Forum RPG post-apocalyptique, rock'n'roll, à prix cassé
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Peacemaker | Pv.Ezra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Morgan
Increvable


Messages : 1474
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 21
Localisation : Errant dans les couloirs // Au milieu du Zombus

Feuille de personnage
P.U.F.: Levialhem.
Relationship:
Cash: 30 + 17

MessageSujet: Peacemaker | Pv.Ezra   Ven 23 Oct - 0:49


    Un mois qu’un bus scolaire jaune s’était arrêté dans leur mall, et que les survivants avaient rejoints l’une des deux factions.
    Morgan avait encore du mal à accepter l’idée qu’il ne s’agissait là qu’un hasard, que la majorité des survivants de ce convoi n’était autre que des membres d’une même famille, des amis et autre affinités. Il en était venu à se demander ce qui se serait produit si un groupe de rescapés, dont il avait bien entendu fait partie, n’étaient pas descendus les aider. Si la bombe n’avait pas explosée, ou si elle aurait au passage condamné le bus.
    Jamais ils n’auraient pu les retrouver. Mais il ne savait même pas pourquoi il pensait à cela. Peut-être pour réaliser à quel point il s’agissait d’une chance inestimable.
    Il avait retrouvé son fils, après tout.
    L’espoir ainsi retrouvé, il devait désormais faire son possible pour l’éduquer en pleine apocalypse. Il n’y avait malheureusement pas encore de professeur apte à éduquer les plus jeunes, donc une personne à qui confier l’évolution de ses connaissances. Il occuperait ce rôle en attendant, notamment en allant chercher quelques recueils ludiques, même s’il s’agissait de livres qu’il avouait barbants. En plus de cela, il y avait l’éducation globale, celle de la bonne conduite en société, même si ladite société était complètement éclatée. Et puis, l’autorité ne lui saillait guère, à lui qui de base ne la respectait pas.
    Bref, tout cela lui donnait un brin le vertige, il trouvait plus aisé d’aller poutrer du zombie que s’adonner à ses obligations parentales. Mais bon, comme tout, il finirait par apprendre sur le tas, et s’estimait d’ailleurs heureux que son gamin ne soit pas un déchainé –chose qu’il était à son âge, paix à sa mère.

    Afin de passer un maximum de temps avec Ezra, Morgan tentait désormais d’espacer ses sorties, passant presque plus de temps au refuge qu’à l’extérieur, à prendre l’air à Sun Plaza ou à vagabonder dans les divers magasins qui constituaient le mall. Ca non plus, ce n’était pas une tâche véritablement aisée, ayant pris l’habitude de n’être au refuge pratiquement que pour dormir.
    Fut un temps où cela ne le dérangeait pas, d'être enfermé entre quatre murs. La sécurité d'une pièce, le repos qu'elle vous procurait, de longues journées à procrastiné à l'abri du vent et des intempéries en se contentant juste de lancer un regard par la fenêtre pour observer d'un air satisfait les gens se faire rincer par la pluie. Et puis, lorsqu'un fâcheux évènement l'avait contraint à passer plusieurs années entre quatre murs sans une fenêtre ouvrant sur l'extérieur, il n’avait plus supporté de rester enfermer. Jamais il n’aurait autant rêvé de grands espaces, de larges panoramas, ou simplement d’un ciel au-dessus de sa tête qu’à ce moment précis de sa vie.
    Mais maintenant, les choses étaient différentes.
    Il ne pouvait plus se permettre d’être aussi égoïste et de faire primer ses envies sur le reste. Car maintenant, il avait à charge un individu autre qu’un animal. Quelqu’un pour qui s’inquiéter, s’il ne l’apercevait pas directement en rentrant au refuge après une escapade. Quelqu’un sur qui veiller. Et surtout quelqu’un à protéger.
    Tâche colossale qu’il craignait par-dessus tôt. Et s’il échouait ? Il n’avait pas été capable de protéger sa compagne, après tout. Tuer était une chose bien plus aisée que protéger. S’il voulait réussir à le garder en vie, il lui faudrait éliminer le moindre zombie qui se cacherait dans les boutiques, ou en pleine errance dans les couloirs.

    « Ça va ? »

    Une question pas si anodine que ça, au final.
    Il détacha ses yeux du ciel crépusculaire, les dirigeant vers le petit garçon qui se tenait assit à ses côtés. Sept mois à vivre séparé, éparpillé sur la carte des Etats-Unis. Ils avaient donc des choses à se dire, et d’autres points à éclaircir…


_________________


      ← Morgan Davis+ Fiche+ Casier+ SuiviAkilah "Cat" Coffey →+ Fiche+ Compartiment+ SuiviRépertoire de persos.© Levialhem


MERCI INNU ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levialhem.deviantart.com/
Lei
Gourou du baseball


Messages : 223
Date d'inscription : 11/07/2012
Localisation : Quelque part.

Feuille de personnage
P.U.F.: Lei
Relationship:
Cash: 15 + 10

MessageSujet: Re: Peacemaker | Pv.Ezra   Dim 25 Oct - 18:21

    Un mois qu'il pouvait de nouveau profiter de la présence de son père.
    Du haut de ses six ans, il pouvait déjà se rendre compte d'à quel point on pouvait apprécier certaines personnes lorsqu'on les avait perdues. Morgan n'avait, bien entendu, pas échappé à la règle et il savait, lorsqu'il était encore dans le bus, que les chances de croiser sa route à nouveau, un jour, demeuraient infimes. Bien qu'il ai souvent espérer le voir au détour d'une route, il n'avait jamais cru qu'il pourrait se trouver parmi ces vaillants réfugiés éliminant les zombies qui entravaient leur avancée. C'était un véritable miracle.
    Depuis leurs retrouvailles, l'enfant se sentait plus apaisé. La nuit, il n'était plus réveillé en sursaut comme avant, lorsqu'un zombie avait le malheur de se mettre devant le bus de George et que ce dernier le percutait plus ou moins violemment. Il n'avait plus, non plus, cette peur d'être abandonnée, étant inutile. Au contraire, il prenait un grand plaisir à aider les réfugiés les plus casaniers à ranger le dortoir et faire la vaisselle dans la cuisine. Souvent même, il jouait avec les animaux de ces mêmes survivants qui se faisaient de plus en plus nombreux au refuge. Pour peu, il en aurait presque oublié l'Apocalypse. Si seulement, assis sur le toit, il ne pouvait pas voir les hordes de goules décomposées déambuler dans les rues. Si seulement les alarmes des voitures qu'ils percutaient ne retentissait pas, rompant un silence ainsi un silence de mort.
    Le crépuscule que regardait son père était bien plus doux que ce spectacle là.

    « Ça va ? »

    Le monde avait changé et il y avait des chances pour qu'il ne redevienne jamais comme avant.
    Petit à petit, Ezra s'était détaché de cet avant aux allures de paradis perdu. A force de croiser monstres, flaques de sangs et autres scènes macabres durant des mois, il s'était forgé une carapace solide et son esprit avait plus ou moins assimilé ce qu'il se passait. Ainsi, il parvenait presque à garder un sang froid total en voyant ces goules, en contrebas, se disputer un morceau de viande dont il ne préférait pas connaître l'origine. Pourtant, paradoxalement, il ne parvenait pas à exclure totalement cette terreur qui le prenait lorsqu'il se trouvait face à face à un zombie.
    Ce qui arrivait de plus en plus rarement, son père veillant sur lui.

    ▬ Ça va toujours bien quand je suis avec toi.

    Il lui sourit.

    ▬ Et toi, est ce que ça va ?

    Par ce que son père avait beau être le plus fort et poutrer des dizaines de goules à la chaîne -Du moins, c'était ce qu'il aimait s'imaginer- pendant qu'il restait terré au refuge, il ne savait pas ce qu'il pouvait se passer dans sa tête. Peut-être qu'il était triste, ou que les zombies lui faisaient peur.
    Ramenant ses genoux contre son torse, il se remit à contempler les ruelles fantômes tout en attendant la réponse de son paternel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan
Increvable


Messages : 1474
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 21
Localisation : Errant dans les couloirs // Au milieu du Zombus

Feuille de personnage
P.U.F.: Levialhem.
Relationship:
Cash: 30 + 17

MessageSujet: Re: Peacemaker | Pv.Ezra   Dim 25 Oct - 23:42


    L'enfant répondit affirmativement à sa question. Bien entendu, que leur retrouvaille jouait beaucoup là dedans. Lui-même était envahie de ce sentiment nouveau, du moins jamais éprouvé depuis le début de l'apocalypse. Ce bonheur sourd, profond. Et l'inquiétude qui allait avec.

    « Et toi, est ce que ça va ? »

    Morgan tourna la tête vers lui, un fin sourire au coin des lèvres et les yeux légèrement plissés.

    « Tout aussi bien. »

    Mais ça pourrait aller mieux, je crois. Il espérait que les capacités de survie était quelque chose de transmissible, au même titre que le gêne ordonnant la couleur des yeux. Même si ça, il ne tenait guère de lui, ayant pigment pour pigment les mêmes que ceux de sa mère, ce gris si froid qui brillait pourtant d'une lumière si chaleureuse, qui se voulait si rassurante.
    Car maintenant qu'il avait retrouvé son fils, il craignant plus que tout de le perdre à nouveau.
    Il savait pertinemment que le jeune garçon se livrait à quelques escapades à l'extérieur du refuge. Il n'avait pas besoin qu'on le lui dise, ni d'avoir les yeux rivés sur des écrans pour le savoir. Il aurait pu aussi simplement supposé que tous ce dont il s'entourait provenait de cadeaux que les autres survivants lui rapportaient au retour de leur escapade dans les magasins. Mais non. Son fils affrontait le danger pour s'échapper éphémèrement de la sécurité du refuge, et il ne pouvait pas le blâmer pour cela.
    Ils se ressemblaient beaucoup, après tout. Son caractère finirait par suivre le sien, du moins en partie, c'est pourquoi il n'attendait de lui qu'il l'attende gentiment au refuge. Au moins avait-il la décence de s'entourer d'un adulte responsable, c'était déjà un point positif.
    Mais en attendant qu'il soit suffisamment âgé pour savoir assurer à cent pour cent sa propre survie, il ne pourrait que se rendre secrètement malade d'inquiétude. Du moins, jusqu'à ce qu'il se rende compte que malgré ses quelques années, que son chien en âge humain avait déjà rattrapé, il savait déjà se débrouiller seul.

    « Tu pourrais me raconter ton voyage, et me parler un peu des gens qui t'accompagnait ? »

    Il aurait aimé savoir ce qu'il avait traversé, ce qu'il avait du endurer, ce qui l'avait rendu plus fort. Pourquoi son oncle n'était pas là, lui aussi, priant pour que lui non plus n'ai pas succombé face aux zombies.

_________________


      ← Morgan Davis+ Fiche+ Casier+ SuiviAkilah "Cat" Coffey →+ Fiche+ Compartiment+ SuiviRépertoire de persos.© Levialhem


MERCI INNU ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levialhem.deviantart.com/
Lei
Gourou du baseball


Messages : 223
Date d'inscription : 11/07/2012
Localisation : Quelque part.

Feuille de personnage
P.U.F.: Lei
Relationship:
Cash: 15 + 10

MessageSujet: Re: Peacemaker | Pv.Ezra   Mer 28 Oct - 13:15

    « Tu pourrais me raconter ton voyage, et me parler un peu des gens qui t'accompagnait ? »

    L'enfant s'autorisa quelques secondes de réflexion. Cela faisait quelques mois qu'il avait pris la route avec son oncle et certaines évènements se faisaient de plus en plus flous dans sa tête. Et par ce qu'il ne voulait omettre aucun détail, il préférait se refaire le film de son périple dans sa tête avant de s'exprimer.

    ▬ Quand les zombies sont arrivés, on est partis avec tonton, sur sa moto. On a roulé très longtemps et on a rencontré un autre groupe de gens. Tonton aimait pas trop le chef je crois, par ce qu'on est pas restés très longtemps. Quand on est partis, on a emmené une dame et sa fille, Mei, avec nous.

    Et il était bien content. Grâce à cela, il avait pu jouer des heures avec l'autre gamine ce qui avait rendu le trajet du zombus bien moins pénible. Il fallait dire qu'ils n'étaient pas beaucoup d'enfants à avoir survécu. Si il était encore là, c'était seulement par ce que son oncle avait été parfait et courageux.

    ▬ Puis on est tombés en panne. Il y avait pleeeein de zombies. Et le bus, aussi. Tonton il m'a dit de courir vers lui, alors j'ai obéis. Puis lui il s'est battu contre les zombies et je me suis arrêté pour le regarder. C'était pas ce qu'il m'a dit de faire mais je l'ai fait quand même, c'est pas bien. Il y a un zombie qui a planté ses ongles dans ma jambe et j'ai cru qu'il allait me manger mais tonton il a couru vite et il a tué le zombie et on est montés dans le bus. On a encore roulé longtemps. Parfois, le bus s'arrêtait et des gens allaient dans les magasins pour ramasser des choses. Un jour, on a rencontré une dame, Hedda. Je me souviens plus trop de ce qu'il s'est passé mais après on a été dans un endroit bizarre avec des gens bizarres. Ils avaient des gros fusils qui font peur. Mais c'était pas pour tirer sur les zombies, c'était pour faire peur aux gens du bus je crois. Ils nous ont presque tous séparés. J'ai été avec les autres enfants et on nous a appris des choses, c'était pas trop mal. Et puis une nuit, tout à explosé, il y avait du feu partout ! Je suis sorti et là j'ai vu qu'il y avait les gens du bus dehors. Il y avait une fille blessée aussi. Et une autre fille qui s'occupait d'elle... et puis on a repris la route. Tonton est parti rejoindre des amis à lui qui avaient des motos. Mais il y a pas eu de problèmes, les gens du bus ils ont été gentils avec moi. Et on est arrivés ici.

    Voilà qui conclut son récit.
    L'apocalypse zombie avait apparemment fait le tri et jarté les raclures de la société. Et quelques gens bien aussi. Il serra les poings et ses ongles s'enfoncèrent dans sa paume.

    ▬ Papa ?

    Son regard se perdit dans le vague.

    ▬ Qu'est ce qui lui est arrivé, à maman ?

    Il savait par son oncle, qu'hélas, elle ne se trouvait plus sans le même monde qu'eux. En l'apprenant, il avait pleuré bien que ne réalisant pas complètement tout ce que cela impliquait. Plus le temps passait et plus ses parents lui avaient manqué. Et si il s'était senti très heureux en retrouvant son père, sa mère, elle, lui manquait atrocement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan
Increvable


Messages : 1474
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 21
Localisation : Errant dans les couloirs // Au milieu du Zombus

Feuille de personnage
P.U.F.: Levialhem.
Relationship:
Cash: 30 + 17

MessageSujet: Re: Peacemaker | Pv.Ezra   Mer 28 Oct - 21:21


    A sa question, l’enfant s’autorisa quelques minutes de réflexion, le temps de remettre chronologiquement en place tous les évènements passés des mois précédents sans doute. C’était six mois à lui résumer, à lui raconter ces évènements plus ou moins tragiques, comment il avait vécu le premier jour de l’Apocalypse.
    Il débuta alors. Ainsi, il était parti avec son oncle, et avait roulé longtemps sur les routes dévastés d’une Amérique en peine. Quelque part au fond de lui, Morgan était soulagé qu’au moment de l’incursion des zombies son fils ait été avec son oncle, Ernest. L’on pouvait sans mal lui apprêter bien des qualités, malgré le fait qu’il était un membre haut placé des Hell’s Angels et était souvent lié à des affaires plus ou moins tordues. Il avait su protéger son fils, et le faire survire jusqu’à lui. Rien que pour ça, il ne pouvait que lui vouer un immense respect, et une reconnaissance éternelle. Car, à l’instar de sa mère, il n’aurait peut-être pas su le protéger lui non plus. Incapable de la défendre d’un stupide zombie. Sa mort aura été le déclic qui aura fait de lui le survivant qu’il était à ce jour, celui qui ne craignait plus rien après avoir perdu gros.
    Son fils et Ernest avait donc été dans un autre groupe, avant de rejoindre le bus qui les avait conduit jusqu’au mall. Groupe qui n’avait d’ailleurs pas plu à l’oncle, ce qui pouvait lui faire penser qu’il s’agissait d’un groupe bancal ou mal dirigé par un leader véreux. Ils étaient donc parti en amenant deux personnes de plus avec eux, une femme et son enfant. Qui devait être la jeune fille aux origines asiatiques qu’il avait déjà vue dans le Refuge. Quoi qu’il en soit, c’est à ce moment qu’Ezra fut blessé à la jambe, comme il avait pu douloureusement le constater. Et qu’il avait été sauvé in-extremis par son oncle. Depuis lors, ils avaient vécus dans le bus, s’arrêtant de temps en temps pour récupérer des vivres dans une supérette.
    Puis vint le moment où ils furent rattrapés par le camp, et cette femme au nom de Hedda. Femme qui désormais troquait quelques marchandises sur le parking du mall, et avait apparemment reprit la tête dudit camp. Quoi qu’il en soit, cela lui permit de reprendre un semblant d’études, même s’il n’était pas sûr de la pertinence des choses apprises. Bien que cela ait plus à Ezra, tout de même.
    Puis survint ce qui semblait être une guerre, avec des explosions, du feu et des blessés. Ils reprirent leur route, pour entamer leur dernier périple.
    Et arriver ici.

    L’enfant se tut alors. Morgan glissa un regard vers lui, observant cette menue silhouette qui s’était renforcée avec ces mois passés sur la route, lui faisant perdre en partie ce physique d’enfant. L’Apocalypse semblait lui avoir conféré une certaine maturité. Et même s’il restait encore un petit garçon, certaines choses faisaient qu’il s’approchait plus d’un véritable survivant. Notamment si l’on abordait le sujet de la maîtrise des armes, chose qu’avait dû lui apprendre son oncle pour assurer sa survie au sein de cette société en perdition. Ça lui faisait bizarre, au fond, de savoir que son propre fils était déjà capable de manier plus ou moins approximativement un pistolet, aussi léger fut-il. C’était subitement retirer une part d’innocence, et le conforter un peu plus que jamais, non plus jamais, les choses redeviendraient comme avant.

    « Papa ? »

    Il tourna la tête à l’entente de ce nom, cherchant à croiser en vain ce regard désormais douloureusement perdu dans le vague.

    « Qu’est ce qui lui est arrivé, à maman ? »

    Son cœur rata un battement, et ses paupières masquèrent une seconde ses yeux, qui se floutèrent d’un voile terne lorsqu’il les rouvrit.
    Il s’était bien entendu attendu à une telle question. C’était aussi un peu pour ça, qu’il l’avait fait monter sur le toit en sa compagnie. Pour en parler. Mais même si il s’y était préparé, avait réfléchi à quoi lui dire lorsque ce sujet serait abordé –ce qui devait forcément arriver un jour-, il se retrouvait à présent déconcerté, et perdu dans une mare de sentiments qui l’enlisaient et le trainaient vers le fond. Il aurait pu lui sortir l’une de ses phrases bateau et stupides, qui ne ferait aucunement avancer la situation. Maman est montée au Paradis, maintenant elle nous regarde de là-haut. Maman n’est plus de ce monde. Et après ? Ne règnerait qu’une confusion passagère, et le vide de ne pas savoir. Parce que ça, il le savait déjà, qu’elle n’était plus. Lorsqu’il avait tenté de les joindre, il en avait directement fait part à Ernest, pour ne laisser le doute éternellement subsister. Chose que l’oncle avait dû faire part tout de suite à l’enfant, car il n’était pas du genre à garder de telles informations pour lui. Cette question était donc loin, si loin d’être anodine. Lui dire qu’elle était morte ne lui apprendrait donc rien. Car ça, il le savait déjà.
    Après un court laps de temps, où il resta lui aussi les yeux rivés en avant, le regard perdu parmi la horde colossale de zombies qui se pressait aux portes du bâtiment, il enserra les frêles épaules du jeune garçon de ses bras.

    « C’était le premier jour de l’invasion. On savait pas encore ce que c’était, toute cette agitation dans la rue. »

    Il se stoppa un court instant, rejetant légèrement la tête en arrière pour fixer l’infini étendue de ciel orangé qui s’étendait au-dessus de leur tête. Seul le ciel n’avait été perturbé par cet apocalypse, n’étant même plus perturbé par les quelques avions acheminant des voyageurs.

    « Il faisait encore nuit. On a entendu un bruit suspect au rez-de-chaussée. Je suis descendu voir, et ai trouvé l’un de nos voisins, celui avec le chat, dans notre cave. Il était… différent. Le temps de réaliser qu’il s’agissait bien d’un zombie, il y a eu à nouveaux du bruit, en haut cette fois-ci. Le temps que monte, il était déjà trop tard. »

    Pourquoi, malgré ces sept mois écoulés, se souvenait-il avec encore autant de précision de ce soir-là ? Il y avait bien des choses qu’il aurait voulu retenir dans les moindres détails, ces bons moments où, lorsqu’on les vivait, on souhaitait qu’ils durent éternellement. Mais non. Le seul fait qu’il serait capable de raconter sans se tromper dans son récit était bien celui-ci. Le soir où Carmen s’était faite contaminée. Le soir où il avait dû mettre fin à ses jours d’une balle dans la tête.
    Les zombies, étaient rentrés chez lui par la baie vitrée qui menait au jardin et l’entrebâillement de la fenêtre de la cave. Il n’y en avait eu que trois, par chance. Si l’on pouvait appeler ça une chance… Au moins avait-il été capable de s’en sortir, utilisant les quelques minutions du Colt qui se trouvait chez eux, comme tout bonne famille Américaine digne de ce nom. Bien qu’il ne lui appartenait pas, étant donné qu’avec son casier judiciaire il ne pouvait s’en procurer légalement une.
    Quoi qu’il en soit, il n’avait même pas trouvé le courage d’emporter cette arme avec lui, après qu’elle et ses mains furent salit du sang de Carmen.
    Il termina donc cette explication nécessaire au bon déroulement de la suite après s’être furtivement passé une main sur les yeux. Pour être capable de se reconstruire sur des bases saines sans plus se poser des questions à ce sujet, en extrapolant tout un tas de scénarios malheureusement plus probables les uns que les autres, il lui fallait connaître l’aboutissement de l’histoire.

    « J’ai tué trop tard le zombie qui s’en prenait à elle. Il l’avait déjà mordu. Alors, parce qu’elle ne voulait pas devenir comme eux, elle m’a demandé d’en finir… »

    Sa voix se coupa net, la gorge enserrait d’un étau douloureux. Il ne poursuivrait plus, considérant avoir été assez clair à ce sujet, ayant éclairé son jeune fils sur ce terrible sujet qu’était la mort de sa mère. Ses yeux retombèrent sur le petit, et il laissa échapper d’une voix douce une dernière phrase.

    « Maman t’aimait, Ezra. »

    Il le serra un peu plus fort dans ses bras.


_________________


      ← Morgan Davis+ Fiche+ Casier+ SuiviAkilah "Cat" Coffey →+ Fiche+ Compartiment+ SuiviRépertoire de persos.© Levialhem


MERCI INNU ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levialhem.deviantart.com/
Lei
Gourou du baseball


Messages : 223
Date d'inscription : 11/07/2012
Localisation : Quelque part.

Feuille de personnage
P.U.F.: Lei
Relationship:
Cash: 15 + 10

MessageSujet: Re: Peacemaker | Pv.Ezra   Jeu 29 Oct - 15:24

    « C’était le premier jour de l’invasion. On savait pas encore ce que c’était, toute cette agitation dans la rue. »

    C'était à peine si il osait respirer, tant il craignait d'interrompre son père dont la tristesse était palpable. Ezra avait beau être jeune, il n'était pas pour autant idiot et avait bien son regard se voilé, quelques secondes après que cette question, la question, ait franchi la barrière de ses lèvres. Il posa simplement sa petite main sur celle de son père et écouta son récit, sentant l'angoisse le gagner au fil des mots qu'il prononçait, quand bien même il ne connaissait que trop bien le dénouement de l'histoire. Il n'avait seulement pas pensé qu'elle serait difficile à entendre. Dans sa tête, se jouait le film des événements. Le voisin dans leur cave, maman mordue. Maman mordue. Ses doigts se serrèrent autour du poignet de son père.
    Plus rien ne serait jamais comme avant. Jamais plus, il ne le serait. Il connaissait la fin, sans même que Morgan ait besoin d'entrer dans les détails. Le seul moyen de tuer un zombie ou d'empêcher un humain d'en devenir un... c'était de détruire le cerveau. Il n'en voulait néanmoins pas à son père de l'avoir fait. C'était sûrement mieux comme ça. Ainsi, maman sommeillerait pour toujours, comme les princesses dans les contes de fée. A la différence que son prince charmant ne viendrait plus jamais la réveiller, qu'ils ne vivraient jamais plus heureux et qu'il serait à jamais leur seul enfant.

    « Maman t’aimait, Ezra. »

    Aimait, au passé. Un cœur pouvait il continuer d'aimer lorsqu'il avait cessé de battre ? Veillait-elle encore sur papa et lui, comme elle avait pu le faire de son vivant ? Si il ne trouvait pas le réponses à ces question et doutait fortement que papa en sache plus que lui, il était certain d'une chose. Son cœur à lui était bien vivant et battait fort pour ses parents. Sur la route, ils lui avaient manqué plus d'une fois, et là, maintenant qu'il avait retrouvé son père, il demeurait un trou béant dans son être. Là place ou aurait du être sa mère. La place qu'occupait son fantôme désormais. Une larme dégringola le long de sa joue, suivie de près par ses sœurs et il leva la tête pour regarder le ciel, espérant, en vain, apercevoir le visage de sa mère au dessus des nuages. Qui lui semblaient si loin, si inaccessible. Et il était certain que même si il le demandait au père noël, comme seul et dernier cadeau de toute une vie, celui ci ne voudrait jamais lui rendre sa mère.
    Il essuya ses larmes de sa main libre.

    ▬ Papa, je voudrais trouver des fleurs pour maman.

    Évidemment, ils ne pourraient pas les déposer sur la petite tombe qu'il avait du lui creuser. La maison était trop loin et ce serait beaucoup trop dangereux d'y retourner. Cependant, ils pouvaient toujours lui faire une petite cérémonie. Ici ou même à l'église qu'il avait pu apercevoir en venant au refuge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan
Increvable


Messages : 1474
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 21
Localisation : Errant dans les couloirs // Au milieu du Zombus

Feuille de personnage
P.U.F.: Levialhem.
Relationship:
Cash: 30 + 17

MessageSujet: Re: Peacemaker | Pv.Ezra   Ven 30 Oct - 11:03


    « Papa, je voudrais trouver des fleurs pour maman. »

    Des fleurs. Il ne voulu contredire l'enfant, aussi se contenta-t-il de hocher la tête, le regard dans le vague. A vrai dire, de fleurs, il était difficile d'en trouver. La serre qu'abritait le mall s'était transformée en véritable forêt vierge, envahie de mauvaises herbes et autres pousses indésirables. Les plantes les plus intéressantes avaient finit par crever, soit de déshydratation, soit par manque de soleil et de soins,faute d'avoir un jardinier pour s'occuper quotidiennement d'elles. Quand à celles de Sun Plaza, il ne s'agissait que de vieilles marguerites et autre pissenlits qui se battaient en duel entre deux touffes d'herbes.
    Soit, il décida d'aller dans son sens, évitant au possible de briser cette part de rêve déjà fort abimée qui sommeillait encore en lui.

    « On ira en chercher, alors. »

    Il ne savait pas trop où, mais soit. Ça l'occuperait au moins le temps d'une matinée, à ainsi ne pas errer dans le refuge, où il risquait d'enchainer les bêtises s'il venait à trop s'ennuyer dans l'espoir d'un peu d'exaltation. Avant de rentrer bredouille au refuge, ou de trouver quelque chose qui remplacerait plus ou moins efficacement ce que recherchait sa progéniture.
    Et parce que l'ambiance était de plus en plus pesante et morose, il décida d'introduire dans tout ceci une touche plus lumineuse, ne laissant ainsi pas un blanc douloureux s'installer entre eux.

    « ...Ça te dirait d'avoir un chien à toi, Ezra ? »

    Lui en avait certes déjà un, une chienne au nom de Top-Gun, mais elle l'avait adoptée en tant que maître depuis trop longtemps déjà pour obéir de la même façon à quelqu'un d'autre. Et étant donné que la dirigeante de ce camp avait mit en place un programme permettant l'adoption de canidés contre quelques objets, il se dit que ça serait là l'occasion d'en fournir un à son fils, lui qui en avait toujours rêvé d'un. Qui plus est, il se sentirait plus rassuré en le sachant au minimum accompagné d'une bête capable de prévenir voir d'attaquer les zombies, comme semblait le faire de façon inné tous les chiens du refuge et cela malgré leur jeune âge. Comme quoi, même les animaux comprenait ce genre de situation, et sentait le mal se dégager de ces goules désireuses de s'en prendre à leur cher maître.

_________________


      ← Morgan Davis+ Fiche+ Casier+ SuiviAkilah "Cat" Coffey →+ Fiche+ Compartiment+ SuiviRépertoire de persos.© Levialhem


MERCI INNU ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levialhem.deviantart.com/
Lei
Gourou du baseball


Messages : 223
Date d'inscription : 11/07/2012
Localisation : Quelque part.

Feuille de personnage
P.U.F.: Lei
Relationship:
Cash: 15 + 10

MessageSujet: Re: Peacemaker | Pv.Ezra   Mer 11 Nov - 12:48

    « On ira en chercher, alors. »

    Le gamin sourit, plus par réflexe qu'autre chose. Il avait bien lu cette incertitude dans les yeux de son paternelle alors qu'il venait d'exprimer son souhait de trouver des fleurs et cela le fit douter un instant de la faisabilité de ce projet. A vrai dire, il n'y avait jamais vraiment pensé, avant, ne sachant même pas si l'on pouvait trouver quoique ce soit de végétal et plaisant à l’œil dans ce mall ravagé par la mort. Peut-être trouveraient ils des graines, par chance. Si tel était le cas, il les planterait ici même et s'en occuperait avec soin jusqu'à ce qu'elles deviennent de grandes et belles fleurs qu'il pourrait cueillir et rassembler en un bouquet pour maman. Et si les recherches demeuraient infructueuses, il en dessinerait, tout simplement.
    Ou alors, il lui faudrait sortir du mall. Mais ça semblait assez risqué comme plan et il aurait tout donné pour ne pas avoir à se mêler aux zombies une nouvelle fois.

    « ...Ça te dirait d'avoir un chien à toi, Ezra ? »

    Ces quelques paroles l'arrachèrent immédiatement à ses pensées moroses.
    Si il y avait bien une chose que le gamin aimait, c'était les animaux. Et cette perspective d'avoir son propre chien avec qui jouer, un chien pour le protéger et le rassurer, en pleine apocalypse l'enchantait. En plus, ça lui ferait de la compagnie lorsqu'il devrait rester au refuge. Décidément, cette idée lui plaisait vraiment. Sa tristesse apaisée, il offrit un sourire à son paternel.

    ▬ Han oui je veuuux *-* !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan
Increvable


Messages : 1474
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 21
Localisation : Errant dans les couloirs // Au milieu du Zombus

Feuille de personnage
P.U.F.: Levialhem.
Relationship:
Cash: 30 + 17

MessageSujet: Re: Peacemaker | Pv.Ezra   Mer 11 Nov - 16:14


    Ses paroles eurent l'effet d'une détonation. Alors que ses traits se tiraient tendis qu'il réfléchissait à il ne savait trop quoi -sans doute à propos des fleurs qui ne se trouvaient plus vraiment, si ce n'était sous forme de fleurs qui prendraient plusieurs mois à pousser mais au moins initierait son fils au jardinage et lui procurerait une activité quotidienne-, une lueur illumina son regard à l'entente du fait que oui, il pourrait avoir un chien.
    C'était une chose qu'il voulait avoir depuis longtemps. Du moins, un animal, qu'il s'agisse d'un chien ou d'un chat. Il n'y avait qu'à voir le chat de leur voisin, qui en six ans prit tout autant de kilos -si ce n'est le double- auprès d'Ezra, devenant aussi obèse qu'un Texan au régime uniquement composé de Bics-Macs, frites, coca-cola et donuts au chocolat.
    Un sourire vint étirer ses commissures, tendis qu'il ressassait les items collectés au fur et à mesure des derniers mois, et combien il devrait en sacrifier pour l'animal. Voir s'il ne devait pas aller en chercher, ayant eu tendance à casser/perdre/donner un peu beaucoup de choses. Soit, ça ne devait pas prendre énormément de temps à collecter.
    De toute façon, il aurait été capable de beaucoup de chose pour sa progéniture. Voir d'un peu trop, il n'avait jamais été très raisonné à ce sujet.

    « On ira voir ça très bientôt! Tu as déjà une idée de ce que tu veux ? »

    Par pitié, un truc un peu plus utile qu'un chihuahua.

_________________


      ← Morgan Davis+ Fiche+ Casier+ SuiviAkilah "Cat" Coffey →+ Fiche+ Compartiment+ SuiviRépertoire de persos.© Levialhem


MERCI INNU ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levialhem.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peacemaker | Pv.Ezra   Aujourd'hui à 17:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Peacemaker | Pv.Ezra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Extra ] Tout nouveau ped.ifp !!
» EZRA ▬ We are bad for each other but we're ain't good for anyone else
» better a cruel truth than a comfortable delusion/ ezra
» [Poule rouge] Walking Dead Peacemaker 0-1 Undead Is Not Dead

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*SUN CITY :: Le Refuge. :: Le Toit.-
Sauter vers: