Forum RPG post-apocalyptique, rock'n'roll, à prix cassé
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Blindsided || Pv. Mythri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lei
Gourou du baseball


Messages : 223
Date d'inscription : 11/07/2012
Localisation : Quelque part.

Feuille de personnage
P.U.F.: Lei
Relationship:
Cash: 15 + 10

MessageSujet: Blindsided || Pv. Mythri   Mer 28 Oct - 22:38

    Vautré sur un matelas, Malik regardait le plafond d'un air absent.
    Le jeune homme ressentait un certain plaisir à se détendre un peu au refuge au lieu d'aller cherches les embrouilles dans le premier magasin venu. Alors, oui bien sûr, il était bien loin d'avoir un stock d'objet suffisant pour se permettre de rester terré comme un rat indéfiniment et devrait sûrement sortir dans peu de temps histoire d'aller aider ses camarades et, ainsi, ne pas avoir l'air d'un parasite. Mais pour le moment, il s'autorisait à ne rien faire, appréciant pour une fois de ne pas avoir besoin d'être sur ses gardes. En plus, il avait de la chance. La plupart des réfugiés étaient de sortie -il lui semblait qu'il y avait un bon paquet d'aventuriers dans leurs rangs-, les autres étaient partis sur le toit, dans la salle de bain, dans la cuisine ou bien demander à Lorentz si il avait une mission à leur confier et, de ce fait, il avait le dortoir pour lui tout seul.

    Fermant les yeux, il se laissa doucement happer par les bras de Morphée -pour une fois que ce n'était pas ceux des goules qui voulaient le ramener jusqu'à leurs bouches-. Le sommeil ne fut pas long à le gagner complètement. Il fallait dire que, ces derniers temps, son quota d'heures de sommeil était assez insuffisant. En proie à des cauchemars ou à la crainte que, par un malheureux hasard, les zombies parviennent à s’immiscer dans leur refuge, il avait du mal à s'endormir complètement et restait même parfois éveillé durant plusieurs heures sans oser bouger de peur de réveiller ses camarades qui avait tout autant besoin de sommeil.

    ...

    Il rouvrit lentement les yeux, encore tout ensommeillé. Par réflexe, il jeta un coup d'oeil à son téléphone... qui se trouvait être complètement déchargé depuis des mois. Par conséquent, il n'avait aucune idée de l'heure actuelle et ne savait pas où il pourrait trouver une horloge. Refusant d'être un déchet plus longtemps, il se leva et remit ses chaussures.
    C'est alors qu'il se rendit compte qu'il n'était plus seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mythri
Maître de la machette


Messages : 816
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21

Feuille de personnage
P.U.F.: Faso'
Relationship:
Cash: 175 + 25

MessageSujet: Re: Blindsided || Pv. Mythri   Jeu 29 Oct - 9:54



    Après un frugal déjeuner -compte tenu de sa taille et de la réduction de la taille de son estomac depuis le virus, cela lui suffisait largement- Mythri était venue se reposer ici. Il était rare qu'elle prenne du temps pour elle-même -simple façon de dire que ça n'arrivait jamais. Mais cette fois, après son repas, elle s'était mis en tête de passer l'après-midi au refuge, sans sortir. Juste agir comme si le monde n'était pas devenu fou. Elle y voyait une étape nécessaire pour retrouver un semblant de paix, dans sa vie comme dans son esprit. Ré-apprendre à être seule, et à ne rien faire. Ou plutôt à faire des choses normales.
    Elle poussa la porte du dortoir et vit Malik, qui dormait sur son lit. Elle eut un sourire. Elle était de bonne humeur, et serait volontiers allé lui faire un pouët (si si, un pouët) sur le ventre pour le réveiller. Puis elle alluma son cerveau et se dit que ce serait une blague de bien mauvais goût dans un contexte d'apocalypse zombie. Et puis, elle ne le connaissait pas tant que ça, même si le fait de partager la promiscuité du refuge depuis plusieurs mois tissait irrémédiablement des liens.
    Elle le laissa donc tranquille, et alla sur son propre lit, au dessus duquel trônait le poster Pacman qu'ils avaient récupéré quelques mois auparavant. Elle venait de son casier, où elle avait prit son téléphone. Le vieux Samsung n'avait pas été allumé depuis plus de deux mois -pour quoi faire..?- mais Mythri s'était dit que, quitte à se réconcilier avec elle-même et le passé, autant apprendre à l'accepter. Accepter qu'elle ne recevrait jamais de messages, ni d'appel, sur ce foutu truc. Tourner la page, suivant la métaphore réchauffée qu'elle avait trop souvent lu dans des romans de gare. Elle s'assit donc en tailleurs sur le lit, nerveuse, et alluma l'appareil. La batterie était très faible. Rien d'étonnant, cela faisait sept mois qu'il n'avait pas chargé. Elle ne l'allumait jamais plus d'un quart d'heure à la suite, mais tout de même.
    Elle saisit son code pin avec un pincement au coeur -pourquoi avait-elle choisi une date comme code ?- et attendit. Le fond d'écran la fit serrer les dents, mais cette fois les larmes ne vinrent pas -pas cette fois, pas encore. La batterie était presque morte. Elle s'allongea, ne pouvait supporter plus de pression, le téléphone posé sur le ventre, la main dessus.
    Elle resta ainsi cinq bonnes minutes, puis... vbbbr.
    Mythri ouvrit les yeux, grands comme deux soucoupes. Whut?!
    Mais avant qu'elle n'ait le temps de saisir le téléphone pour l'amener au niveau de ses yeux, il vibra à nouveau, moins longtemps, et elle serra les poingts : c'était ce qu'il faisait quand il s'éteignait, faute de batterie. Comme tout enfant du vingt-et-unième siècle, elle savait reconnaître les signaux de son téléphone. Rageuse, elle le jeta au bout de son matelas de fortune.
    Quelqu'un, là-haut -le Grand Absent?- se foutait bien de sa gueule. D'autant plus que le réseau devait être mort depuis longtemps, alors pourquoi aurait-elle reçu un message ? Elle se résigna à abandonner pour de bon l'appareil. Et toutes les photos, tous les souvenirs qu'il contenait. Elle fit nerveusement tourner sa bague autour de son doigt, puis se redressa.

    Malik était réveillé. Elle sourit, profondément soulagé. Un peu de présence humaine ne pourrait que lui faire du bien. Il n'était pas -et de loin- la personne qu'elle aurait le plus aimé voir au monde, mais il était là, et vivant, surtout. Depuis que le groupe du Zombus était arrivé et que la plupart des survivants avaient retrouvé un ami -ou plus-, elle ne pouvait s'empêcher de se sentir encore plus seule qu'avant. C'était égoïste, mais c'est ainsi qu'elle fonctionnait.

    ─ Hey ! C'est moi qui t'ai réveillé ? Si c'est le cas, je ne voulais pas, je suis désolée. Bien dormi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lei
Gourou du baseball


Messages : 223
Date d'inscription : 11/07/2012
Localisation : Quelque part.

Feuille de personnage
P.U.F.: Lei
Relationship:
Cash: 15 + 10

MessageSujet: Re: Blindsided || Pv. Mythri   Jeu 29 Oct - 13:22

    Malik observa Mythri, intrigué.
    Elle avait beau lui avoir sourit en l'apercevant, il avait bien pu voir que quelque chose n'allait pas. Rien de bien étonnant avec ce qu'ils vivaient en ce moment. Il hésita un instant à l'interroger là dessus puis se dit que ce genre de comportement serait peut-être trop intrusif et que la jeune fille n'avait peut-être pas envie de se confier à un presque inconnu comme lui. Pourtant, tous qu'ils en étaient, leurs vies étaient devenues un merdier innommable et il lui semblait impossible que l'un des réfugiés n'ait pas connu un grand malheur et traumatisme avec l'arrivée des premiers zombies. Certains d'entre eux avaient pu retrouver des proches et, bien-sûr, il était vraiment content pour eux mais, lui, ne pouvait s'empêcher de ressentir un sentiment d'injustice en sachant ses proches si loin. Il fallait espérer que le virus n'ait pas dépassé le sol américain.

    ─ Hey ! C'est moi qui t'ai réveillé ? Si c'est le cas, je ne voulais pas, je suis désolée. Bien dormi ?

    ▬ Oh non t'en fais pas ! J'ai juste fait une petite sieste et quand je me suis réveillé tu étais là. Je dois avouer ne pas en être mécontent.

    Malik aimait les gens, surtout lorsqu'ils étaient vivants. Rectification : Seulement lorsqu'ils étaient vivants.
    Il rejoignit Mythri et s'assit sur le matelas face au sien -que son propriétaire lui pardonne, il ne l'abîmera pas, promis- pour pouvoir discuter plus aisément avec la jeune fille. C'est alors qu'il aperçut le portable qui traînait au bout de son lit, probablement déchargés comme ceux de tous les réfugiés. Il ne s'en formalisa pas. Lui aussi avait la manie de l'emmener partout avec lui alors qu'il savait qu'il ne pourrait pas l'allumer. Et ne le voulait pas, d'ailleurs, il avait trop peur de lire les messages qui pourraient s'y trouver. Ceux d'une amie en panique qui l'implorait de revenir puisqu'il l'avait promis. Bien sûr, il n'avait pas pu tenir sa promesse et ne le pourrait probablement jamais. Trop de goules dans les rues, il ne savait pas où était la voiture et avait trop peur de faire le chemin inverse. Et de ce qu'il trouverait dans l'appartement.

    ▬ Est ce que ça va ?

    Cette question tout à fait banale avant l'apocalypse était devenue bien plus lourde de sens. Elle permettait de déterminer l'état mental, de voir si malgré tout ce qu'elle subissait, elle était encore capable de continuer à avancer ou perdait totalement les pédales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mythri
Maître de la machette


Messages : 816
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21

Feuille de personnage
P.U.F.: Faso'
Relationship:
Cash: 175 + 25

MessageSujet: Re: Blindsided || Pv. Mythri   Jeu 29 Oct - 18:16



    Mythri lui sourit à nouveau. Non, elle non plus n'était pas mécontente. Et puis, ça serait une occasion comme une autre d'apprendre à se connaître un peu mieux. Du moins, c'est comme ça qu'elle voyait chaque -rare- conversation qu'elle échangeait dans le refuge, ou sur le toit. Avec un cadre différent de celui des allées du centre, et tout le temps de papoter, c'était presque plus intime, effrayant parfois. Mais le contact humain s'apprenait, et elle en avait perdu l'habitude. Il s'agissait de la reprendre, pour son plus grand bien. Elle deviendrait folle, sinon.

    Elle prit le parti d'être honnête. Elle montra son téléphone, et chercha un instant ses mots. Elle ne savait pas vraiment comme s'exprimer -elle aimait écrire, et pensait même avoir un petit talent pour ça, mais dans l'instantanéité de l'oral, c'était différent. Plus difficile, peut-être.

    ─ Je... je crois bien qu'il a vibré. Sûrement un vieux message, ou une vieille alarme... Je ne sais pas. En tout cas, il n'a plus de batterie, donc c'est réglé. Mais j'ai quand même eu le temps de retomber sur de vieilles photos que j'avais oublié. Des conversations. Ca me rappelle un peu trop... avant.

    Les souvenirs n'étaient pas douloureux, même si, sotte qu'elle était, elle ne se jugeait pas vraiment heureuse à cette époque. Elle voulait toujours plus : un appartement plus grand, un chat, un travail qui lui plaise... Elle n'était pas encore consciente que le simple fait de prendre une douche ou de partager une conversation avec un inconnu dans le dortoir collectif qu'elle partageait avec une vingtaine d'autres inconnus depuis sept mois pouvait aussi être considéré comme une sorte de trésor. Elle se forgeait de nouveaux souvenirs, qu'elle voulait chérir et conserver. Parce que les choses avaient changé ; elle n'était plus sûre d'avoir l'occasion d'en créer de nouveaux.

    ─ Qu'est-ce qui te manque le plus, toi ? Si ça n'est pas indiscret bien sûr...

    Rajouta-t-elle un peu trop précipitamment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lei
Gourou du baseball


Messages : 223
Date d'inscription : 11/07/2012
Localisation : Quelque part.

Feuille de personnage
P.U.F.: Lei
Relationship:
Cash: 15 + 10

MessageSujet: Re: Blindsided || Pv. Mythri   Jeu 29 Oct - 23:10

    L'avant.
    C'était un sujet que l'on abordait souvent du bout des lèvres et dont on parlait d'une petite voix, le regard perdu dans le vague. Comme si cet Avant avait été sacré. Il n'en était pourtant pas si loin, représentant les vestiges de leur bonheur passé et que certains préféraient oublier. Il était douloureux de se rappeler ce que l'on avait perdu. Paradoxalement, le fait de vivre dans un monde en chute libre poussait Malik à porter un œil bienveillant sur ce qui faisait son histoire. Les pires moments n'étaient rien comparé à ce qu'il se passait actuellement.

    ▬ Je suis certain qu'on peut trouver un chargeur de téléphone dans le coin.

    Ça ne lui ferait pas revivre les scènes présentes sur ses photos, mais au moins elle pourrait lire son message -si c'était bien un message- et ainsi, peut-être, se sentir un peu mieux. C'était tout ce que sa condition d'être humain faible et fragile lui permettait de faire pour elle.

    ─ Qu'est-ce qui te manque le plus, toi ? Si ça n'est pas indiscret bien sûr...

    Il y avait bien des choses qui lui manquaient. Le confort de sa maison, ses gadgets électroniques en tout genre, les petits plats que préparait sa mère, sa routine, son boulot, même son boss lui manquait. Mais ce qui laissait le plus grand vide en lui c'était...

    ▬ Ma famille.

    Il ramena ses jambes contre lui, plus par réflexe qu'autre chose et poursuivit d'une voix calme, bien qu'un peu tremblante.

    ▬ On a toujours été très proches, surtout avec ma mère... C'est... C'était ? Une vraie maman poule, toujours à s'inquiéter et à me demander comment j'allais, si je mangeais à ma faim et si le boulot n'était pas trop pénible. Je sais pas du tout ce qu'elle est devenue, avec mon père et mes sœurs. J'espère que l'épidémie n'est pas arrivée jusqu'en France. C'est là que j'habitais, avant tout ça. J'étais juste venu ici en vacances avec des amis, je pensais pas avoir à m'éterniser ici.

    Il regarda Mythri dans les yeux.

    ▬ Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mythri
Maître de la machette


Messages : 816
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21

Feuille de personnage
P.U.F.: Faso'
Relationship:
Cash: 175 + 25

MessageSujet: Re: Blindsided || Pv. Mythri   Ven 30 Oct - 9:36


    Mythri hocha la tête. Elle doutait de pouvoir trouver un chargeur -de toute façon, ce téléphone ne lui était de plus aucune utilité- mais cela partait d'un bon sentiment, et elle n'allait pas le contredire. Au contraire, elle lui était plus reconnaissante d'essayer, dans la mesure de ses moyens, de la réconforter. C'était gentil.

    Elle l'écouta en silence parler de sa mère, et ce qu'il disait éveilla une douce nostalgie chez-elle. Elle n'avait jamais connu de famille soudée -pas depuis la mort de son père, quand elle avait sept ans. Sa mère était vite tombé en dépression, et les conflits entre elles avaient été nombreux. Pendant un temps, elle avait vécu chez sa grand-mère, ce qui lui permettait de comprendre ce dont parlait Malik : sa grand-mère était comme ça. De bons petits plats traditionnels de chez elle -elle avait suivi son fils en Amérique pour être plus proche de ses petits-enfants à venir, même si Mythri avait finalement été la seule- , et surtout, de l'attention. Tout ce que sa mère ne pouvait pas lui donner, puisqu'elle n'arrivait même pas à se les donner elle-même, trop occupée à travailler pour espérer mettre de l'argent de côté pour l'université de Mythri. La jeune femme avait l'impression que toute cette histoire s'était déroulée plusieurs vies auparavant.

    Elle ne dit pas un mot à propos de l'espoir de Malik, n'y croyant pas elle-même : l'épidémie -pandémie, même- avait voyagé partout, elle en était sûre. Par avion, bateau... elle avait fait le tour des cinq continents. Quelques îles étaient peut-être épargnées, à la rigueur, mais elle n'en aurait pas mis sa main à couper. Elle pensa un instant aux milliards de victimes que cela représentait, et se demanda combien d'être humains il restait sur terre. Un milliard ? Plusieurs millions ? Cinq-cent mille ? Juste eux...?

    ─ Sûrement Jill -je vivais avec lui-, et ma grand-mère, aussi. Elle se serait sûrement bien entendue avec ta mère... Mon seul espoir, c'est qu'elle soit morte avant que la pandémie ne se déclare. Elle était déjà hospitalisée avant ça... C'est sûrement un peu morbide comme souhait, mais cela me consolerait de me dire qu'elle n'est pas... revenue, et qu'elle n'a pas connu ça.

    Elle considéra ce que lui avait dit Malik; il avait le même âge qu'elle, mais n'était pas étudiant, à l'entendre -il parlait de son boulot.

    ─ Tu travaillais où ?

    En repensant à ses propres petits boulots, elle se demanda ce qu'elle aurait fait si elle avait su, à l'époque, qu'ils seraient les seuls jobs qu'elle aurait jamais, elle qui rêvait tant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lei
Gourou du baseball


Messages : 223
Date d'inscription : 11/07/2012
Localisation : Quelque part.

Feuille de personnage
P.U.F.: Lei
Relationship:
Cash: 15 + 10

MessageSujet: Re: Blindsided || Pv. Mythri   Dim 1 Nov - 12:56

    Il n'aurait pas su dire quel était le plus morbide, entre espérer la mort d'un proche avant l'apocalypse ou espérer sa survie et, ainsi, risquer de le voir resurgir en l'état de cadavre ambulant. Peut-être même qu'ils finiraient tous par y passer. Malik frissonna à cette idée et préféra s'accrocher aux mots de Mythri. Son esprit était assez envahi de pensées noires pour qu'il en remette une couche. Pour le moment, tout allait relativement bien.

    ─ Tu travaillais où ?

    Il sourit en repensant à leur dernière excursion, convaincu qu'elle comprendrait sa présence en ces lieux vu son ancienne profession.

    ▬ J'étais vendeur dans un magasin de jeu vidéo. C'est pas grand chose mais j'adorais ce boulot. Mon boss était vraiment quelqu'un de bien et je m'entendais bien avec mes collègues. Ça me manque un peu, tout ça.

    La plupart des gens de son âge -ou du moins, ceux qu'il avait pu connaître- étaient encore plongés dans leurs études. Lui, pourtant loin d'être un mauvais élève, n'avait pas trouvé la force de continuer et avait préféré gagner sa vie tout de suite. Il ne l'avait jamais regretté. Son salaire lui avait permis de s'offrir des choses qu'ils n'auraient sûrement pas pu acheter en étant étudiant.

    ▬ Et toi ? Qu'est ce que tu faisais avant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mythri
Maître de la machette


Messages : 816
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21

Feuille de personnage
P.U.F.: Faso'
Relationship:
Cash: 175 + 25

MessageSujet: Re: Blindsided || Pv. Mythri   Dim 1 Nov - 14:59



    Amusée, Mythri montra le poster de Pacman qui trônait depuis leur excursion au dessus de son lit.

    ─ Je comprends mieux ton enthousiasme, en effet ! D'ailleurs, je n'ai toujours pas testé cette PSP.

    Elle omit de dire qu'elle n'avait joué qu'une fois à la console, trouvant que ça n'était pas une information d'une importance capitale. Elle n'était pas le genre de fille qui passait des heures et des heures devant un écran, sauf quand il s'agissait de films. Elle adorait ça, films et séries, et les histoires en général. Elle avait beaucoup lu. Avec une prédilection pour les livres d'horeur ou assimilés, mais conservant toutefois des goûts hétéroclites. Elle repensa à ce livre qu'elle avait lu plusieurs années plus tôt, The Stand ─Le Fléau. La même chose que ce qu'ils vivaient, les zombies en moins. À l'époque, elle s'était presque prise à imaginer qu'une épidémie de ce genre arriverait réellement sur l'Amérique, les sortant de leur quotidien médiocre, débloquant leurs vies, leur permettant de rencontrer des gens avec qui ils n'auraient jamais parler, des gens qui deviendraient leur univers quotidien, ce pour quoi ils se battaient.

    ─ Je rêvais d'une vie meilleure. J'ai envoyé valsé l'université faute d'argent et de motivation, et quand tout a commencé, j'étais serveuse dans un restaurant indien -elle montra son visage et sa peau tannée, ses traits indiens, d'un air à la fois humoristique et résigné- depuis six mois. Autant te dire que niveau mauvais curry, je suis incollable.

    Elle fit une petite pause, contemplant le refuge.

    ─ En fait, je crois que j'aurais gâché ma vie. Je veux dire, vraiment. À rêver de mieux sans voir comment m'en sortir, oppressée par le poids de la réalité et des contraintes sociales.

    Etait-ce mieux...? Avait-elle eu raison d'espérer cette épidémie, des années plus tôt, une fraction de seconde vite rabrouée par sa raison ? En tout cas, le virus avait au moins eu cet effet : la sortir de l'immobilisme dans lequel elle était plongée depuis des années, et qui l'étouffait. Mais elle ne savait pas si c'était une bonne chose. Elle s'en voulait un peu d'avoir détesté certains aspects de la vie qu'elle menait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lei
Gourou du baseball


Messages : 223
Date d'inscription : 11/07/2012
Localisation : Quelque part.

Feuille de personnage
P.U.F.: Lei
Relationship:
Cash: 15 + 10

MessageSujet: Re: Blindsided || Pv. Mythri   Mer 11 Nov - 15:09

    Il rit lorsqu'elle mentionna le restaurant indien. Il était vrai que, de ce qu'il avait pu voir, ce genre de commerces jouaient énormément sur les clichés. C'était comme la tonne d'asiatiques que l'on retrouvait dans les restaurants chinois. Il ne savait pas si ils étaient plus doués que le reste du monde pour la cuisine de leur pays. C'était le moment de le savoir.

    ▬ Dis, pourquoi les restaurants aux saveurs dites "exotiques" embauchent presque toujours des gens de nationalités qui y sont rattachées ? Est-ce-que vous êtes tous plus doués que le commun des mortels en cuisine ou alors c'est juste pour l'image ?

    Question posée, il se coucherait sûrement un peu moins bête ce soir. Même si ce n'était pas non plus une information essentielle à sa survie, heureusement.

    ▬ Si c'est la dernière option, j'aurais ptet pu bosser dans un Kebab héhé.

    Il ne jugea pas utile de préciser que ses talents en matière de cuisine... ne cassaient franchement pas trois pattes à un canard. Si il était d'origine orientale par son père, il n'avait néanmoins jamais préparé le moindre tajin ou autre plat typique et leur préférait d'ailleurs la nourriture occidentale. Si on excluait le fait que, les mois qui avaient précédé l'apocalypse, cette nourriture s'était limitée aux plats préparés et pasta box achetés au supermarché du coin.
    Enfin bon, c'était bien joli tout ça mais il avait trouvé moyen de plaisanter au beau milieu d'une conversation sérieuse et n'était pas certain que cela plaise vraiment à son interlocutrice, bien qu'elle n'ai pas l'air d'être du genre aigrie, mieux valait prévenir que guérir. Et puis, surtout, il y avait d'autres choses qu'il voulait savoir.

    ▬ Tu aurais aimé faire quoi dans l'idéal ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mythri
Maître de la machette


Messages : 816
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21

Feuille de personnage
P.U.F.: Faso'
Relationship:
Cash: 175 + 25

MessageSujet: Re: Blindsided || Pv. Mythri   Jeu 19 Nov - 8:18


    Mythri rit à sa question. Oui, elle se l'était souvent posée elle aussi... et la réponse l'avait bien déçue, malheureusement.

    ─ Restaurant indien, donc le propriétaire était d'origine indienne lui aussi, avec sa femme... Mais c'est pas lui qui cuisinait, heureusement sinon on se serait intoxiqués je crois. Imbuvable, le mec. Nan, c'était un black qui cuisinait... L'important, c'est l'image que tu donnes ; en l'occurrence, le cuistot noir, personne ne le voit, donc osef de savoir s'il est originaire. Par contre, les serveuses, faut qu'elles aient l'air indiennes tu vois. Moi je le suis, et Nina, la deuxième, était d'origine mexicaine... mais le chef pensait que les touristes feraient pas la différence.

    Elle eut un sourire en se rappelant tout ça. Si elle avait un jour pensé se souvenir de ce restaurant avec tendresse... Enfin, ce n'était pas de la tendresse, mais pas un ressentiment amer non plus.

    ─ Du coup désolée mais je te conseille pas de goûter si un jour je m'amène vers toi avec un curry... Et promis je toucherai pas à tes kebabs non plus !

    À vrai dire, sa grand mère savait cuisiner indien, puisqu'elle avait vécu en Inde une grande partie de sa vie. Mais elle, jamais elle ne se serait risqué à bafouer la cuisine indienne par sa patte de mauvais cuisinier. Mythri partait du principe qu'il ne fallait faire les choses que si l'on sait les faire, et, en l'occurrence, elle était bien meilleur au réchauffage de naans -achetés au restaurant- au fromage qu'aux plats compliqués, demandant un minimum de savoir-faire.

    Mythri prit un moment pour considérer la question de Malik.

    ─ Baah, je sais pas... Tu sais, la nuit qui a précédé mon arrivée ici, j'ai fait une crise d'angoisse, alors même que je soupçonnais rien pour... tout ça. Je savais que les gens étaient malades, mais comme tout le monde je pensais que c'était qu'une grippe de plus. Tout allait bien dans ma vie, j'avais un lit confortable, un boulot alimentaire, un copain adorable. Et pourtant, j'étais pas heureuse. Donc je crois que je savais pas ce que je voulais faire... sûrement voyager, peindre, lire beaucoup, prendre l'air, ne rien faire...

    Elle regarda furtivement la bague qu'elle avait toujours au doigt, celle que Jill lui avait laissé ce matin là, n'osant pas la réveiller avant de partir, se disant qu'ils auraient tout le temps plus tard. Ils s'étaient toujours dit qu'ils auraient tout le temps plus tard. Pauvre jeunesse.

    ─ En bref, je pense que si le cours des choses avait coulé normalement, j'aurais passé ma putain de vie dans la banlieue de San Diego, à passer tous les jours devant Sun City, pour aller à un boulot qui ne me plait pas, rêvant d'autre chose sans jamais me bouger pour l'attraper... Rien de bien folichon. Et toi, qu'est-ce qui te faisait vibrer, à l'époque ? Je parle pas forcément de raison de vivre hein, mais juste... ce qui te faisais te sentir bien.

    Après tout, peut-être qu'ils pourraient tenter de le reconstituer, un peu ? Rien n'était interdit.
    Elle même avait commencé un tas d'activités qu'elle avait toujours voulu faire, depuis tout ce merdier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Blindsided || Pv. Mythri   Aujourd'hui à 13:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Blindsided || Pv. Mythri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*SUN CITY :: Le Refuge. :: Le Dortoir.-
Sauter vers: