Forum RPG post-apocalyptique, rock'n'roll, à prix cassé
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  We'll be the ones that pull the stars down to us + ft. Mythri & Alice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rivière
Newbie


Messages : 19
Date d'inscription : 23/10/2015

Feuille de personnage
P.U.F.: Elle
Relationship:
Cash: 0

MessageSujet: We'll be the ones that pull the stars down to us + ft. Mythri & Alice   Lun 26 Oct - 16:31

Il me fallait de nouvelles fringues. Un nouveau chandail, au minimum. Parce que celui-là, je le portais le jour où tout est devenu fou. Et je l'ai porté chaque jour qui a suivi. Avoir un chandail de rechange ne serait pas de refus, comme ça j'allais pouvoir laver celui-là. Et ça vallait pour tous mes vêtements, en fait. Sauf mes bottes. Elles, elles étaient simplement trop classes. Hors de question pour moi de m'habiller au rayon des filles-parfaites-qui-n'aiment-que-le-rose-et-les-fleurs, ni au rayon j'suis-trop-hipser-tu-peux-pas-test. Donc, direction Rock & Clothes, au premier étage. Que le mur soit tombé avait quelques avantages, dont celui de pouvoir faire mon petit shopping ailleurs. Et puis, la captivité, ce n'était pas mon fort.

J'avais avec moi mon sac de sport que j'avais vidé de la majorité de mes outils, question de practicisme. Fuir en trainant un cric, des clefs anglaises et d'autres trucs du genre, ce n'était pas l'idéal. Mon sac ne contenait donc plus qu'une serviette - sait-on jamais -, une seule clef anglaise - encore nune fois, sait-on jamais - et c'était tout. Si je trouvait des trucs bien, j'allais avoir besoin du sac pour les ranger et rentrer sans avoir les mains encombrées de fringues. D'ailleurs, une d'elles était déjà occupée à tenir mon couteau de chasse, ma fidèle arme qui - accompagnée du pied-de-biche que je m'étais fait voler - m'avait sauvée la peau plus d'une fois. Poignarder un Maraudeur dans les côtes ne lui fera rien, mais lui enfoncer la lame dans le crâne est assez efficace, si jamais on se retrouve trop près de l'un d'entre eux.

J'avais eu de la chance. Pas un seul zombie en vu, sur tout mon chemin jusqu'au magasin. Peut-être étaient-ils alors dehors, sur le trottoir, à brandir pancartes et slogans pour manifester contre leurs pitoyables conditions de travail. Toujours est que ça m'arrangeait bien. Cela ne m'empêchait pas d'être sur mes gardes, bien sûr. Il aurait suffit d'un moment d'inatention pour que je tombe sur l'un des morts-vivants en retard pour la grève et qu'il ne décide d'empirter un bout de moi comme casse-croûte. C'est épuisant manifester après tout. Je trouvai facilement le magasin en question, dont j'avais entendu parler, et me glissai à l'intérieur, prête à me défendre contre un zombie rock 'n' roll. L'endroit semblait silencieux. Vide. Mais je savais que les apparences étaient trompeuses. Je commençai à fouiller, m'assurant d'abord de l'absence ou de la présence de Maraudeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mythri
Maître de la machette


Messages : 816
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21

Feuille de personnage
P.U.F.: Faso'
Relationship:
Cash: 175 + 25

MessageSujet: Re: We'll be the ones that pull the stars down to us + ft. Mythri & Alice   Lun 26 Oct - 17:50



    Mythri s'était réveillée avec l'esprit clair. Elle avait pris une décision : il était temps de se bouger les miches et d'aller trouver de quoi se vêtir. Le short qu'elle portait depuis mi-avril -son arrivée dans le mall. Spoiler : le mois d'octobre touchait à sa fin- était, vieux, élimé, dégueu. Les tâches de sang -surtout de goule- ne partaient pas très bien. Elle n'avait jamais vraiment fait attention à son apparence, mais il y a des limites. Alice se proposa pour venir avec elle, et elle n'y vit aucune objection. Elle aimait bien la blonde. Elle avait cru comprendre qu'elle était l'ex de Jacob, ou un truc comme ça -Luka avait laissé échappé ça un soir, et puis, ils se comportaient l'un envers l'autre de façon trop... formelle pour qu'il n'y ait pas anguille sous roche, comme aurait dit Jill. Putain qu'il lui manquait, avec ses expressions débiles. Mais aujourd'hui était un bon jour, elle le sentait : rien ne viendrait ternir sa bonne humeur.
    Pas même le petit groupe de goule qui faillit les repérer -le deuxième étage était plutôt chaud en ce moment. Elles entrèrent donc, réservant les bavardages pour l'intérieur du magasin, où ils risquaient moins d'attirer à elles une horde de goules mal lunées. Et puis, Mythri, malgré sa facilité à parler à tout le monde, ne savait pas trop quoi dire à Alice. La blonde était très gentille par ailleurs, mais elle l'impressionnait un peu, sans qu'elle sache pourquoi. Elle semblait émaner d'un calme constant. Et surtout, elle était beaucoup plus mature qu'elle, alors qu'elle lui donnait à peine vingt-cinq ans -raté, vingt-six.

    Elle fit signe à Alice de ne plus bouger. Elle se sentait très mal dans ce rôle de protectrice -surtout vu sa taille risible et sa non aptitude au combat- mais elle était plus habituée aux lieux -et à ses lugubres habitants...- que Alice, qui était arrivée il y avait un mois de cela, avec le Zombus.
    Mythri avait entendu un bruit, au fond du magasin. Elle murmura à Alice de la suivre, histoire d'aller vérifier. Si c'était une goule, elle devrait la neutraliser tant bien que mal -ou fuir, suivant le degré de danger représenter. Mais fort heureusement pour elles... c'était une vraie personne, vivante.
    Mythri ne la connaissait pas : elle ne l'avait jamais vu au Refuge. Comme elle, elle avait la peau basanée, et comme elle, ses cheveux noirs et épais étaient ramassés en une tresse sur le côté. Mais c'était tout. L'inconnue avait un charisme certain, presque animal, des traits carrés et déterminés qui trahissaient des origines amérindiennes, de grandes jambes, une taille marquée. Mythri avait un visage plutôt rond, aux yeux en amande, et au nez plat, presque semblable à ceux des asiatiques -ses parents étaient originaires de l'Inde. Elle était petite, svelte et informe : androgyne, c'était le terme. Mais pas tout à fait, puisque ses hanches dépassaient un peu ses épaules.

    ─ Tu m'as fait peur, j'ai cru que tu étais morte.

    Elle ne prit pas en compte la bizarrerie de cette affirmation. L'autre comprendrait.

    ─ J'imagine que nous sommes ici pour la même raison... tu es de la Clinique ?

    Elle était curieuse. Après tout, c'était plus ou moins à cause d'elle et de Icare -et Sam le chien, ne pas oublier Sam le chien- que Chester et son groupe étaient sortis de la clandestinité.

    ▬▬▬▬

    Quand Mythri avait annoncé dans la salle de bain -les filles l'occupaient parfois à plusieurs le matin, pour des questions de praticité- que ce mardi -on était bien mardi, non ?- serait pour elle une journée shopping, Alice n'avait pas réfléchi longtemps : elle manquait cruellement de vêtements. Elle les lavait donc souvent, et perdait un temps fou, immobilisée jusqu'à ce qu'ils sèchent. Si elle avait de la chance, elle pouvait emprunter de quoi se couvrir à l'une des réfugiés ou à ses amis, et sinon... ce cas de figure ne s'étant jamais présenté, elle n'y pensait pas. C'était d'ailleurs pour ça qu'elle avait sauté sur l'occasion, regrettant un peu de ne pas avoir accompagné Jacob, Luka et Lise quand eux lui avaient proposé, quelques semaines plus tôt. Mais à ce moment là, elle ne voyait pas l'urgence -après tout, elle avait passé plus ou moins six mois dans les mêmes habits, sans pouvoir les laver aussi souvent qu'elle -et l'hygiène- l'auraient souhaité.
    Elle n'avait pas l'habitude du centre, sortant peu. Elle laissa donc la jeune femme la guider. Elle était plus jeune qu'elle, mais Alice lui faisait plus confiance qu'à elle-même de ce côté là.
    Elles tombèrent sur une superbe jeune femme, qui semblait elle aussi faire son petit shopping. Alice s'intéressa de plus près au rayon qu'elle observait avant qu'elles ne la surprennent, écoutant la conversation d'une oreille après avoir salué l'inconnue et lui avoir sourit.

    Elle fut singulièrement déçue en tombant sur des oreilles de chat. Elle les reposa en repensant, écarlate, à une certaine scène entre elle et Jacob au sex-shop Oh my Gode!, quelques jours plus tôt. Puis se ravisa, son côté rationnel prenant le dessus. Ca n'était certes pas du tout son genre, mais ça pourrait toujours amuser les enfants... non ? Oui, non. Elle revint à nouveau sur sa position et se ré-intéressa à la conversation. Parce qu'elle était polie, quand même. Mais de toute façon, elle n'était pas allée bien loin, et ne s'était pas désintéressée longtemps.


Dernière édition par Mythri le Lun 26 Oct - 17:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur.
La Sainte Trinité.


Messages : 1031
Date d'inscription : 25/07/2011

Feuille de personnage
P.U.F.:
Relationship:
Cash: 0

MessageSujet: Re: We'll be the ones that pull the stars down to us + ft. Mythri & Alice   Lun 26 Oct - 17:51

Le membre 'Mythri' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'FP Rock N'Clothes' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sun-city.forumactif.fr
Rivière
Newbie


Messages : 19
Date d'inscription : 23/10/2015

Feuille de personnage
P.U.F.: Elle
Relationship:
Cash: 0

MessageSujet: Re: We'll be the ones that pull the stars down to us + ft. Mythri & Alice   Mar 3 Nov - 2:11

Il n'y avait aucun cadavre ambulant en vue. J'avais rapidement fait le tour du magasin. Sur les nerfs, mon couteau à la main, mais, non, tout était désert. Si ce n'était de ma présence. J'avais donc commencé à regarder, à gauche et à droite, pour tenter de trouver un ou deux trucs potables. J'avais chaud, donc j'avais enlevé ma veste, la posant sur un étalage juste à côté.

{}
Je cherchais parmis les vêtements accrochés sur les cintres devant moi, chantonnant inconsciement une vieille chanson de Bon Jovi. J'étais inattentive. Je ne l'ai pas entendu venir, du tout. C'était comme s'il était brusquement sorti de nulle part, son apparition coordonnée par un soudain jeu de hasard. Quelque chose se posa sur mon épaule et un frisson d'horreur me parcouru. Tout se passa ensuite très vite. Les ongles raclèrent la peau nue de mes clavicules et je poussai un bref cri - étouffé - de douleur. Ma main agrippa instinctivement mon couteau de chasse, et je pivotai sur moi-même en tendant le bras pour repousser le mort-vivant. La scène me surpris. Si le mort ne m'avait pas encore mordu, c'est qu'il ne pouvait pas. Le zombie était pris d'une drôle de façon dans l'étalage en face de celui où je fouillais. Probablement que je ne l'avais pas vu car il était dissimulé dans les vêtements jusqu'à ce que ma présence l'excite. Cette sale bestiole tendit à nouveau la main vers moi, griffant l'air en claquant de la mâchoire, grognant comme un chien enragé. J'avais presque pitié de cette chose.

Je poussai un soupir de soulagement. Je n'étais que griffé, je ne risquais donc pas de me transformer en monstre. Cependant, je ne pouvais pas laisser le fanna-de-mode-jusqu'à-la-mort grogner ainsi. Il allait attirer tous les maraudeurs du coin. Ce qui signifierait que ma virée shopping serait terminée. Je l'achevai donc aisément d'un coup de couteau dans le cerveau. Il y a un truc dégueux avec ces goules. Comme ils se décomposent, tout est plus mou, plus friable chez eux. C'est assez dégoûtant. Et puis, il y a l'odeur.

Après ma rencontre avec mon copain le fashionista, je recommençai donc à chercher, posant ma veste sur mes épaules pour dissimuler ma blessure. Cela avait au moins le mérite d'affaiblir l'odeur du sang, aussi. La douleur était assez moindre, même si les plaies brûlaient. Il me faudrait traiter cela dès mon retour afin de ne pas choper une saloperie, comme la gangrène. J'étais alors beaucoup plus peudente, vérifiant plus attentivement les allées, quand j'entendis du bruit. Des pas. Lents et de faibles intensités. Probablement d'autres foutus zombies, je pensai donc. J'étais prête à défoncer la tête de la première fille à se montrer avec le poteau qui soutenait une étagère quand j'ai compris qu'il ne s'agissait pas de morts, mais de vivants.

J'étais assez frustrée sur le coup. Ne pouvaient-elles pas identifier leur humanité d'une quelconque façon lorsqu'elles prenaient des gens par surprise durant une apocalypse de morts-vivants affamés de chair humaine. Son exclamation m'avait fait sourire ironiquement. J'avais manqué de lui défoncer le crâne avec un tuyau de métal, je comprenais assez bien sa surprise. Elles venaient du Refuge, clairement. Je ne les avais jamais vu et je connaissais tout le monde à la Clinique, du moins de vue. La première était indienne, ou une autre origine exotique du même genre, et la seconde ressemblait à la blonde ex-pompom-girl-qui-sortait-avec-le-capitaine-de-foot. Bref, je ne m'en suis pas formalisée lorsqu'elle s'était tournée vers les étalages, même si je gardais un œil sur elle. Personne ne se ferait mordre par un maraudeur sous ma surveillance.

« Ouais, et bien, je ne suis certainement pas là pour les cadavres et j'imagine que vous non plus, je commençai, sarcastique. L'autre blondinette revînt vers nous avec, en mains, un bien étrange article. Ni pour les oreilles de chats. Chacun son truc. La Clinique, ouais, c'est de là que je viens. Oh, à votre place, je ferais gaffe, y'a des morts qui se cachent entre les vêtements, concluais-je avant de me retourner vers les étalages.


Dernière édition par Rivière le Mar 3 Nov - 2:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur.
La Sainte Trinité.


Messages : 1031
Date d'inscription : 25/07/2011

Feuille de personnage
P.U.F.:
Relationship:
Cash: 0

MessageSujet: Re: We'll be the ones that pull the stars down to us + ft. Mythri & Alice   Mar 3 Nov - 2:11

Le membre 'Rivière' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'FP Rock N'Clothes' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sun-city.forumactif.fr
Mythri
Maître de la machette


Messages : 816
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21

Feuille de personnage
P.U.F.: Faso'
Relationship:
Cash: 175 + 25

MessageSujet: Re: We'll be the ones that pull the stars down to us + ft. Mythri & Alice   Mar 3 Nov - 13:51



    Alice haussa un sourcil face au peu d'amabilité de la jeune femme, mais ne dit rien. Elle savait qu'il était inutile de continuer à agacer quelqu'un qui ne veut manifestement pas parler -sans doute avait-elle eu plus peur de leur arrivée qu'elle n'osait le montrer. Il y avait sans doute une raison, on est pas acariâtre pour rien, pas en des temps pareils, où croiser un être humain vivant tient presque du prodige.

    Mythri, elle, ne se formalisa pas. Elle comprenait très bien, contrairement à Alice, puisqu'elle avait souvent adopté ce genre de ton étant plus jeune.
    Elle fit donc mine de rien, ne se laissant pas abattre.

    ─ Ca pourra toujours amuser les gosses, ces oreilles. Quant aux morts, j'ai ma batte et mon couteau... Mais j'ose espérer qu'ils ne se montrerons pas... enfin, plus.

    Elle avait remarqué le sang frais près du cadavre, à quelques mètres d'eux. Le truc était déjà mort, et il avait été achevé il y a peu. Ce qui pouvait expliquer le ton sarcastique de la jeune femme. Mythri se demanda vaguement quelles étaient ses origines. Pas indiennes, la couleur de son teint n'était pas la bonne -elle se voyait assez souvent dans le miroir et avait assez fréquenté sa propre famille pour le savoir. Amérique latine, peut-être. Ou bien amérindienne, mais c'était plus rare... Elle se sentit stupide. Après tout, survivre à une apocalypse zombie était rare aussi, et pourtant, elles étaient là.

    Alice, quant à elle, avait aperçu quelque chose qui pourrait leur être utile : il s'agissait, en l’occurrence, d'un pantalon de taille vraisemblablement petite -Mythri ne devait pas faire plus d'une taille XS, c'était certain.

    ─ Hé Mythri, je crois que j'ai trouvé quelque chose pour toi.

    Elle lui tendit le jean -déchiré, certes, mais tout de même plus portable que le short blanc de la jeune indienne- qu'elle avait trouvé, dernier qui restait, trop petit de toute façon pour lui aller -elle était assez frêle de constitution, mais plus grande que Mythri.

    Mythri délaissa ainsi le t-shirt à manches longues qu'elle avait trouvé, pour aller voir ce que voulait lui montrer Alice. Elle eut un mouvement enthousiaste et puéril -à savoir, agiter les poings comme si elle allait battre des mains, n'étant tout de même pas assez stupide pour applaudir réellement et rameuter tous les zombies du coin, et proposa le t-shirt à Alice en échange.

    ─ Tiens, si tu veux, j'en ai plus que toi.

    Pour être exacte, elle avait un débardeur, un pull et un t-shirt, mais cela constituait tout de même une garde-robe plus riche que celle d'Alice qui lui avait avoué n'avoir qu'un t-shirt. La jeune blonde l'accepta volontiers, et retourna regarder dans les rayons, se disant que, la prochaine fois, si cela était approprié, ce qu'elle trouverait irait à la jeune femme qui cherchait avec elles -ou au moins, près d'elles. Peut-être qu'ainsi elle pourrait espérer repartir sur de bonnes bases avec elle. Elle espérait ne pas être trop optimiste.

    [je me permet de considérer les deux dés qui ne fonctionnent pas comme un pantalon & un t-shirt, il me semble que j'ai le droit donc je profite allègrement du problème d'hébergeur... j'ai honte j'ai l'impression d'être un parasite qui profite des failles du système ><]



Dernière édition par Mythri le Mar 3 Nov - 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur.
La Sainte Trinité.


Messages : 1031
Date d'inscription : 25/07/2011

Feuille de personnage
P.U.F.:
Relationship:
Cash: 0

MessageSujet: Re: We'll be the ones that pull the stars down to us + ft. Mythri & Alice   Mar 3 Nov - 13:51

Le membre 'Mythri' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'FP Rock N'Clothes' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sun-city.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: We'll be the ones that pull the stars down to us + ft. Mythri & Alice   Aujourd'hui à 13:30

Revenir en haut Aller en bas
 
We'll be the ones that pull the stars down to us + ft. Mythri & Alice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CharlIE :)) dans un beau pull rouge tricoté par Nadine :) Page 2 et 3 :)
» Bon bas ! PULL UP tout le mondes =D
» [Résolu] Ou télécharger ce pull [Sims3]
» Pull séides
» Machine à pull de Noël

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*SUN CITY :: 2nd Floor. :: Fashion Palace. :: Rock & Clothes.-
Sauter vers: