Forum RPG post-apocalyptique, rock'n'roll, à prix cassé
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Feu de l'Âme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pickly
Poutreur amateur
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 20/02/2013

Feuille de personnage
P.U.F.: Pickly Bloodimeda
Relationship:
Cash: 15

MessageSujet: Feu de l'Âme.   Dim 13 Juil - 19:13




    Affalée sur un lit dévoré par les acariens et autres insectes nuisibles en tout genre, Erika sommeillait sous la chaleur du soleil qui filtrait à travers la fenêtre cassée de ce qui restait d'une chambre d'hôtel. Elle avait négligemment jeté sa veste en cuir et traînait ainsi avec un léger débardeur rouge qui contenait assez mal ses attributs féminins. Au pied du lit, Evita était elle aussi étendue de tout son long, accablée par la chaleur. Elle respirait bruyamment et se retournait sans cesse, faisant cliquetter ses griffes contre le sol. Erika soupira, ramena ses cheveux en arrière pour les dégager de sa nuque, et soupira à nouveau. Elle avait pensé trouver un peu de fraîcheur à l'intérieur, mais c'était un échec en soi. Néanmoins, on était clairement mieux ici : dehors, l'odeur des cadavres ambulants en putréfaction était absolument insoutenable. Elle commençait à comprendre sa douleur, elle qui avait cru que l'été serait une bonne saison pour survivre à un monde infesté de morts-vivants. En fait, elle venait presque à en préférer l'hiver.

    Incapable de trouver la moindre source de confort sur ce lit défoncé qui ne méritait même plus le nom de lit, elle s'assit et enleva la poussière de son dos et de ses bras. La chienne blanche tachetée de noir s'assit immédiatement, la langue pendante, et posa des yeux mi clos sur sa maîtresse, qui passa la main sur le crâne de la bête. Un léger sourire étira ses lèvres. La survivante se leva, attrapa sa veste et son sac à dos, et se mit à déambuler dans l'immense bâtisse vide. Ses pas résonnaient désagréablement contre le sol. Elle tâcha de se faire la plus discrète possible, même si elle doutait que des goules soient entrées ici. L'hôtel restait l'un des endroits dont les portes tenaient encore à peu près. Enfin, tout était relatif. Elle fureta dans tous les coins pour essayer de trouver un peu d'eau, mais au bout d'une bonne demie-heure, il s'avéra que l'endroit était vide de toute chose utile. Il lui faudrait aller dans les alentours, à la rivière, peut-être ... Rien que de penser à sortir, Erika eut un haut-le-coeur. Elle attendrait la fin de soirée, lorsqu'il fera plus frais. Elle s'assit sur la patte d'un Anubis gigantesque qui trônait dans le hall d'entrée de l'hôtel et posa ses coudes sur ses jambes. Elle logea ensuite son menton au creux de ses mains et poussa un profond soupir.

    Il était difficile pour elle de l'admettre, mais Erika se sentait très seule. La seule fois où elle s'était vraiment sentie bien, c'était lors du combat contre Guernica. Là, elle avait eu une place, une utilité, quelque chose ... Lui fallait-il systématiquement un danger de mort pour se sentir à sa place ? Elle soupira à nouveau tandis qu'Evita furetait le nez au sol, traquant une proie imaginaire, la queue haute et battante. Au moins, il y en avait une sur les deux qui arrivait à ressentir un peu d'émotion positive.Parce qu'en cet instant, Erika se demandait sincérement s'il y avait une quelconque utilité à poursuivre son existence. Se traîner, de jour en jour, dans un monde invivable et rongé par l'apocalypse. De son sac, elle tira une lame aiguisée au manche en bois. Elle caressa le couteau du bout des doigts, tandis que son regard s'assombrissait petit à petit.

    Après tout ... Pourquoi pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan
Increvable
avatar

Messages : 1474
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 22
Localisation : Errant dans les couloirs // Au milieu du Zombus

Feuille de personnage
P.U.F.: Levialhem.
Relationship:
Cash: 30 + 17

MessageSujet: Re: Feu de l'Âme.   Dim 20 Juil - 15:48


    Les journées se ressemblaient, et les zombies avaient finir par devenir ordinaire. Morgan avait toujours eu un taux d'adaptabilité outrageusement élevé, et savait tirer de toutes situations quelques avantages. Son séjour derrière les barreaux avait calmé ses ardeurs, tout en l'instruisant un peu -il n'avait jamais autant lu qu'à ce moment précis-. L'invasion zombies lui avait permis de se tailler un physique athlétique, et de calmer ses frustrations en enchainant les massacres de l'espèce revenante.
    La chaleur du mall était à peine compensée par la climatisation, qui commençait malheureusement à déconner doucement. Il lui aurait sans doute fallu une petite remise à neuf, mais il ne savait guère ou trouver la source du froid, et n'était pas vraiment spécialisé là-dedans. Lorentz s'en chargerait sans doute, ou enverrait quelqu'un le faire.
    Il descendit quelques marches, jusqu'à se retrouver au premier étage. Ça faisait un moment qu'il n'avait pas été dans ce coin. Au moins deux semaines. Et encore plus qu'il n'avait pas posé pied dans l’Hôtel Cleopatra. Un bon mois ?
    Il y entra donc sans réfléchir plus longtemps. Il fallait bien occuper sa journée.
    Vaguant dans les couloirs, jetant quelques furtifs regards dans les chambres, il tenait fermement sa crosse de hockey d'une main, prêt à faire face à toute dangereuse éventualité.
    Il détourna le regard d'une chambre pour se focaliser sur ce qui se passait devant lui. Sur un immense Anubis, une jeune femme y était posée. Erika.
    Il s'approcha encore un peu, ralentissant progressivement le pas jusqu'à s'arrêter non loin d'elle.
    Son regard, il le connaissait. Un regard sombre, qui avait déjà passé le stade du désespoir et qui ne percevait plus la lumière. Il l'avait déjà vu, à plusieurs reprises dans sa vie. Quelques camarades de classe en proie aux harcèlements, des collègues de prison en quête d'une totale liberté, sa mère qui ne pouvait plus supporter sa condition de veuve. Et maintenant, cette survivante qui en avait mare de survivre.
    Il fit un dernier pas dans sa direction, se rapprocha d'elle, posa sa main sur son couteau pour ne pas que la lame caresse autre chose que ses doigts. Il aurait pu la laisser tranquille, car Dieu qu'elle avait peut-être besoin seule, mais le refuge avait déjà suffisamment perdu de membres, aussi jugea-t-il nécessaire d'intervenir tant qu'il était encore temps.

    " Vis encore un peu. "

    Car le lendemain pouvait s'avérer meilleur, à condition de passer la nuit.

_________________


      ← Morgan Davis+ Fiche+ Casier+ SuiviAkilah "Cat" Coffey →+ Fiche+ Compartiment+ SuiviRépertoire de persos.© Levialhem


MERCI INNU ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levialhem.deviantart.com/
 
Feu de l'Âme.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*SUN CITY :: 1st Floor. :: Hotel Cleopatra.-
Sauter vers: