Forum RPG post-apocalyptique, rock'n'roll, à prix cassé
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « After dawn » l Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lily-Rose
Apprenti boucher


Messages : 357
Date d'inscription : 06/05/2013

Feuille de personnage
P.U.F.: Chinkara - Meikiro
Relationship:
Cash: 0

MessageSujet: « After dawn » l Libre   Mer 22 Avr - 23:26

La guerre était finie, le camp était en feu, le chaos régnait. Parmi les survivants, June était toujours inconsciente, perdant du sang de l’impact de la balle, toujours logée dans sa jambe. Jim était à ses côtés. Elle ne savait ni qui étaient les autres, ni où ils étaient, elle n’était de toute façon pas en état. Si elle avait été consciente, elle aurait probablement crié à la mort de souffrance, mais elle ne l’était pas. Elle ne tarderait probablement pas à sortir de cette espèce de torpeur, d’une manière ou d’une autre.

Dehors, il faisait froid, et le ciel prenait une teinte plus claire. A une nouvelle journée, une nouvelle ère. Ils ne resteraient jamais. Ils n’avaient jamais rien voulu d’autre que de partir aussi vite qu’ils le pouvaient. Rejoindre la terre promise, celle qu’ils miroitaient tous depuis des mois. Elle n’attendait que cela, elle en avait assez de la route, du camp, elle voulait s’installer quelque part, et tenter de reprendre une vie avec au moins un semblant de normalité. Le bus n’était qu’une situation passagère, même si elle s’éternisait.

Bien qu’elle appréciait tous ses compagnons de route, l’idée de vivre en permanence avec eux dans le bus lui était un peu difficile. Elle avait besoin de liberté, d’espace, d’un coin où elle pouvait être seule et jamais dérangée. Dans le bus, elle n’était jamais réellement tranquille mais Jim la rassurait. Il faisait figure de père, de frère qu’elle n’avait jamais eu, de l’ami qu’elle avait perdu, bref, d’un présence masculine dont elle avait cruellement besoin.

C’était égoïste, mais elle souhaitait qu’il ne la quitte jamais, qu’il veille toujours sur elle. En fait, elle en avait même besoin. C’était le seul élément réellement stable dans sa vie et elle n’allait pas le lâcher de si tôt. Elle ne pourrait supporter encore la perte d’un être qui comptait réellement pour elle. Elle avait l’impression qu’avec lui, elle serait toujours en sécurité, peu importe ce qui se tramait autour d’eux. Bien que la situation était mauvaise pour elle, qu’elle ne savait pas si elle en sortirait complètement indemne, elle avait foi et confiance en lui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan
Increvable


Messages : 1474
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 21
Localisation : Errant dans les couloirs // Au milieu du Zombus

Feuille de personnage
P.U.F.: Levialhem.
Relationship:
Cash: 30 + 17

MessageSujet: Re: « After dawn » l Libre   Jeu 23 Avr - 14:01


    La guerre était finit.
    Lorsque retentit le rugissement de victoire de la chef des Rebelles, la bataille se stoppa de façon exponentielle. De toute façon, il ne restait pas beaucoup de Chiens fidèles à la Mante. Soit ils avaient été tués, soit ils avaient prit la fuite.
    Le camp était à feu et à sang, mais c'était terminé.
    Un soupir de soulagement s’échappa des lèvres d'Akilah. L'angoisse de la mort et des balles perdues retomba progressivement, son cœur regagna un rythme cardiaque normal.
    Putain, jamais elle n'avait eu aussi peur de toute sa vie. Si on lui avait dit qu'un jour elle prendrait part à une guerre civile en plein contexte apocalyptique, elle leur aurait franchement rit au nez. Un peu moins maintenant.
    Enfin, son combat à elle n'était point terminée.
    Elle se devait de soigner tous les blessés qui se présenterait à elle, ne pouvant s'appuyer sur l'aide d'aucun véritable médecin, seulement quelques personnes un brin plus compétentes que les autres. Soit, c'est une habitude qu'elle devait prendre : les toubibs étaient une denrée rare par ces temps, malgré leur nécessité absolue au sein d'un groupe, au même titre que les Zombies Killers.

    « Bon, va falloir se charger de cette balle. »

    Elle lui injecta une piqure de morphine, avant d'entreprendre d'ôter la balle toujours présente dans sa jambe. Elle surveillant sans cesse les allées et venues, au cas où un cas plus grave ferait son apparition. Bien qu'en cas de blessures profondes et dans une zone sensible, elle n'aurait pu faire des miracles : leur salle d'opération n'était pas très grande, et il n'y avait pas d'anesthésiste pour l'épauler. Au moins, les blessures superficielles pouvaient être prise en charge par les autres soignants de fortune, c'était déjà ça.

_________________


      ← Morgan Davis+ Fiche+ Casier+ SuiviAkilah "Cat" Coffey →+ Fiche+ Compartiment+ SuiviRépertoire de persos.© Levialhem


MERCI INNU ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levialhem.deviantart.com/
Angela.
Apprenti boucher


Messages : 371
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 22
Localisation : Perdue.

Feuille de personnage
P.U.F.: Ninetales
Relationship:
Cash: 95 + 13

MessageSujet: Re: « After dawn » l Libre   Jeu 23 Avr - 17:47

Tout n'était que chaos. Monica vacillait, au milieu des flammes et de la poussière. Elle regardait, hagarde, un peu ailleurs, les cheveux en bataille, des larmes séchées sur ses joues, couverte de saleté et de sang d'origine inconnue. Elle marcha un peu dans les alentours et, au moment où elle trébuchait, elle sentit quelqu'un la retenir. Et lui parler doucement, mais avec une certaine inquiétude dans la voix.

" Monica, ça va ? Tu n'es pas blessée? "

La jeune fille, qui n'était au final qu'une adolescente paumée au milieu d'une apocalypse, fondit en larmes dans les bras d'Alexandre. Il n'était pas dans un très bel état, quelques vêtements déchirés, les mains entaillées, le souffle court et les cheveux plein de poussière. Le jeune homme berça Monica contre lui, jusqu'à ce que ses pleurs cessent.

" M...merci, Alexandre. "

L'archère renifla, et le parisien déposa un bisou sur son front. A cet instant, la voix familière d'Hedda retentit non loin, exigeant d'Alexandre, connu pour sa passion des chevaux, de s'occuper d'eux. Le jeune homme, heureux d'être enfin utile, laissa Monica en lui disant d'aller voir Kat, qui soignait June. Il disparut vite de son champ de vision, courant vers ce qui servait d'écurie, et la lycéenne se dirigea à pas lents vers la médecin black. Elle avait toujours son arc tendu, et son carquois plein de flèches à la ceinture, mais elle n'avait pas envie de le ranger. Plus jamais elle ne se laisserait prendre par surprise.

Elle arriva silencieusement auprès de Kat, June et Jim, et elle se posta à côté de la chirurgienne. Elle ne ressemblait plus à grand chose, échevelée et poussiéreuse, et elle parla d'une voix rauque abimée par les pleurs et les cris.

" Si je peux t'aider, dis moi, Kat. "

Donne moi quelque chose pour m'occuper l'esprit, pour que je ne pense plus à l'horreur de ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farewell-midnight.deviantart.com
Uriah
Newbie


Messages : 11
Date d'inscription : 30/06/2014
Localisation : Zombus

MessageSujet: Re: « After dawn » l Libre   Ven 24 Avr - 1:47

    Le garçon était recouvert de poussières. Il avait mal à la tête. Le trou noir, et très mal à la tête. Ses pensées volaient un peu partout autour de son esprit. Sa main était pressée sur son front, ou un filet de sang coulait lentement, vicieusement. Son regard bleu laiteux courra sur le sinistrose du camp. Ce qui lui provoqua une nouvelle pointe de douleur aux tempes. Uriah serra la mâchoire et ferma les yeux, pour ensuite s'asseoir sur un rocher. Laissant sa tête tomber entre ses épaules, il joint ses mains, et soupira. Le blondinet ne savait plus trop ce qui venait de se passer, même ce qu'il faisait là. Il tenta de se plonger dans ses souvenirs, mais cela lui arracha une quinte de douleur et il arrêta tout de suite.

    Il n'avait aucune putain d'idée de pourquoi il avait cette douleur. De nouveau, Urh' porta sa main droite sur son front, essuyant le sang de son revers, puis se releva enfin. Des voix vinrent briser son silence songeur. Le blond s'avança d'une démarche un peu tremblante, titubant sur des débris de temps en temps. Il ne savait même pas pourquoi il les rejoignait eux, après tout, il devrait retrouver son italienne préférée, mais elle n'était visiblement pas là. Et ça le perturbait beaucoup il fallait l'avouer. " La guerre était finie ! " Ah ouais ? Il était pas au courant.
    Quand Uriah arriva, il reconnut rapidement les voyageurs du Zombus, et un sentiment de réconfort s'installa dans son corps. Il souffla une seconde fois et s'assit prêt des personnes en présence. June avait l'air blessée, et ce n'était pas très beau à voir. Uriah aurait aimé pouvoir aider, mais comment ? Il ne savait même pas ce qui venait de se passer. Alors d'une voix un peu tremblante, il s'adressa aux adultes.


    - Elle..elle va s'en sortir ?

    Le jeune garçon afficha une petite mine pleine d'espoir, laissant sa main se loger dans ses cheveux crasseux. Restant là, observant les soigneurs s'agiter autour d'elle, il continuer de se demander où était Johannah. Et il voulait se cacher dans ses bras. Il sentit de l'humidité sur ses joues, et Uriah se rendit compte après-coup qu'il s'était mit à pleurer. 'Chier, ça faisait vraiment lopette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lei
Gourou du baseball


Messages : 223
Date d'inscription : 11/07/2012
Localisation : Quelque part.

Feuille de personnage
P.U.F.: Lei
Relationship:
Cash: 15 + 10

MessageSujet: Re: « After dawn » l Libre   Ven 24 Avr - 13:33

    Il y avait eu beaucoup de bruit.
    Des cris, des détonations et finalement il avait pu apercevoir le feu ravager le camp. Les bras serrés autour de sa peluche, les mains moites, de la poussière plein les cheveux et le regard hagard, l'enfant avait attendu sans rien dire que tout cela se termine et lors qu’enfin le silence avait repris ses droits il s'était aventuré dans le camp détruit. Seul, il ne savait même pas ou se trouvaient les autres enfants. Au bout de quelques minutes d'errance il avait finalement aperçu un petit attroupement. Des gens du bus. Trottinant, il se hâta de les rejoindre. Une dame blonde et fine était couchée a même le sol, du sang sur sa jambe. Une autre à la peau brune qui s'occupait d'elle, encore une autre qui venait en renfort et un garçon blond qui pleurait.

    Tous avaient l'air bien affairés, volontaires d'aider ou s’enquérant de l'état de santé de la victime. Et lui dans tout ça se sentait bien seul. Il ne pouvait rien apporter à tous ces gens, trop petit pour se rendre utile et dans le pire des cas gênant si il traînait dans leurs pattes. Son oncle n'était pas là, il était donc seul au milieu de tout ça. Que faire dans ces moments là ? Se faire oublier était probablement la meilleure des solutions. Il resterait dans le secteur, suivrait le mouvement des gens de ses yeux clairs pour ne pas les perdre et pour ne pas être oublié dans le camp si ils décidaient de le quitter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jim
Super scout


Messages : 401
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 21

Feuille de personnage
P.U.F.: Kachi'
Relationship:
Cash: 40

MessageSujet: Re: « After dawn » l Libre   Ven 24 Avr - 20:17


Oui, la "guerre" était finie. Peu à peu le calme était retombé, d'une certaine manière: fini les coups de feu et les cris de terreur, il ne restait plus que le crépitement des flammes, les pas pressés des rescapés à la recherche de leurs compagnons, et les gémissements des blessés, audibles par la porte ouverte. Autour de lui, il y avait une agitation contrôlée, des voix familières et progressivement, de nouvelles présences à ses côtés. Mais Jim n'y prêtait pas grande attention: il n'avait d'yeux que pour June, allongée sur un brancard dans l'infirmerie, inconsciente et blessée, une balle logée dans la jambe. La guerre était finie, mais Jim n'en avait que faire.

La seule et unique chose occupant ses pensées en cet instant était que June allait mal et qu'il ne pouvait rien faire de plus que tenir sa main dans la sienne, si petite en comparaison, apportant un réconfort dont il ignorait la portée -peut-être ne réalisait-elle même pas qu'il était là. Dans son ventre, il pouvait sentir une boule, désagréable et envahissante, remontant parfois le long de sa gorge, accentuant la pression dans sa poitrine. Car Jim avait peur. Il avait peur comme il n'avait plus eu peur depuis longtemps, et cette sensation occupait chaque centimètre de son corps, attendant la parfaite occasion pour le faire sombrer dans la panique, qu'elle soit silencieuse et absorbant toute énergie, ou explosive et dangereuse.

Une jeune voix le sortit cependant de son absence. La question fit courir un frisson le long de son dos, et il tourna lentement la tête pour fixer un garçon blond de son regard d'acier.

« Bien sûr qu'elle va s'en sortir. » fit-il, sa voix aussi froide que la glace, sonnant comme si le garçon avait dit quelque chose de complètement absurde.

Il reporta immédiatement son attention sur June, mais également enfin sur la personne s'activant à son côté. ll s'agissait d'Akilah, la docteur ou chirurgienne ou peu importe ce qu'elle était, Jim était juste rassuré de savoir que son amie était entre de bonnes mains. Par contre, il commençait à se sentir un peu oppressé: Jim n'était pas du genre à apprécier un trop plein de compagnie, et la présence de trois-quatre personnes à courte distance, sans compter les allées et venues de résidents du camp cherchant bandages et désinfectants, n'aidaient en rien au maintien de son calme. Il prit néanmoins une grande bouffée d'air alors que la douleur dans son bras et son côté se réveillait, et fixa le visage de la jeune fille allongée en face de lui, caressant la surface de sa main avec son pouce.

La dernière chose qu'il souhaitait était de la lâcher. Il savait cependant que Akilah préférerait peut-être plus d'espace pour faire son travail, et que les gens commençant à s'amasser non loin d'eux dans l'infirmerie, elle risquait de leur demander à tous de s'éloigner un peu. Ce qui lui était complètement inconcevable.

« Un peu d'air, peut-être ?! »

Jim ne lâcherait pas June, à moins qu'Akilah ne le lui demande. Les autres feraient bien de s'y faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kachiwho.deviantart.com
Lily-Rose
Apprenti boucher


Messages : 357
Date d'inscription : 06/05/2013

Feuille de personnage
P.U.F.: Chinkara - Meikiro
Relationship:
Cash: 0

MessageSujet: Re: « After dawn » l Libre   Sam 25 Avr - 19:14


Alors qu’on lui extrayait la balle de la jambe, June était toujours inconsciente. Son esprit vagabondait çà et là. Elle farfouillait sans difficulté dans sa mémoire, se remémorant certains moments de sa vie. Ses premières fois : la première fois qu’elle avait su lire une phrase en entier, la première fois qu’elle avait terminé de lire un livre, puis une saga, la première fois qu’elle avait terminé un dessin représentant fidèlement quelque chose,… Et là, elle s’était pour la première fois fait tirée dessus. Elle ne savait pas exactement quel démon avait pu prendre possession de son âme à ce moment-là, mais elle aurait donné cher pour le savoir.

Elle avait attaqué Barry avec cette haine mêlée à de la colère qu’elle ne se connaissait pas. Elle n’était jamais énervée. Elle avait souvent peur, se sentait souvent seule et triste voir déçue, mais la colère, elle ne connaissait pas vraiment. Elle savait toujours se maîtriser, et ne laissait jamais la frustration prendre le dessus. C’était tout simplement étonnant. C’est comme si ce n’était pas elle. Ses pensées devinrent de plus en plus floues au fur et à mesure que la morphine faisait effet. Ses souvenirs se mélangèrent pour un résultat des plus étranges de personnes aux têtes changeantes, d’escapades littéraires, de zombies affamés, de coup de feu et de flammes.

Ses paumières papillonnèrent un instant et elle commença à ressentir ce qui se passait autour d’elle. Quelqu’un lui caressait la main, elle voyait quelques personnes floues. Elle sut tout de même reconnaître Cat à son teint particulier. Elle devait probablement être dans de bonnes mains avec l’urgentiste. Ou était-elle fleuriste ? Plus moyen de savoir. Elle se savait pas bouger tant tout son corps semblait cotonneux. Sa langue était pâteuse mais elle n’avait pas mal. C’était étrange. Elle était persuadée que c’était censé arriver. Elle était trop assommée par la morphine pour s’en soucier davantage. Elle parvint cependant à presser doucement la main qui tenait la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan.
Complete Nerd.


Messages : 384
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 24

Feuille de personnage
P.U.F.: Siumi.
Relationship:
Cash: 15+10

MessageSujet: Re: « After dawn » l Libre   Mar 28 Avr - 2:07

    >> Keeva regarda autour d'elle, vaguement paumée.

    Kean était un peu plus loin, occupé à vérifier le zombus. Le véhicule avait pu profiter des soins de son petit frère et de Luka, mécanos notoires de leur groupe, et Kean s'était beaucoup attaché à ce qu'il appelait maintenant son "gros canari". Keeva était partie à la recherche du jeune homme dès la fin des conflits, puis l'avait laissé vaquer à ses occupations une fois rassurée sur son état. Elle avait récupéré ses armes à l'armurerie dès que possible pendant le combat, et si Clyde n'avait pas servit, Bonnie avait besoin d'un petit nettoyage. Mais ça pouvait attendre.

    Akilah s'occupait de June qui avait reçu une balle dans la jambe. Keeva avait de la peine pour elle, mais en même temps, elle était un peu exaspérée. June avait attaqué Barry de façon totalement inconsciente, alors que ses camarades s'étaient donné tant de mal un peu plus tôt pour la protéger de la folie de ce gros porc, et elle aurait du savoir que c'était dangereux, si elle était si intelligente. Mais d'un autre côté, la moitié des gens semblait avoir perdu la tête pendant la bataille. Notamment Lise, lorsqu'elle avait descendu Barry. Keeva regarda la lame de Bonnie. Elle était maculée de sang. Avait-elle tué quelqu'un ? Elle préférait ne pas le savoir. Après tout, elle ne savait pas comment elle prendrait la chose. Il y avait déjà bien assez de cadavres comme ça, et c'était crade. Certains avaient reçu une balle dans le front, comme Barry et la Mante, et c'était vachement plus dégueulasse qu'à la télé. Ce n'était pas un petit rond bien propre sur le front. Ce qu'on ne montrait pas, c'était le reste, ce qui se passait là ou la balle ressortait. Et même si ces ordures n'avaient eu que ce qu'ils méritaient, l'Irlandaise détourna la tête, peu désireuse de contempler leur cervelle.
    Après un bref regard vers l'infirmerie, Keeva se dit que Akilah n'avait pas besoin qu'elle lui traîne dans les pattes, alors elle s'éloigna un peu et jeta à la ronde, au cas ou il y aurait des volontaires :

    -Je vais rassembler les armes, si y en a que ça botte... Je sais ou est la bouffe aussi.


    Sa voix était grave, un peu éraillé. En même temps, elle se souvenait avoir braillé comme une possédée pour se donner du courage dans les combats. Elle ne s'attarda pas sur ce détail et se dirigea vers le garde-manger. Elle avait fait ce chemin plusieurs fois, étant assignée aux cuisines, et ouvrit grand la porte pour commencer à sortir les cartons de conserves et les paquets de viande séchées. Ils ne pourraient pas tout emporter...



    Kean s'essuya les mains sur son jean, ajoutant des traces de cambouis à celles de poussières et de sang. Il s'essuya le front du revers d son bras et fit craquer ses vertèbres, les mains posées sur les reins. Il était un peu inquiet. le bus avait prit cher, quand même. Quelques balles perdues, qui n'avaient pas trop fait de dégâts, même si une ou deux vitres avaient volé en éclat, mais il fallait s4assurer que rien n'avait était abîmé dans le moteur. Il s'approcha du plus gros du groupe de survivants, une clé à molette et un chiffon dans une main.

    -Le bus est pas en super-super forme. Il faudrait me laisser une heure ou deux pour être certain qu'il va pas nous lâcher en pleine pampa. Quelqu'un à vu Luka ?

    Sans attendre de réponse, il se retourna et beugla, les mains en porte-voix, retournant déjà vers le Gros Canari :

    -LUKAAAAA ! LE BUS A BESOIN DE NOUS RAMÈNE TA RACE STEUPLAY !



_________________
Nathan & Keeva & William




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob
Never grow up.


Messages : 1326
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 23

Feuille de personnage
P.U.F.: Hax-Makina
Relationship:
Cash: 20 + 15

MessageSujet: Re: « After dawn » l Libre   Jeu 3 Sep - 13:35

    L'intéressé fit irruption d'un pas rapide. Il avait passé les dernières vingt minutes en compagnie d'Alice et de Lise du côté du Zombus dans un autre topic, et arrivait tout comme moi comme un très gros cheveu sur la soupe, pardon.

    — Au rapport, lâcha-t-il sans même s'en rendre compte.

    Son regard se balada furtivement sur le petit groupe présent jusque là. Son soulagement de voir que tout le monde semblait avoir passé la nuit — certains plus difficilement que d'autres – était clairement diminué par la perspective que tout était très loin d'être fini.
    Il regarda alors Kean. Sans n'avoir rien suivi de ce qui se disait avant, le seul fait que ce dernier, lorsqu'il l'appelait, ait parlé de bus, suffisait à ce qu'il devine ce qui se profilait à l'horizon pour lui. Néanmoins, il était également bon de savoir ce que tous comptaient faire, histoire de savoir comment la situation allait évoluer pour leur groupe tout entier et donc comment lui devait se comporter.

    — C'est quoi le plan ? demanda-t-il distraitement.

_________________
black#eebfa3#513C52
CasierRP


Merciiiiiiii Faso !!!
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hax-makina.deviantart.com/
Mythri
Maître de la machette


Messages : 816
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21

Feuille de personnage
P.U.F.: Faso'
Relationship:
Cash: 175 + 25

MessageSujet: Re: « After dawn » l Libre   Dim 6 Sep - 14:45



    Lise et Alice suivaient leur ami de peu -en effet, il n'y avait pour elles aucun intérêt à rester près du bus si tout se passait ailleurs. Le petit groupe n'était pas encore complet, mais Alice reconnut avec soulagement beaucoup de têtes familières. Keeva, Akilah, Kean, le petit Ezra, Monica, June, blessée mais surtout traumatisée, Jim qui semblait veiller d'un peu trop près à ses intérêts -ils se connaissaient à peine après tout non ?- et quelques autres du bus que Alice n'avait pas vraiment eu le temps d'identifier. Elle n'était même pas sûre de leur prénom, la plupart étant montés dans le bus peu avant leur accident.
    Elle se posta un peu en retrait, ne souhaitant pas vraiment prendre part aux délibérations. Ca n'était pas qu'elle ne s'intéressait pas à ce qui allait se passer ensuite, au contraire, ni encore un manque d'intelligence ou d'autonomie qui ferait qu'elle préférerait laisser la décision aux autres; c'était simplement qu'elle attendait que tout le monde soit là -George, le conducteur du Zombus, compris et aussi et surtout qu'elle n'aimait pas spécialement élever sa voix parmi les autres. Elle évitait autant que possible de parler si cela n'ajoutait rien à la conversation, surtout dans des circonstances importantes comme celle-ci. Mais si une idée lui venait et qu'elle la pensait digne d'être énoncée, elle ne se gênerait pas, et la même chose était valable si jamais elle était en désaccord avec une décision. Après tout, ils étaient un groupe certes hétéroclite, mais qui semblait néanmoins prendre en compte les opinions de chacun, comme l'avait prouvé leur petite délibération après la panne.

    En attendant, Alice se contentait d'ouvrir grand les yeux et d'attendre la réponse de Kean, ou d'un autre du groupe. Ils n'avaient pas de chef à proprement parler, si ce n'est peut-être George, puisque c'était lui qui les avait accueillis et qui conduisait le bus, aussi ne savait-elle pas exactement d'où allaient venir les premières suggestions. Elle avait quelques indices en se référant à ce qu'elle avait deviné des personnalités de ses camarades d'infortune, mais rien de plus. La grande blonde se tenait debout, les bras croisés, plus pâle qu'à son habitude et les cernes plus bleutés que jamais après une nuit passée presque sans sommeil.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « After dawn » l Libre   Aujourd'hui à 13:27

Revenir en haut Aller en bas
 
« After dawn » l Libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ville Libre de Mévry
» Rendez-vous pour une bataille [Dawn of War]
» [Blabla] Presse Libre - Ecrivez votre commentaire!
» Dawn of War, joueur débutant recherche conseils?
» [Wii] Tales of Symphonia : Dawn of the New World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*SUN CITY :: L'Exterieur. :: Le Camp de la Mante-
Sauter vers: