Forum RPG post-apocalyptique, rock'n'roll, à prix cassé
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Morgan
Increvable


Messages : 1474
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 21
Localisation : Errant dans les couloirs // Au milieu du Zombus

Feuille de personnage
P.U.F.: Levialhem.
Relationship:
Cash: 30 + 17

MessageSujet: Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen   Ven 18 Juil - 18:32


    Histoire de se bouger un peu et d'avancer dans les préparations de la soirée refuge, Morgan s'étant rendu accompagné de Sergen, qu'il appréciait de plus en plus, au Sweet Dreams, non loin du refuge.
    Ce qu'ils récolteront là auraient aussi un usage à long terme, il n'y avait jamais assez de coussins, de matelas et de couvertures au refuge. Mieux valait accueillir du mieux possible un nouveau survivant, en lui offrant tout le confort nécessaire. Pour avoir testé le sol et le mur durant ces trois premiers jours au refuge, il pouvait affirmer que ça n'était pas bien confortable, et le réveil plutôt douloureux.
    Coulant un bref regard vers son ami le géant, il commença donc à chercher sans attendre plus longtemps.

_________________


      ← Morgan Davis+ Fiche+ Casier+ SuiviAkilah "Cat" Coffey →+ Fiche+ Compartiment+ SuiviRépertoire de persos.© Levialhem


MERCI INNU ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levialhem.deviantart.com/
Aeva
Apprenti boucher


Messages : 345
Date d'inscription : 03/09/2011
Age : 22
Localisation : Partout pour Sergen · En train de fouiller pour Agape~

Feuille de personnage
P.U.F.: Aeva/Susu
Relationship:
Cash: 340

MessageSujet: Re: Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen   Mar 20 Oct - 18:37

Wouh !
Aujourd'hui c'était literie ! Il avait emmené Scoobidou avec lui aujourd'hui, pour le promener un peu. Sergen avait toujours eu une bonne affinité avec les chiens. Même s'il n'y connaissait pas grand chose, il s'en sortait bien dans l'éducation de son chiot. Il pouvait presque se promener sans laisse avec son petit épagneul. Cependant le jeune chien s'amusait encore parfois à aller fouiner là où il ne voulait pas, il se prenait sans doutes pour un drone militaire à scanner les environs comme ça. Ou alors peut-être avait-il dans ses rêves fougueux les même pouvoirs que le superbe Bolt du film Disney... Enfin des fois ce petit chien lui aboyait dessus ou couinait longuement, comme pour lui parler. En fait non, voilà, il ressemblait plus au chien qui parlait de Up de Pixar, c'était ça. En moins fat quand même. Mais si Scoob' était le chien, alors lui serait le petit vieux du long métrage d'animation. Cette pensée le fit longuement grincer des dents, il n'était pas encore vieux ! Pas assez pour avoir les mêmes cheveux gris tendance poivre et sel de Lorentz en tout cas, ou alors il n'aurait plus qu'à aller se chercher un petit thé à la bergamote.

En continuant son chemin, il passa avec Morgan devant un groupe de zombis qui ne les avaient pas repérés. Parmi eux se trouvait un ancien homme d'affaire au vu du costard -quel jugement hâtif- qui avait vraiment une tête de macaque. Son gros nez pendouillait, une telle péninsule doté d'une protubérance à la fin que cette forme lui rappela directement... Se retournant, il lança à Morgan sur un ton totalement hilare.

Oi, Morgan regardes là-bas y'en a un il a vraiment une tête de pénis, putain !

Il espérait sincèrement que la morve du gars restait d'une couleur normal, ou bien ses mouchoirs usagés pourraient faire office de ceux qu'auraient utilisés son fils. Il continua de déambuler dans le coin, jusqu'à atteindre enfin Sweet Dreams comme prévu. Il se marra encore quelques minutes sur la tête du mec mort croisé mais oublia bien vite. Il arriva droit sur les linges de lit, bousculant une vieille bougie de décoration tout sèche au passage. Après avoir remis le dispositif lumineux en place, il vit qu'il restait encore un drap emballé.
Ah, bonne trouvaille, c'était toujours agréable de changer les tissus de temps en temps !
Il le pris donc avec lui.


Dernière édition par Aeva le Mar 20 Oct - 18:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur.
La Sainte Trinité.


Messages : 1031
Date d'inscription : 25/07/2011

Feuille de personnage
P.U.F.:
Relationship:
Cash: 0

MessageSujet: Re: Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen   Mar 20 Oct - 18:37

Le membre 'Aeva' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sweet Dreams' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sun-city.forumactif.fr
Morgan
Increvable


Messages : 1474
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 21
Localisation : Errant dans les couloirs // Au milieu du Zombus

Feuille de personnage
P.U.F.: Levialhem.
Relationship:
Cash: 30 + 17

MessageSujet: Re: Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen   Mer 21 Oct - 0:06




    « Oi, Morgan regardes là-bas y'en a un il a vraiment une tête de pénis, putain ! »

    Haussant un sourcil intrigué par une telle comparaison, le blond se tourna vers l'objet du délire de Sergen, observant avec curiosité ce zombie se rapprocher d'eux. Il ne pouvait nier une telle ressemblance, mais tout de même, où allait-il chercher de telle phrase ? Il lui faisait plutôt penser à Carlo le Calamar dans Bob l'Eponge, référence culturelle d'une remarquable finesse.
    Il releva la tête vers son ami, se tournant à moitié vers lui, le nez froncé et l'air taquin. Un bref passage de sa main sur sa joue, pour tâter la qualité de cette peau nue de tout maquillage superflu, avant de répondre à son exclamation.

    « Ce n'est pas de sa faute s'il n'utilise pas la même lotion que toi. »

    Reprenant un tant soit peu de son sérieux, même si ne pas être un thug pendant cinq minutes relevait véritablement de l'exploit pour lui, il fouilla à son tour dans la boutique, tendis que Sergen chinait un drap.
    A défaut d'avoir une machine à laver, l'idéal était de renouveler la literie. Surtout quand on avait tendance à s'endormir blessé, et à foutre du sang un peu partout. Les draps de certains survivants -lui inclut, il se blessait tellement souvent à force- ressemblait plus à une scène de crime commit par un tueur masqué d'un potiron Halloweenesque qui assaillirait ses victimes à coups de crème glacée, le tout en filmant la scène de son téléphone au logo de fruit, qu'autre chose.
    De dieu, et il fallait arrêter de sortir des phrases aussi longue et rocambolesque que ça, ça ne plairait absolument pas à madame la prof de français.
    Il se pencha alors pour ramasser un matelas qu'il était capable de tenir seul. Rejetant une mèche de cheveux en arrière, il se tourna de nouveau vers son comparse, la même expression espiègle figée sur ses traits.

    « Pour notre futur bébé! »

_________________


      ← Morgan Davis+ Fiche+ Casier+ SuiviAkilah "Cat" Coffey →+ Fiche+ Compartiment+ SuiviRépertoire de persos.© Levialhem


MERCI INNU ♥:
 


Dernière édition par Morgan le Mer 21 Oct - 0:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levialhem.deviantart.com/
Le Narrateur.
La Sainte Trinité.


Messages : 1031
Date d'inscription : 25/07/2011

Feuille de personnage
P.U.F.:
Relationship:
Cash: 0

MessageSujet: Re: Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen   Mer 21 Oct - 0:06

Le membre 'Morgan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sweet Dreams' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sun-city.forumactif.fr
Aeva
Apprenti boucher


Messages : 345
Date d'inscription : 03/09/2011
Age : 22
Localisation : Partout pour Sergen · En train de fouiller pour Agape~

Feuille de personnage
P.U.F.: Aeva/Susu
Relationship:
Cash: 340

MessageSujet: Re: Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen   Mer 21 Oct - 2:16

Pour notre futur bébé !

Il ricana en voyant ce petit matelas tout choupinet. Se gaussant il toucha avec amour le ventre de Morgan en minant qu'il soit bien plus rond qu'en vérité. Il fallait bien qu'il se venge du fait que Morgan lui avait effleuré la joue d'une façon tout à fait bromantique. Il porta sa propre main à sa joue dans une moue faussement attendrie, toujours sur le ton de la rigolade franche.

Oooh tu as pensé à tout !! Tu feras une maman formidable j'en suis sûr mon n'amour !

No homo sinon.
Il sifflota sans se retenir de rire et reparti plus loin pour continuer de fouiller après cette boutade emprunte de bons sentiments. Peut-être que cela servira à Nathan et Angela hinhin. Il chassa ces pensées de son esprit bien vite. Dé. Pour finalement shooter dans un second petit matelas. Il sursauta un instant puis eu de nouveau un grand rictus sur son visage et revint vers Morgan en tenant la couche miniature.

Morgan !! Des jumeaux m'enfin ! T'es productive dis-moi chérie... ♥

Et il le fourra sur Morgan, riant de nouveau à gorge déployée sur cette situation qui devenait de plus en plus divertissante à ses yeux. Des moments de détente sur lesquels il ne crachait nullement puis-ce cela leur changeait les idées.


Dernière édition par Aeva le Mer 21 Oct - 2:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur.
La Sainte Trinité.


Messages : 1031
Date d'inscription : 25/07/2011

Feuille de personnage
P.U.F.:
Relationship:
Cash: 0

MessageSujet: Re: Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen   Mer 21 Oct - 2:16

Le membre 'Aeva' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sweet Dreams' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sun-city.forumactif.fr
Morgan
Increvable


Messages : 1474
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 21
Localisation : Errant dans les couloirs // Au milieu du Zombus

Feuille de personnage
P.U.F.: Levialhem.
Relationship:
Cash: 30 + 17

MessageSujet: Re: Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen   Mer 21 Oct - 3:24


    Aux mûrs reflexions de Sergen, Morgan s'esclaffa brièvement, tout aussi hilare.

    « Que veux-tu, quand je fais quelque chose je le fais bien ! »

    Il se serait cru au lycée, un peu, à pratiquer la dérision et l'auto-dérision, histoire de se vider un peu la tête et ne penser à pas grand chose d'autre que ce petits moments. Et étant donné que la maturité n'était pas une qualité dont il disposait pleinement -ça lui arrivait, par moment, quand la situation était trop fatidique pour adopter un autre comportement que celui lié au sérieux, mais cela restait bien rare-, il continua dans ce jeu. Aussi, lorsque Sergen lui refourgua un autre petit matelas dans les bras, agrémentant le tout d'une nouvelle boutade, il ne put que froncer les sourcils d'un air faussement indigné.

    « Hé, c'est pas à moi de porter tout ça ! »

    Lui avait des bras aussi gros que ses cuisses, littéralement. Il avait beau être musclé, il n'était pas non plus une montagne à la façon de son camarade ! Il les laissa donc tombé par terre dans un petit pof, les lâcher d'une nonchalance qui lui était propre.
    Pour chercher d'autres objets, ou se défendre en cas de besoin, ça serait nettement plus pratique ainsi, les bras dégagés. Ne disposant que d'une crosse de hockey, arme qui nécessitait tout de même un correct rayon d'action, il devait prévoir les zombies à l'avance et éviter de se laisser surprendre comme un novice.
    Avisant alors une couette plus loin, étendue sur un matelas et jugeant qu'il ne pourrait rien porter de plus que cette couette et ce petit matelas -voir les deux, qu'en savait-il-, il se laissa choir dessus, les bras écartés.
    Les yeux rivés sur le plafond, il observait les néons, partiellement ébloui par leur lumière blanche. Certains ne fonctionnaient plus depuis un moment déjà, restant obscurs, à défaut de se voir changer par un technicien. Sans trop savoir pourquoi, cela le fit se sentir un brin nostalgique. Sans bouger, il reprit la parole, d'une voix embrun d'une certaine morosité.

    « Plus sérieusement Sergen, tu as des enfants ? »

    Il avait beau fréquenter très régulièrement cet homme, au final il ne connaissait rien de lui, si ce n'est son prénom.

_________________


      ← Morgan Davis+ Fiche+ Casier+ SuiviAkilah "Cat" Coffey →+ Fiche+ Compartiment+ SuiviRépertoire de persos.© Levialhem


MERCI INNU ♥:
 


Dernière édition par Morgan le Mer 21 Oct - 3:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levialhem.deviantart.com/
Le Narrateur.
La Sainte Trinité.


Messages : 1031
Date d'inscription : 25/07/2011

Feuille de personnage
P.U.F.:
Relationship:
Cash: 0

MessageSujet: Re: Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen   Mer 21 Oct - 3:24

Le membre 'Morgan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sweet Dreams' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sun-city.forumactif.fr
Aeva
Apprenti boucher


Messages : 345
Date d'inscription : 03/09/2011
Age : 22
Localisation : Partout pour Sergen · En train de fouiller pour Agape~

Feuille de personnage
P.U.F.: Aeva/Susu
Relationship:
Cash: 340

MessageSujet: Re: Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen   Jeu 22 Oct - 16:31

Plus sérieusement Sergen, tu as des enfants ?

Son ton, son attitude, sa position nouvelle... Sergen observa quelques secondes Morgan, qui venait se s'échouer sur un modèle d'exposition doté d'une couette dodue. Toute l'atmosphère venait de changer, de la joie venait désormais la nostalgie et un relent presque perceptible d'abattement. Cette question était un sujet sensible, un point horrible pour lui et en temps normal il se serait contenté d'une réponse vague. Mais cela sautait aux yeux : le sujet avait l'air d'être sensible pour Morgan aussi. Et de plus, celui qui posait cette question était Morgan, aussi nommé le gars dans le qui il avait le plus de confiance. L'homme mûre ne versait pas dans la confidence, mais, encore une fois rien que le fait que ce soit l'autre blond qui demande envoya valdinguer cette règle. Sergen ne lutta donc même pas. Il se laissa happer par ces sentiments entre le neutre et le négatif. A son tour, il relâcha ses muscles et se retrouva posé sur un matelas laissé là, à moitié déchiré. L'état du meuble était piteux, comme eux à ce moment là et pour être le plus honnête du monde, le géant pris une grande respiration pour laisser tout ce qu'il avait sur le cœur s'échapper librement.

Oui. J'avais un fils.

Il n'avait jamais été expressif, ni expansif, c'était vrai. Sa phrase bien que restant concise, était lourde de sens, tout comme la question précédente de l'autre homme. C'était normal de parler au passé cependant, Morgan n'était pas idiot, il avait bien vu qu'il était arrivé seul au Refuge, cela impliquait forcément qu'il avait été séparé de son gosse. Mais... tout le monde aurait pu sentir qu'elle avait vacillé sur la fin, emprunte d'émotion et au fur et à mesure que la gorge du quarantenaire se serrait. Le nœud d'ailleurs ne repartit pas assez vite à son goût, il força sa voix pour qu'elle sorte à nouveau.
Déchirante, chevrotante, étranglée... Sa voix se retrouva même perdue, s'éteignant sur la fin et montant légèrement dans les aiguës.

Mais l'amnésie m'a dérobé les souvenirs que j'avais de lui.

Insupportable.
Il porta sa main à son visage, une expression mélangeant tristesse et désespoir fichée sur ses traits. Ses sourcils froncés trahissaient sa douleur. A nu, Sergen se sentait en colère. Il avait fait tellement d'efforts pour se souvenir auprès d'un thérapeute, et pourtant... Et pourtant ! Il n'avait rien. Il avait été privé des moments de joies auprès de la chaire de sa chaire. Il n'arrivait pas à pleurer, il pris une autre rasade d'air en essayant de détourner ses pensées vers autre chose.

Il caressa du doigts un oreiller, un bel édredon en bon état par rapport au matelas où il était assis désormais. Il se saisit doucement de l'objet, le prenant dans ses bras et le posant à côté du matelas pour enfants. Il eu un rire nerveux.

Je devine que toi aussi, tu en as eu ?

Il n'avait pas un QI mirobolant, mais il n'était pas la dernière des quiches non plus, ça se voyait. Tous les deux étaient sous l'emprise de cette horrible apocalypse qui les avaient séparés de leur famille, il semblait.
Et c'était révoltant.
Et triste.


Dernière édition par Aeva le Jeu 22 Oct - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur.
La Sainte Trinité.


Messages : 1031
Date d'inscription : 25/07/2011

Feuille de personnage
P.U.F.:
Relationship:
Cash: 0

MessageSujet: Re: Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen   Jeu 22 Oct - 16:31

Le membre 'Aeva' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sweet Dreams' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sun-city.forumactif.fr
Morgan
Increvable


Messages : 1474
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 21
Localisation : Errant dans les couloirs // Au milieu du Zombus

Feuille de personnage
P.U.F.: Levialhem.
Relationship:
Cash: 30 + 17

MessageSujet: Re: Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen   Jeu 22 Oct - 22:37


    Il sentit le regard de Sergen se poser sur lui, lourd de sentiments. Pourquoi avait-il posé cette question, déjà ? Ça lui avait échappé, sur le moment, sans qu'il prémédite réellement cette phrase. Peut-être n'aurait-il même pas de réponses. Qu'importe. Soulever le passé était une chose délicate, un sujet devenu presque tabou. Non, pas presque : il l'était vraiment. Il était rare que les survivants se confient entre eux sur les détails de leur vie d'avant. Il fréquentait plein de monde, et pourtant connaissait si peu de choses sur eux.
    Au final, la seule personne avec qui il avait discuté brièvement de cela était Logan.
    Mais Logan était mort, maintenant.
    Il ferma une seconde de plus les paupières suite à cette pensée. Avant l'arrivée de Sergen, il s'agissait de l'homme avec qui il s'entendait le mieux. Ils se ressemblaient assez, d'ailleurs. Mais ce temps là, lui aussi, était révolu.
    Non loin de lui, sur le matelas d'à côté, Sergen se laissa tomber dans un bruit sourd. Une grande inspiration, et sa phrase partit dans l'expiration.
    Oui, il avait un fils.
    Morgan tourna la tête vers lui, posant ses yeux verts sur cette massive carcasse déchirée par le temps. Il paraissait aussi étranglé que sa phrase, le nœud dans sa gorge étouffant les mots qui sortaient d'entre ses lèvres. Pourtant, il continua, apportant des explications à cela, faisant monter sa voix dans les aigües jusqu'à en venir à bout.
    Mais il ne se souvenait de rien, parce qu'il était amnésique.
    Les sourcils du blond tressaillirent. Il n'avait pas souvenir d'une telle révélation. Il s'en serait souvenu, si le géant lui avait avoué une telle chose. Ainsi avait-il perdu la mémoire. Pendant l'apocalypse ou un autre évènement, il ne pouvait en savoir plus. Et n'était pas sûr de le vouloir, non plus : c'était peut être franchir une barrière sacrée, et il était du genre à respecter cela. Tout le monde avait ses petits secrets, après tout.

    « Je devine que toi aussi, tu en as eu ? »

    Il haussa les épaules, du moins ce que l'on pouvait percevoir de par sa position semi-couchée.

    « Aussi un fils. »

    Mais il ne pouvait dire s'il en avait un, ou en avait eu un. Son état lui était désespérément inconnu. Alors que le sors de sa femme était on ne peut plus clair, et ne pourrait en être autrement, celui de sa progéniture oscillait entre le fait qu'il était peut-être en vie, aux côtés de son oncle. Ou mort, lui aussi, ayant rejoint une horde de zombies. Le doute persistait, les mois passaient, et peut-être ne serait-il jamais fixé quant à son état.

    « Excuse-moi d'avoir posé une telle question. »

    Un jour, il apprendrait à réfléchir plus longuement avant de parler ou de partir dans de périlleuses actions.

_________________


      ← Morgan Davis+ Fiche+ Casier+ SuiviAkilah "Cat" Coffey →+ Fiche+ Compartiment+ SuiviRépertoire de persos.© Levialhem


MERCI INNU ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levialhem.deviantart.com/
Aeva
Apprenti boucher


Messages : 345
Date d'inscription : 03/09/2011
Age : 22
Localisation : Partout pour Sergen · En train de fouiller pour Agape~

Feuille de personnage
P.U.F.: Aeva/Susu
Relationship:
Cash: 340

MessageSujet: Re: Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen   Jeu 22 Oct - 22:55

Aussi un fils.

Il avait légèrement haussé les épaules. Le grand homme décida de reprendre l'oreiller dans ses mains pour le tripoter machinalement. Il avait eu aussi un fils alors, mais il semblait que le sors de celui-ci était dans le flou également. Ils se ressemblaient plus qu'il ne l'aurait pensé, au final. Morgan décida cependant juste après d'ajouter des excuses, ce que Sergen ne comprit pas directement.

Excuse-moi d'avoir posé une telle question. fit-il, regrettant ce qu'il avait pu demander visiblement.

Sergen le regarda. Bien que ces évocations le rendaient forcément triste, l'homme avait un principe auquel il tenait beaucoup, il n'acceptait pas les excuses quand cela ne dépendait pas de l'être qui les prononçaient. Morgan n'y pouvait rien, il n'avait pas choisit l'amnésie du grand blond. Sergen fronça les sourcils et soutint quelques secondes le yeux verts clairs de son comparse.

Tu n'as pas à t'excuser pour une telle chose. Ce n'est pas de ta faute.
Il regarda le sol, poussa un lapin de poussière de son pied pensivement.
On ne se confit pas souvent. Alors... c'est pas plus mal.

Il se releva, il avait toujours ce nœud à la gorge mais il savait qu'il oublierait ça bien vite. Il regarda toujours Morgan, mais ne tenant pas en place. Discuter était quelque chose qui ne l'apaisait pas, bouger dégageait l'énergie accumulée. Après tout il était sans doutes addict au sport donc se remuer ne lui faisait que du bien. Ça maintenait sa masse musculaire en plus. Il continua dans sa lancée, se retrouvant soudainement plus bavard que d'habitude et bien plus sérieux.

Puis j'vis avec tout ça depuis 7 ans, c'pas nouveau. Au final c'plus la culpabilités de n'pas m'en souvenir que l'amnésie en elle-même. Même si j'sais qu'c'est con. Donc ne t'en veux pas.

Il eu un sourire, cela faisait longtemps qu'il avait pu relativiser au moins sur l'amnésie. Il n'avait pas pu encore se pardonner lui-même pour son fils, mais au moins déjà ce n'était pas comme s'il avait totalement oublié qu'il en avait eu un. Cela l'aidait. Puis avoir un minimum d'optimisme dans ce monde de dingue l'aidait à se maintenant à flots. Sinon il serait mort, comme beaucoup d'autres.
Dé.
Il regarda un petit coussin très mignon, à côté de lui. Il le prit et l'ajouta à son tas de bricoles. Il ne pourrait peut-être pas ramener tout ça, mais au moins un matelas pour bébé et les deux coussins serait faisable. C'était toujours pratique d'avoir des coussins pour le confort du refuge de toutes façons. Le bien commun était important aussi.


Dernière édition par Aeva le Ven 23 Oct - 1:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur.
La Sainte Trinité.


Messages : 1031
Date d'inscription : 25/07/2011

Feuille de personnage
P.U.F.:
Relationship:
Cash: 0

MessageSujet: Re: Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen   Jeu 22 Oct - 22:55

Le membre 'Aeva' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sweet Dreams' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sun-city.forumactif.fr
Morgan
Increvable


Messages : 1474
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 21
Localisation : Errant dans les couloirs // Au milieu du Zombus

Feuille de personnage
P.U.F.: Levialhem.
Relationship:
Cash: 30 + 17

MessageSujet: Re: Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen   Ven 23 Oct - 1:31


    Il croisa le regard terni de Sergen lorsque de sa couchette il se tourna vers lui, estimant qu'il n'avait pas besoin d'ainsi s'excuser, et qu'au final ça n'était pas plus mal de se confier un peu.
    Le blond hocha la tête, en guise d'approbation. C'était vrai. C'était partager un fardeau, pour le rendre un peu plus léger bien qu'encore présent. Mais persistait en lui la détresse de cet homme, dont il ne connaissait presque rien mais qui en quelques phrases lui avaient donnés le sentiment d'une vie pleine de brouillard et d'intempéries.
    Il lui avoua ensuite que cela faisait sept ans qu'il vivait ainsi, et qu'il culpabilisait de ne se souvenir que du fait d'être amnésique.
    Ça ne datait donc pas de l'apocalypse, cette histoire, mais bel et bien lorsqu'il pouvait encore mener une vie plus ou moins normale. Ainsi pour lui, l'apocalypse avait toujours été. Du moins, depuis au minimum sept ans.
    Et pourtant, il ne l'avait jamais entendu se plaindre à ce sujet, parce que Sergen n'était pas de ces gens là. Il préférait se renfermer sur lui même, laissant parfois -et si rarement- une petite brèche dans sa carapace d'acier, suffisamment pour laisser filtrer une vague information ou deux.
    A la suite de ses derniers mots, Morgan laissa échapper un d'accord plus ou moins convaincu.
    Il n'avait pas vraiment envie d'atteindre plus le cœur de l'homme, de triturer ses méninges. Pourtant, quelque chose, sans doute une curiosité un peu trop abusive et l'envie de continuer ainsi pour en apprendre plus sur lui et le faire définitivement passé de statut d'ami inconnu à ami confident, le poussa à reprendre la parole après son bref mot.

    « Ton amnésie t'as privé de tous tes souvenirs ? »

    De ta femme, de ton enfance, de l'endroit où tu vivais ?
    Il se tourna vers lui, suivant des yeux ses pas. Décidément, il ne se posait jamais, encore pire que lui.

_________________


      ← Morgan Davis+ Fiche+ Casier+ SuiviAkilah "Cat" Coffey →+ Fiche+ Compartiment+ SuiviRépertoire de persos.© Levialhem


MERCI INNU ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levialhem.deviantart.com/
Aeva
Apprenti boucher


Messages : 345
Date d'inscription : 03/09/2011
Age : 22
Localisation : Partout pour Sergen · En train de fouiller pour Agape~

Feuille de personnage
P.U.F.: Aeva/Susu
Relationship:
Cash: 340

MessageSujet: Re: Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen   Ven 23 Oct - 2:14

Ton amnésie t'as privé de tous tes souvenirs ?

Après avoir dis d'accord, finalement la curiosité l'avait emporté. Sergen l'observa à nouveau et continua de déambuler comme un lion en cage. Même si aucune once de colère ne l'habitait. En fait aucune impatience non plus, il n'avait rien du lion si ce n'était les mouvements de long en large qu'il dessinait pour enfin se décharger de l'anxiété qui l'avait pris plus tôt. Il s'était calmé à mesure de ses pas. Il s'était toujours demandé comment et pourquoi bouger son corps avait cette vertu sur lui, probablement parce que le sport avait été sa seule occupation pendant des lunes suite à la perte de tout. Son footing matinal lui était indispensable, impensable pour lui de faire une journée seulement sans se dépenser d'abord par cette activité. S'il ne le faisait pas il redoublait en tout cas d'efforts contre tout zombi dont il aurait croisé la route. Mais trop se tuer à la tâche n'était pas dans ses objectifs.
La question de Morgan était lancée, en tout cas, il n'allait pas l'ignorer.
C'est donc naturellement qu'il répondit, rare chose, mais Morgan était bien le seul en qui il avait assez confiance pour ouvrir sa coquille. Carapace en fait serait un mot plus juste, armure de protection avancée qu'il s'était forgé durant toute son existence. Longue existence en fait, si l'on considérait qu'il était plus âgé que son compère. Il se stoppa un moment tout en lui répondant.

Au début, oui. Il fit une pause et souffla. J'crois qu'il faut rembobiner lle fil dans l'bon sens pour comprendre.
Il s'assit donc à nouveau, se posant comme pour tangiblement incarner une certaine paix dans l'âme.
J'ai ouvert les yeux sur un Colonel après deux semaines de coma. J'ai été rapidement informé de trois choses : J'étais un ex-marines désormais puis-ce que victime d'un accident et que je n'avais plus aucune famille. En qualité de Lieutenant-colonel, j'ai tenté de sauver un de mes camarades d'un incendie grave qui s'était déclenché dans notre caserne, en Irak, en vain.
Cela expliquait les cicatrices sur son visage et sa jambe, en tout cas. Il reprit simplement.
J'ai récupéré la maison familiale dans laquelle il n'y avait plus personne. On m'a orienté vers un... hypnomachinchose, un de ces guss bizarres mais sympathiques. J'ai essayer de me souvenir d'un maximum de chose ; mon enfance m'en revenu, la perte inévitable de mes parents... Le lycée, la rencontre de mon épouse, jusqu'à notre mariage, mais je n'ai pas pu plus loin, ça bloquait. Je ne me souviens pas non plus de mes années de services.

Les coudes sur les genoux, il avait la mine grave mais calme. Finalement, tout laisser couler était plus simple que ce qu'il pensait tant que le sujet inévitable de sa culpabilité ne piquait pas trop son esprit usé. Il baissa les yeux, pensif, et continua.

J'ai des réminiscences parfois de certaines techniques de combat; c'est ma foi assez utile. Il sourit brièvement, c'était vrai que c'était pratique certaines fois ! Je n'ai plus qu'une photo d'eux. Je n'avais même plus son nom, à mon môme... Mais heureusement il était sur la photo. Enfin bon. J'aurais bien voulu me souvenir de plus de choses, la maladie d'Allayna ou simplement des première fois de Blake... Mais au moins je n'ai pas tout perdu. Je sais qui je suis.

Il sortit simplement la photo de sa poche, c'était son porte bonheur, ce qu'il trainait toujours avec lui. Il la tendit à Morgan, partageant simplement cet instant heureux et complice auquel il essayait de s'attacher. Elle était assez petite, un peu abîmée, mais elle avait sur elle la photo d'une femme brune un peu hâlée aux yeux chatoyants... Ainsi qu'un bambin, type 4 ans tout sourire avec un dent de lait perdue, avec les mêmes yeux de sa mère et une tignasse aussi épaisse que ses parents se teintant d'une couleur semblable à son paternel. Un bout de famille qui faisait parti du passé, hélas. Mais il était déjà heureux d'avoir leur photo.
Et grand dieu, qu'il avait beaucoup parlé, c'était... rare. Oui, inhabituel.

Raconte un peu aussi, toi. Que j'sois pas le seul à papoter, doux jésus.

Il eu un léger sourire à nouveau, histoire de quitter un peu cette morosité ambiante... Mais il se douta que la vie n'avait pas du épargner Morgan non plus. Mais lui aussi voulait savoir, connaître cet homme avec qui il avait noué des liens au final, très puissants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan
Increvable


Messages : 1474
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 21
Localisation : Errant dans les couloirs // Au milieu du Zombus

Feuille de personnage
P.U.F.: Levialhem.
Relationship:
Cash: 30 + 17

MessageSujet: Re: Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen   Ven 23 Oct - 3:22


    Il faisait les cents pas, là, devant lui, longeant les matelas comme un lion longerait les barreaux de sa cage. Ou un taulard ceux de sa cellule. Et puis, Sergen stoppa son incessant va-et-vient, ouvrant alors la bouche pour laisser passer les premiers mots d'une voix grave, et plus assuré que précédemment.
    Au début, il avait tout oublié. Une amnésie complète, totale. Cruelle. Il alla jusqu'à lui faire part de la première chose qu'il vu à son réveil. Un colonel après deux semaines de coma. Il était donc lieutenant-colonel dans les Marines, ce qui expliquait plus ou moins le fait que l'homme possédait une imposante carrure. Voir la présence de quelques unes de ces cicatrices, à moins qu'elle ne provenaient d'un zombie, ce qui était tout autant probable.
    Il poursuivit sur sa lancée, après s'être mit assit à nouveau sur l'un des matelas, d'un ton uni, qu'il trouva presque serein à l'oreille.
    Il avait récupéré la maison familiale, avait fréquenté un hypnothérapeute, avait par chance -si c'en était vraiment une ?- retrouvé quelques parcelles de sa mémoire, replaçant les pièces d'un puzzle entièrement noir. Son enfance, la mort de ses parents, la rencontre de son épouse au lycée, son mariage...
    Au moins y avait-il quelques parcelles de lumière, dans toute cette obscurité. Des points positifs, qui devait lui permettre de tenir debout. Les coudes posés sur ses genoux, l'air grave, Sergen ne se décomposait pourtant pas.
    Juste un bloc de béton armé.
    Il sortit de sa poche une petite photo, aux coins écornés et un brin vieillie par le temps et l'usure, sans doute du fait d'être souvent manipulée. Il la saisit délicatement, du bout des doigts, de peur d'abimer cet artefact si précieux aux yeux de son amis. Il observa la photo, détaillant les visages, les expressions.
    Parce que de nos jours, on ne pouvait retrouver de telles expressions sur le visage des femmes et des enfants, si rare étaient-ils. Il était difficile d'avoir des moments de réels bonheurs, où l'on oubliait totalement que trois mètres plus loin, une goule grattait à la porte, laissant constamment placer une menace imminente et meurtrière. Il lui rendit la photo dans un sourire, bien qu'un peu décontenancé par tout cela.
    Tout cela paraissait désormais irréel.

    « Raconte un peu aussi, toi. Que j'sois pas le seul à papoter, doux jésus. »

    Le blond esquissa un fin sourire. Bien entendu. Il ne pouvait pas s'évertuer à obtenir des brides de l'histoire du géant pour ne rien dévoiler en retour. C'était un échange de bon procédé. Ainsi, ils en sauraient autant l'un sur l'autre. Ce n'était pas plus mal, finalement.

    « Ouais, t'inquiète. »

    Il plaça ses deux mains sous sa tête, les yeux à nouveaux rivés au plafond, à défaut de pouvoir regarder un quelconque ciel.

    « J'ai eu une enfance correcte, je n'ai pas à me plaindre de ça. J'ai jamais été fasciné par les études, j'ai donc choisi la voix de la facilité afin de devenir mécanicien. Le seul domaine qui m'attirait un minimum. Au final, le seul accro aurait été la mort de son père, à ses neufs ans, chose qui ne l'avait pas suffisamment marqué pour être souligné. Leur relation avait toujours été tendue, il n'avait jamais vraiment comprit pourquoi, et n'aurait jamais de réponses à cette question. Soit, il n'y avait au final jamais prêtait importance. J'ai fais pas mal de conneries, durant mon adolescence, voir même après. Beaucoup, beaucoup de conneries... Suffisamment pour partir de Detroit et acheter une veille maison à rattraper à une centaine de kilomètres d'ici, histoire de changer d'air et voir de nouveaux visages. »

    Soit traverser en diagonale toute la carte des États Unis pour trouver refuge dans un bled paumé où il se ferait oublié, aurait une chance de trouver un boulot et trouverait une maison dans son maigre budget. Il ne pouvait de toute façon plus croiser le regard de sa mère, à ce moment là, brisé par un tel acte venant de lui. Il ne lui en avait jamais tenu rigueur, se sachant seul fautif de cette brisure entre eux.

    « Là-bas, j'ai rencontré celle qui est devenue ma femme. On s'est rapidement marié, et avons eu un fils, Ezra. La seule chose que j'ai vraiment réussie dans ma vie, je crois. Il émit un bref rire, un petit sourire au coin des lèvres. Avant de gagner un air détaché, le regard au loin. Mais l'Apocalypse m'aura privé de tout ça. Mon fils était chez son oncle, à ce moment là, je n'en sais pas plus. Et ma femme, elle...Elle s'est fait mordre le premier jour, dès que nous avons découvert l'existence des zombies. Une balle dans la tête aura été sa dernière volonté. Ça n'aura été que la deuxième fois que j'utilise une arme contre un être humain, et la seule où se fut difficile...»

    Les traits de son visage frémirent sous un petit spasme. Dans le feu de la confession, il avait laissé échapper cette dernière information. Chose qu'il aurait préféré ne pas sous entendre, de peur d'émousser l'image qu'il tentait par tous les moyens de donner à autrui, même si parfois cela sonnait faux à ses propres yeux.
    L’altruisme n'avait jamais été dans son caractère de base, mais avait été réveillé par Carmen. Maintenant, il tachait de garder se trait, l'entretenant auprès des autres survivants. Ou peut-être qu'au final, là était sa véritable nature, seulement révélée tardivement car auparavant entassée sous une montagne de sottises ?
    Il retira ses mains de sous sa tête, se tournant à nouveau vers Sergen.

_________________


      ← Morgan Davis+ Fiche+ Casier+ SuiviAkilah "Cat" Coffey →+ Fiche+ Compartiment+ SuiviRépertoire de persos.© Levialhem


MERCI INNU ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levialhem.deviantart.com/
Aeva
Apprenti boucher


Messages : 345
Date d'inscription : 03/09/2011
Age : 22
Localisation : Partout pour Sergen · En train de fouiller pour Agape~

Feuille de personnage
P.U.F.: Aeva/Susu
Relationship:
Cash: 340

MessageSujet: Re: Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen   Ven 23 Oct - 23:30

Sergen l'avait écouté sans broncher, laissant Morgan s'exprimer à son tour et tarir enfin le fleuve de son passé. Visiblement, la dernière information lui échappa, son expression trahissant immédiatement ce fait alors que tout s'assombrissait d'un coup. Il avait du tuer sa propre femme. A cette information, Sergen fronça a nouveau ses gros sourcils épais, pensif mais surtout incroyablement compatissant et attristé par tout cela. Il avait de l'empathie, malgré sa qualité de Mr Muscle, forcément savoir tout cela la déclenchait, mais il ne voulait pas non plus que Morgan pense que c'était de la pitié. Cela aurait été très mal placé. Non, au contraire, Sergen ressentait vraiment de la compassion, parce qu'il avait juste oublié de lui aussi, donner un autre détail, un souvenir qu'il avait eu une autre fois, avec Malik. Lui aussi, il avait du tuer.
Pour le moment il ne se souvenait que d'une mort, mais combien de personnes avaient périt sous ses geste, pendant qu'il tenait une arme ? Il regarda ses propres mains à cette constatation. Puis, il opina doucement de la tête et regarda Morgan. Celui-ci aussi le regardait à nouveau désormais, après avoir terminer de parler. L'homme blond détailla les yeux de son ami quelques secondes, il ne savait pas comment formuler ce qu'il voulait dire, maladroit comme toujours. Les mots étaient un art qu'il ne maitrisait pas, il n'était ni poète ni troubadour. Il tenta avec un peu de peine cependant de faire passer ses pensées, ou au moins l'idée qui sommeillait dans ses mots malhabiles et son ton transpirant l'honnêteté.

Tuer c'ambivalent au final. Un geste facile, mais pas assez de toute une vie pour oublier.

Il observa ses doigts à nouveau, les montant symboliquement à son comparse. Ils étaient tous les deux dans la même merde, ils avaient ôté la vie d'au moins une personne. Il afficha une certaine détermination dans son regard, une conviction profonde qui, il le savait, avait du l'accompagner souvent pour qu'elle soit si ancrée en lui. Cela devait venir de l'armée, le combat l'avait usé il en avait conscience, il ne savait pas à quel point cependant. Mais pour avoir fait une crise de panique a la simple vue d'un homme typé algérien... En tout cas, il termina simplement.

Et c'est peut-être bien ça qui nous différencie des monstres. Il fit une pause, et repris. Parce qu'on y réfléchit, parce qu'parfois on regrette... C'que ça a un impact au fond de nous quand même.

Parce que peut-être, que s'ils avaient pu faire autrement ou donné une seconde chance de changer les choses, ils ne l'auraient pas fait ainsi. Mais le passé était immuable, à jamais il resterait ainsi. Et peut-être aussi qu'ils n'auraient pas été ce qu'ils étaient s'ils n'avaient pas commis ces choses là. Ainsi devait sans doutes se passer les choses, sinon ils n'auraient pas été là à ce moment de leur vie pour en parler ainsi.

En tout cas, Sergen comprenait cette douleur, peut-être qu'il ne regrettait pas pour la première personne qu'il avait du abattre, mais cela faisait-il de lui un monstre ? Non. Pas pour lui. Les choses étaient parfois nécessaire, puis peut-être qu'au fond de lui il ne ressentait pas encore le regret poindre mais que s'il avait pu changer la personne avant d'en arriver à ce stade, il l'aurait fait. Mais ça Sergen ne savait pas, et il ne demanderais peut-être pas, au vu de l'état de Morgan. Tout ce qu'il savait, c'est qu'il avait une confiance aveugle en son camarade.
Envers celui qui était comme un frère.
Et que qu'importait le passé, cela ne changerait pas.

Il restait Morgan, le seul, l'unique.

Au final, j'crois bien que ça fait partie de nous. Mais que ça ne nous définit pas entièrement. Seul nos choix comptent, et c'qu'on décide de faire de nos actes passés.

On ne peux l’effacer, alors autant s'en servir pour devenir meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan
Increvable


Messages : 1474
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 21
Localisation : Errant dans les couloirs // Au milieu du Zombus

Feuille de personnage
P.U.F.: Levialhem.
Relationship:
Cash: 30 + 17

MessageSujet: Re: Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen   Dim 25 Oct - 2:24


    Sergen reprit la parole, après l'avoir murement détaillé. Lui resta à sa place, mais changea de position, basculant en avant pour adopter une position assise, les jambes à moitiés étendues et croisées, les avants-bras sur les genoux. Il gardait un oeil sur son ami, le regard en coin, écoutant silencieusement ses paroles.
    Sergen savait bien parlé, quand il s'y mettait.
    Ce qu'il le poussa à d'autant plus porter attention à ce qui était produit par ses cordes vocales. Chose qu'il faisait bien entendu tout le temps, mais en y prêtant cette fois-ci une attention toute particulière.
    Parce qu'il en avait besoin au final.
    D'être rassuré.
    Non, il n'aurait en effet le temps d'oublier cela. Le bruit du calibre résonnait encore parfois dans un coin de sa tête, et il se rappelait de cela à chaque fois qu'il appuyait sur une détente. L'une des raisons pour laquelle il préférait les armes de corps à corps, sans doute, si l'on excluait le fait qu'elles n'avaient en plus pas besoin de munitions.
    Sergen continua sur le fait que c'est ce qui les différenciait des monstres, d'éprouver du regret.
    Et si l'on ne regrettait rien ?
    Il n'avait pu regretter celle de Carmen, pour la seule raison qu'elle ne lui avait justement pas fait regretter ce choix. Elle était déjà morte, ça n'était là que ces derniers souhaits. Pour ne pas devenir l'un de ces êtres infâmes qui déambulaient dans les rues, avec pour unique but celui de réduire une population à néant.
    Mais la mort qui l'avait conduit en prison non plus, il ne l'avait jamais regretté. Au grand jamais, non. Parce qu'il planait quelque peu au dessus des préceptes de pitiés et de regrets, c'était une chose quelque peu inconnue, que son cerveau n'arrivait pas à comprendre entièrement. Seul une crainte avait subsisté, après tout cela : et s'il recommençait, un jour ? Si le meurtre l'emportait sur la rédemption ?
    Non. Ses actes avaient toujours trouvés une justification à ses yeux. Il n'avait que fait épargner les rues d'abriter un déchet et une zombie.
    Il se reconcentra pour se focaliser sur les dernières phrases de Sergen, qui mettraient un terme à son court monologue.

    « Au final, j'crois bien que ça fait partie de nous. Mais que ça ne nous définit pas entièrement. Seul nos choix comptent, et c'qu'on décide de faire de nos actes passés. »

    Morgan hocha la tête, tournant alors entièrement la tête vers le géant pour soutenir son regard. Quelques secondes de silence s'écoulèrent, parmi lesquels il capta l'intégralité de la profondeur de ses ultimes propos. Ainsi n'était-on pas définit entièrement par des actes passés. Seuls les choix actuels comptaient, et ce qu'il était possible de faire de ses actes passés.
    Il ferma alors les yeux, laissant légèrement tombée sa tête en arrière.

    « ...T'es vraiment quelqu'un de bien, Sergen. »

    Parce qu'il ne pouvait pas ajouter quoi que ce soit à ses courtes leçons de vie, si ce n'est cette constatation.
    Il ne trouva rien d'autre à dire.

_________________


      ← Morgan Davis+ Fiche+ Casier+ SuiviAkilah "Cat" Coffey →+ Fiche+ Compartiment+ SuiviRépertoire de persos.© Levialhem


MERCI INNU ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levialhem.deviantart.com/
Aeva
Apprenti boucher


Messages : 345
Date d'inscription : 03/09/2011
Age : 22
Localisation : Partout pour Sergen · En train de fouiller pour Agape~

Feuille de personnage
P.U.F.: Aeva/Susu
Relationship:
Cash: 340

MessageSujet: Re: Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen   Lun 26 Oct - 2:05

Il était vraiment quelqu'un de bien ?
Cette phrase le laissa un peu pantois au début, il ne savait trop s'il en était. Il avait quand même fait la guerre et il avait abattu des gens pendant ces années de services, il en était certain. Il se demandait si le fait d'avoir participé à toutes ces atrocités faisait de lui quelqu'un de mauvais, en fait cette idée l'avait longtemps tourmenté. Parfois il n'en avait pas dormi de la nuit. Ces songes lui avaient parus sans fin pendant que les étoiles défilaient dans le ciel, il n'avait jamais vu les heures passer plus lentement que ça quand il avait tenté de se souvenir de sa progression dans le monde des marines. C'était confortable au final l'amnésie mais seulement pour le joueur -hello 4th wall- mais on en revenait toujours au problème du ce qui avait bien pu se passer ! Ces démons le hantaient parfois, il se demandait toujours combien de personnes avaient perdus la vie face à lui, et au fait qu'il avait participé aux engrenages d'une haine sans fin. L'escalade de la violence passait aussi par les actes militaires ou les frappes après tout... Comment avait-il fait face, avant ? Avait-il été un parfait petit soldat qui ne se posait pas de questions, aveuglé par la défense de son pays et ses intérêts ? Ou bien avait-il été l'inverse, et avait-il finalement craqué et croulé sous le poids des vies qu'il avait ôté ? C'était ces question qui tourmentaient, il était perdu et ne savait plus tellement quel point de vue il avait sur la guerre. Son avis était faussé dès le départ puis-ce qu'il avait été mêlé à tout cela, mais avoir une opinion, même subjective, était plus appréciable qu'être paumé entre deux choses contradictoires. Était-il bon ou mauvais ? Avoir été soldat pesait-il dans la balance ? Il souffla, et essaya de chasser tout cela pour se concentrer sur ce que lui-même avait dit. C'était bête d'arriver à dire des choses pour les autres mais avoir du mal à les appliquer sur soi-même.

Au final, s'il avait tué, il savait qu'il regrettait tout cela, c'est tout ce qu'il savait. Il avait eu un bref aperçu aussi d'un trouble de stress post traumatique chez lui. Donc peut-être qu'au final il avait été du genre qui avait croulé sous le poids de ses propres actions. Il ne saurait peut-être jamais. Mais après-tout, lui aussi pouvait essayer de mieux agir. Lui aussi pouvait tenter d'être un homme meilleur en se servant du passé plutôt qu'en restant là à se demander pourquoi. Seul nos choix comptent ? Alors il ferait le choix de ne plus ôter la vie à un humain. S'il pouvait.
Il ne savait pas s'il était vraiment quelqu'un de bien.
Mais...

Haha... j'essaye, au moins.

Voilà.
Il ne savait pas quoi ajouter d'autre, et cela commençait à faire un moment qu'il était assis. Dé :v Il remarqua en plus du drap qu'il avait récupéré, un drap-housse qui trainait. Ok, ils avaient de quoi mettre sur le matelas, couvrir une première couche avec le drap classique, mettre la couette par dessus et ils avaient des oreillers. Habiller le lit, c'était tout bon.

Bien, on a tout maintenant... sauf un matelas potable pour adulte.

Il fit environ la tête de ce smiley : :I . C'était vrai, manquait plus qu'un vrai matelas.


Dernière édition par Aeva le Lun 26 Oct - 2:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur.
La Sainte Trinité.


Messages : 1031
Date d'inscription : 25/07/2011

Feuille de personnage
P.U.F.:
Relationship:
Cash: 0

MessageSujet: Re: Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen   Lun 26 Oct - 2:05

Le membre 'Aeva' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sweet Dreams' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sun-city.forumactif.fr
Morgan
Increvable


Messages : 1474
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 21
Localisation : Errant dans les couloirs // Au milieu du Zombus

Feuille de personnage
P.U.F.: Levialhem.
Relationship:
Cash: 30 + 17

MessageSujet: Re: Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen   Lun 26 Oct - 3:15


    « Haha... j'essaye, au moins. »

    Morgan lui répondit par un petit sourire. L'air quelque peu fatigué, soudainement, il se laissa à nouveau tomber en arrière pour se couché à moitié sur le matelas qu'il squattait depuis plus d'une dizaine de minutes maintenant. Si. C'était quelqu'un de bien, très bien même. Le simple fait d'être en sa présence lui donnait ce sentiment de sérénité. Alors forcément, il ne pouvait être mauvais. Rare était les personnes à lui faire cet effet là. A estomper cette envie de se battre contre le reste du monde, à enfreindre les règles, à jouer au train qui déraille.

    « Bien, on a tout maintenant... sauf un matelas potable pour adulte. »

    Morgan tourna la tête vers lui, avisant un instant le drap-housse qu'il tenait dans ses mains. Mmh.

    « On a qu'à prendre celui-là. Il tapota le matelas où il avait élu domicile, pour le restant de la journée sûrement. Il est bien, viens l'essayer tu verras. »

    Parce qu'il ne chinait que des objets dont il n'aurait jamais pu faire l’acquisition avant l'apocalypse. Il fallait bien trouver un avantage à tout ça. Ce matelas en faisait parti, avec le prix le plus exorbitant de la boutique, qui devait bien faire deux fois sa paye plus la moitié de celle de sa femme, c'était incontestablement le plus confortable.
    Et donc celui à rapporter au refuge, si Sergen le voulait bien. Parce que balader tout seul un matelas, c'était plutôt compliqué.
    Mais pour le moment, autant profiter de la quiétude de Sweet Dreams, avant de retrouver le bruit permanent du refuge.

_________________


      ← Morgan Davis+ Fiche+ Casier+ SuiviAkilah "Cat" Coffey →+ Fiche+ Compartiment+ SuiviRépertoire de persos.© Levialhem


MERCI INNU ♥:
 


Dernière édition par Morgan le Lun 26 Oct - 3:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levialhem.deviantart.com/
Le Narrateur.
La Sainte Trinité.


Messages : 1031
Date d'inscription : 25/07/2011

Feuille de personnage
P.U.F.:
Relationship:
Cash: 0

MessageSujet: Re: Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen   Lun 26 Oct - 3:15

Le membre 'Morgan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sweet Dreams' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sun-city.forumactif.fr
Aeva
Apprenti boucher


Messages : 345
Date d'inscription : 03/09/2011
Age : 22
Localisation : Partout pour Sergen · En train de fouiller pour Agape~

Feuille de personnage
P.U.F.: Aeva/Susu
Relationship:
Cash: 340

MessageSujet: Re: Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen   Lun 26 Oct - 22:21

Ils n'avaient donc qu'à prendre celui où Morgan se trouvait. Il observa celui-ci : effectivement il était dans un état tout à fait convenable. En plus d'être le plus grand, large et cher du magasin ! C'était un king sized, il devait bien faire 2m de large, parfait pour 4 personnes de tailles moyennes ou deux américains king sized également. Onéreux, effectivement le matelas était constitué de mousse à mémoire de forme et était donc extrêmement agréable. Quand Morgan l'invita à l'essayer Sergen voulu bien le croire quant au fait qu'il était bien. Il ne se fit pas prier une seule seconde et décolla de son propre réceptacle. Il s'amusa aussi à taquiner Morgan comme d'habitude, non mais c'est vrai il n'y pouvait rien s'il sortait toujours des phrases pouvant être détournées ! C'était ça qui caractérisait leur relation après tout leurs petits délires un peu gamins.

T'es rapide toi, c'est pas après le 3ième en temps normal ce genre d'invitations ?

Il tira la langue.
Sans ménagement il se posa sur le matelas, se laissant presque tomber dessus puis-ce qu'il y avait largement la place pour lui de venir s'installer sans taper dans son acolyte. Il fut réceptionné comme sur un petit nuage, par la mollesse du matelas qui était labellisé comme "mou". Il savait qu'il y avait ferme, normal et mou... Du mou de mousse à mémoire de forme était donc le plus mou des mou ? Sergen fit rapidement part de ses impressions sur le matelas hors de prix.

'faich... Vrai que c'est mou. Mou de mou. J'l'impression d'fondre dedans.

Il haussa les sourcils, se sentant tel un testeur de matériel de litterie privilégié. Il ne s'était jamais payé tel matériel et n'avait donc jamais eu la chance de poser son petit fessier sur ce genre de choses également. L'acceuil du sommier était diablement bon aussi, il fallait dire, il aurait bien tout pris d'un coup mais il savait que c'était impossible. Enfin, c'était dit...

C'voté, on le prends. Quelqu'un au refuge devrait aimer cette mollesse.

Lui aimait mieux les matelas un peu plus fermes.
Mais bon. Ce matelas était cool quand même alors il aiderait à le ramener.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan
Increvable


Messages : 1474
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 21
Localisation : Errant dans les couloirs // Au milieu du Zombus

Feuille de personnage
P.U.F.: Levialhem.
Relationship:
Cash: 30 + 17

MessageSujet: Re: Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen   Mar 27 Oct - 0:45


    « T'es rapide toi, c'est pas après le 3ième en temps normal ce genre d'invitations ?
    - Non, toujours avant le premier. »

    Sinon, c'était moins marrant, et on perdait vite le gout de la nouveauté. Bien qu'avec Sergen, c'était plus que le premier et le troisième. Ça se comptait déjà en mois. Et il ne s'en lassait pas. Sergen vint alors s'écraser sur le matelas, monopolisant la place qui se trouvait à côté de lui, s'exclamant alors sur la mollesse confortable du matelas.

    « C'voté, on le prends. Quelqu'un au refuge devrait aimer cette mollesse. »

    Il hocha la tête. Du moins, ferma brièvement les yeux en guise de hochement, car c'était dur de le faire en position couchée. Ouais, quelqu'un allait bien le réquisitionner. Deux personnes au moins. Il n'y avait jamais suffisamment de matelas de toute façon, les nouveaux membres affluant assez régulièrement à leur refuge, tandis que d'autres disparaissaient.
    Quoi qu'il en soit, lui aussi le trouvait trop mou à son goût. Temporairement, comme en ce moment, c'était plutôt plaisant. Mais pour y passer une nuit, non. Il avait prit l'habitude des matelas aussi épais qu'une brique et tout aussi dur, bas de gamme de la basse qualité de la classe économique.

    « Putain, c'est dur de bouger pour ramener cette merde au refuge... »

    Parce que là, il n'avait plus la moindre foi. Ce matelas avait ensorcelé son esprit, le métamorphosant en loque humaine.
    Qui plus est, le fait qu'il n'y avait pour l'instant pas la moindre goule dans ce magasin était un putain de miracle, il fallait donc en profiter un maximum.
    M'enfin, ils finiraient par se motiver. Bientôt. Avant que la lumière blanche des néons ne s'éteignent et plonge l'endroit dans l'obscurité du moins.

_________________


      ← Morgan Davis+ Fiche+ Casier+ SuiviAkilah "Cat" Coffey →+ Fiche+ Compartiment+ SuiviRépertoire de persos.© Levialhem


MERCI INNU ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levialhem.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen   Aujourd'hui à 3:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Aussi léger qu'une plume | Pv.Sergen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ACHAT pantalon en plume de cygne
» Le titre ... toujours aussi dur d'en trouver un ...
» Avis sur : " La dernière plume du corbeau"
» [Blog] Poésie: "Au bord du lac" signé à la plume de TS
» Comment ai-je pu etre aussi bête !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*SUN CITY :: 3rd Floor. :: Sweet Dreams.-
Sauter vers: