle en vue, mais son attention fut attirée par un sac d'engrais en bon état qui traînait non loin de lui :

    — Ca pourrait être utile pour le jardin sur le Toit... fit-il en le désignant d'un signe de tête.

    Puis, réalisant dans un élan de lucidité qu'il se comportait une fois de plus en gros autiste, il eut le coup de génie de demander d'une manière qu'il jugea extrêmement sociable en comparaison avec ce à quoi il avait pu se réduire dernièrement :

    — Tu cherches quelque chose en particulier ?

_________________
black#eebfa3#513C52
CasierRP


Merciiiiiiii Faso !!!
Spoiler:
 


Dernière édition par Jacob le Mer 23 Juil - 20:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hax-makina.deviantart.com/
Le Narrateur.
La Sainte Trinité.


Messages : 1031
Date d'inscription : 25/07/2011

Feuille de personnage
P.U.F.:
Relationship:
Cash: 0

MessageSujet: Re: Roule-moi une pelle | Pv.Jacob   Mer 23 Juil - 19:55

Le membre 'Jacob' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Mowgly' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sun-city.forumactif.fr
Morgan
Increvable


Messages : 1474
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 21
Localisation : Errant dans les couloirs // Au milieu du Zombus

Feuille de personnage
P.U.F.: Levialhem.
Relationship:
Cash: 30 + 17

MessageSujet: Re: Roule-moi une pelle | Pv.Jacob   Mar 29 Juil - 23:25


    " La dernière fois que j'ai croisé Nathan sans ma pelle, je me suis fait engueuler... "

    Il ne put s'empêcher de sourire à cette déclaration. Au moins, Nathan prenait soin de Jacob. Il recherchait donc une pelle, ainsi que des objets utiles pour aménager le coin de CM Punk...la tortue. C'était donc le nom qu'il lui avait donné, et qui avait pour mérite d'être original. Il trouva ensuite un sac d'engrais, constata qu'il pourrait être utile pour le potager improvisé des survivants, ce à quoi Morgan répondit d'un signe de la tête. En effet, ça permettrait peut-être de l’agrandir un peu, tant qu'à faire. Il lui retourna ensuite la question, dans les bonnes mœurs.
    S'il cherchait quelque chose ?

    " Pas particulièrement. "


    Enfin, à vrai dire, il y avait toujours quelque chose à chercher. Une arme de corps à corps aurait été intéressant, mais il restait plus protégé que Jacob, avec en sa possession un colt, de quoi survivre en cas d'urgence. Et puis bien entendu des choses utiles pour le potager du toit, même s'il ne savait pas trop quoi prendre. Il aurait dû lui jeter un coup d’œil avant de venir ici, histoire de voir quelles plantes manquaient à l'appel. Il le ferait la prochaine fois... s'il y pensait du moins.
    Un fracas vers sa droite le tira alors de ses vagues pensées. Fracas orchestrée par sa chienne, dont le harnais c'était accroché à un clou dépassant d'une planche et qui avait fait tombé cette dite planche lorsqu'elle s'était dégagée dans un saut, avec tout ce qui était dessus. Si les zombies n'étaient pas prévenus, ils l'étaient désormais... Il haussa les épaules. Peut-être ferait-il mieux de lui retirer le harnais, au final. Ou ne lui laisser qu'au refuge.

    " Je reviens. "

    Il s'approcha du tas d'objets que sa bête avait fait tombé et la rappela. Elle vint en trottinant, et il l'attrapa pour lui ôter son équipement en cuir, avant qu'elle ne reparte d'où elle venait. Au moins, elle risquait moins de se prendre quelque part comme ça. Son regard fut alors attiré par ce qui jonchait désormais le sol, et il en extirpa quelque chose de bien intéressant.
    Revenant vers le chevelu, il lui tendit alors la pelle -parce que de toute façon il trouverait après cela une crosse de hockey au Be Sport, ça ne lui serait donc d'aucune utilité-.

    " Tiens, Nathan sera content comme ça. "

    Et tu survivras un peu plus.

_________________


      ← Morgan Davis+ Fiche+ Casier+ SuiviAkilah "Cat" Coffey →+ Fiche+ Compartiment+ SuiviRépertoire de persos.© Levialhem


MERCI INNU ♥:
 


Dernière édition par Morgan le Mar 29 Juil - 23:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levialhem.deviantart.com/
Le Narrateur.
La Sainte Trinité.


Messages : 1031
Date d'inscription : 25/07/2011

Feuille de personnage
P.U.F.:
Relationship:
Cash: 0

MessageSujet: Re: Roule-moi une pelle | Pv.Jacob   Mar 29 Juil - 23:25

Le membre 'Morgan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Mowgly' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sun-city.forumactif.fr
Jacob
Never grow up.


Messages : 1326
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 23

Feuille de personnage
P.U.F.: Hax-Makina
Relationship:
Cash: 20 + 15

MessageSujet: Re: Roule-moi une pelle | Pv.Jacob   Lun 25 Aoû - 12:19

    Pas vraiment.

    J
    acob hocha silencieusement la tête, son regard allant se perdre dans le décor, quelque part au niveau du sol, deux ou trois mètres devant lui.

    — OK... souffla-t-il, perdu dans la contemplation des traînées de terre qui striaient le dallage.

    Contemplation qui cessa brusquement lorsqu'un fracas, qu'on aurait facilement pu qualifier d'assourdissant dans la mesure où il succédait à un lourd silence, retentit non loin d'eux. Sans s'encombrer d'un geste inutile — sans doute avait-il vécu trop d'attaques de zombies surprises pour avoir encore le réflexe de sursauter nerveusement –, il se contenta de relever les yeux, dardant les deux puis sans fond qui lui servaient de prunelles sur l'étagère qui venait de s'écrouler non loin, puis sur la chienne qui s'en échappait rapidement en courant, queue entre les jambes. Il chercha machinalement Ersatz des yeux : ce dernier, piqué quelque part sur la droite du tas d'ustensiles de jardin désormais étalés par terre, ne bougeait pas d'un poil et fixait la source de tout ce bruit avec l'attention d'un animal qui guette la moindre trace de danger. Il se détendit néanmoins bien vite lorsque Morgan s'approcha du point de chute pour le fouiller et repartit trottiner vers sa pote à poils après un rapide coup d'oeil à son maître.
    Dire que Jacob eut une expression particulière lorsqu'il vit Morgan revenir vers lui armé d'une *\o/Very HappypelleVery Happy\o/* aurait été mentir, même si de l'autre côté de l'écran, soit dans mon salon, l'émotion était à son comble. Il se contenta de le dévisager de son traditionnel air absent et à part le Mentaliste et encore, personne n'aurait été capable de déterminer ce qui pouvait se passer dans son esprit à ce moment-là.

    — Tiens, Nathan sera content comme ça.

    Jacob attrapa la pelle qu'on lui tendait, puis la soupesa avec ses mains comme un gosse aurait soupesé l'épée en bois qu'on lui offrait ou un guerrier elfe aurait jaugé le nouvel arc trop badass en vrai bois de Groot des Gardiens de la Galaxie qu'on lui remettait pour son baptême de jesaispasquoilesElfesc'estpasmonkiffenfait.
    Cette pelle était une exacte réplique de celle qu'il avait jadis brandi avec fougue dans le passé et il avait presque le sentiment, en tenant ainsi sa jumelle dans ses mains, d'avoir retrouvé un ami. Bien malgré lui ou en tout cas sans même qu'il ne s'en aperçoive, un petit sourire en coin fleurit sur ses lèvres, et il était comme un gosse un matin de Noël ; un gosse qui n'avait pas eu la chance de naître dans un milieu favorisé et à qui on prenait quand même la peine d'offrir un petit cadeau en ce jour si spécial, un gosse honoré par un geste qui pour beaucoup aurait été totalement anodin mais qui, pour lui, relevait de la délicatesse la plus extrême.
    Son ancienne pelle avait péri au combat, éventrée par les crocs de l'infâme Guernica. Soeur d'armes dont les restes croupissaient désormais au pied du mall, elle lui manquait, parfois. Jacob avait besoin de repères dans la vie pour pouvoir s'épanouir, ne serait-ce qu'un tout petit peu. L'inconnu était pour lui un Enfer de tous les instants. L'absolue totalité de ses repères ayant toujours eu la sale manie de s'écrouler du jour au lendemain, il peinait désormais à en trouver de nouveaux.
    Cette pelle était un repère.
    Un fragment de souvenir, une bribe de mémoire à laquelle il s'accrochait comme un naufragé à un bout de bois perdu en pleine mer.

    — Merci, fit-il enfin en adressant un petit signe de tête à Morgan.

    Cet homme allait finir par faire de la concurrence à Axe et à ses petits copains du Mont-de-piete s'il continuait ainsi à refourguer absolument tout et n'importe quoi aux quelques paumés qui avaient le malheur de traîner ici.

    — Espérons que cette fois, elle ne finisse pas entre les crocs d'une espèce de... monstre...

    Paradoxe, lui qui s'était toujours plus ou moins considéré comme tel.

    Bon, à quand le prochain raid à l'armurerie, histoire de tester tout ça ?

_________________
black#eebfa3#513C52
CasierRP


Merciiiiiiii Faso !!!
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hax-makina.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Roule-moi une pelle | Pv.Jacob   Aujourd'hui à 13:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Roule-moi une pelle | Pv.Jacob
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment j'ai roulé une pelle à Philou ...
» le blanka qui roule sous la table
» roule mort nain
» +1 pour le nain qui roule (son front) sur son clavier ...
» roule mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*SUN CITY :: 2nd Floor. :: Mowgly.-
Sauter vers: