Forum RPG post-apocalyptique, rock'n'roll, à prix cassé
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Lorentz.
Ex-Marine ronchon
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 03/08/2011

Feuille de personnage
P.U.F.:
Relationship:
Cash: 0

MessageSujet: [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.   Jeu 18 Juil - 12:30




    RED MONSTER SUPÉRETTE
    La Bataille de Guernica



    Il devait être aux alentours de cinq heures du matin lorsque Lorentz commença les préparatifs.

    Cela ne lui prit, dans les faits, que très peu de temps. Lorentz était entraîné pour faire les choses vite et bien ; du reste, son esprit consciencieux et sa minutie lui assuraient une performance optimale. A six heures, tout était prêt et re-prêt, fait, vérifié, et vérifié encore une fois. Il n'avait alors plus eu qu'à attendre.

    Le rendez-vous général était donné pour six heures trente tapante. Pour agir aux premières lueurs de l'aube et ne pas se laisser abrutir par la chaleur. Le ciel était dégagé, le temps était radieux. Lui, enchaînait cigarette sur cigarette. Ses poumons ne gémissaient même plus, à force. On ne pouvait pas en dire autant des cadavres de mégots qui s'accumulaient à ses pieds.
    Il s'était chargé de répéter une dernière fois les directives de chacun lorsqu'ils étaient arrivés. Les membres de l'escouade avaient rejoint leurs places respectives - tantôt en hauteur pour les tireurs, tantôt dans leur ombre pour les enflammeurs, voire carrément en évidence pour les responsables du corps à corps. Lui se tiendrait un peu en retrait. La théorie aurait voulu qu'il reste planqué avec les respos-bouteilles. Son instinct, en revanche...
    ... Lorentz avait toujours été un homme de front.

    Il n'y avait alors plus eu qu'à poster Sam au bas de l'escalier de service et régler les derniers préparatifs avec la rouquine, là, Erika. Vu que c'était sa chienne qui se chargeait de la première partie.
    De toute évidence, Guernica avait passé la nuit dans une petite boutique de pâtisseries désormais totalement ravagée, un peu à l'écart, au rez-de-chaussée. C'était en tout cas ce qu'une analyse poussée de chaque poste du monitoring lui avait révélé au cours de la nuit. Rien ne semblait montrer qu'il avait bougé entre temps. Pour le moment, tout était en ordre. C'était donc plus froid et sec que jamais que Lorentz allait une ultime fois sur le Toit, veillant à ce que tout soit en ordre avant la grande bataille. Ceci fait, il n'eut plus qu'à rejoindre Erika un peu plus loin, avec l'un des talkie walkie. Le deuxième était situé non loin de la planque du monstre. Avec sa chienne, Evita.
    Lorentz n'en montrait rien, mais la tension lui nouait les muscles. Il n'y avait rien qui leur permette de voir ce qu'il se passait à l'intérieur, depuis le Toit. Ils n'étaient pas des espions avec un matériel ultra-coûteux, tout au plus des rescapés infortunés qui tentaient de survivre à une menace bien trop grande pour eux. Il espérait dans un premier temps que les deux chiens feraient bien leur travail. Qu'Evita conduirait bien Guernica jusqu'à Sam, et que Sam ferait le reste tout seul. Il lui était impossible d'appeler le chien depuis le haut des escaliers, tout comme il lui était impossible de voir où et quand Guernica arriverait à son niveau. A partir de là, ils n'avaient plus qu'à attendre, et à prier.
    Il n'était pas non plus exclu que des goules, attirées par le bruit, saisissent l'opportunité de s'engouffrer dans la cage d'escalier pour le suivre. Ce serait un autre problème à régler. Il avait gardé son arme personnelle sur lui, juste au cas où, logée vers l'arrière de son pantalon.

    Un dernier check-up, un ultime taff, et le reste de clope alla s'échouer par terre à son tour. Il se posta derrière Erika, et lui jeta un coup d'oeil appuyé.
    OK. Ils étaient lancés. A elle de donner le top-départ.


    †††


    CONSIGNES :

    Nous voici donc arrivés au combat contre Guernica. Pour ce dernier, pas de lancers de dés, tout se jouera via le RP. Vous retrouverez le plan et les rôles de chacun ici. Nous vous rappelons que même si vous ne vous êtes pas officiellement engagés, rien en vous empêche de venir participer, c'est un event libre à tous !
    La partie commence réellement une fois qu'Erika aura posté et commencé à attirer Guernica via le talkie walkie. Rien n'empêche les autres joueurs de poster entre temps ! A vous de voir comment se portent vos personnages à cette heure critique !
    Vous n'avez pas à écrire de longs RP, vous êtes libres de faire comme vous le sentez. Pensez bien à lire les réponse de Guernica avant de poster la vôtre, pour ne pas avoir de mauvaise surprise... rien ne vous garantit que le monstre finira mort à la fin de cet affrontement, tout dépend de vous et de votre aptitude à agir ensemble =)
    Sur ce, bon jeu à toutes et à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pickly
Poutreur amateur
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 20/02/2013

Feuille de personnage
P.U.F.: Pickly Bloodimeda
Relationship:
Cash: 15

MessageSujet: Re: [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.   Jeu 18 Juil - 12:56



    Son coeur battait si fort qu'elle crut qu'il allait exploser, se projeter en dehors de sa poitrine, et s'éclater au sol. Une perspective peu enviable.
    Un silence de plomb régnait alentours, à peine percé par le bruit que faisait Lorentz en achevant les préparatifs. On aurait pu entendre la respiration tendue des autres, qui attendaient sur le toit. Erika, posté sur la première marche en haut des escaliers, observait sa chienne du regard. Ces derniers jours, elle s'était livrée à un sacré entraînement pour que la bête soit capable de réussir sa tâche. De l'entrée du Refuge, elle lui avait ordonné " d'aller chercher ", un ordre basique que la chienne connaissait bien. Oui, mais chercher quoi ? Les goules. En utilisant les lambeaux de vêtements encore accrochés au corps d'un cadavre, elle avait apprit à la chienne à traquer les marcheurs, se servant de l'odeur des corps pour guider la chienne. Habituée au travail du troupeau, Evita avait donc apprit à ramener les goules vers sa maîtresse afin que celle-ci ne les achève. Mais ici ... Le risque était énorme, toutefois : Evita pouvait très bien continuer à chercher un basique zombie et ignorer complètement le monstre rouge. C'était sa plus grande crainte. Elle déglutit, puis sentit un souffle sur son épaule. Elle se détourna, croisa le regard glacial de Lorentz, qui la regardait avec insistance. Elle hocha la tête, observa Evita, puis replongea ses yeux émeraude dans ceux de l'homme.

    - Je descends. J'en ai pour une minute.

    Elle voulait guider la chienne depuis son point de repère habituel : l'entrée. Elle descendit en silence, la bête à ses pieds, qui l'observait avec intensité. Visiblement, son instinct ne la trahissait pas : elle semblait capter la tension alentour. Ses oreilles étaient droites à se rompre, son regard fixe, sa démarche vive, presque fébrile. Lentement, Erika ouvrit la porte du refuge. La chienne sortit, et s'assit face à sa maîtresse, attendant les ordres.

    La femme aux cheveux couleur de sang prit alors les lambeaux de vêtement et de chair mêlés qu'elle avait laissé dans un coin et les fit sentir à la chienne qui, déjà debout, humait le tas putride en remuant la queue, le poil hérissé sur son dos. Puis elle se détourna vivement, un quart de seconde après qu'un mugissement ne résonne dans le silence autour du centre. Evita gronda, et le coeur d'Erika bondit. C'est bon. Elle l'a capté.

    - Evita ...

    La chienne ne se détourna pas. Elle gronda de nouveau, en faisant un pas vers la source du bruit. Il s'écoula quelques mortelles secondes, puis un nouveau rugissement retentit. La chienne lâcha un aboiement bref et aigu, et au moment où elle fit basculer son poids sur ses membres postérieurs pour s'élancer, la voix de sa maîtresse la guida.

    - VA CHERCHER !!!

    La chienne s'élança à toute allure et disparut rapidement. Clouée sur place pendant une fraction de seconde, elle réalisa le danger de la situation. Et si Evita attaquait, au lieu de la ramener, comme elle le faisait avec les moutons, les chevaux et les vaches ? Guernica n'avait rien d'un mouton, d'un cheval ou d'une vache. Guernica n'avait rien de commun. Mettant ses craintes dans un coin de son esprit, elle brandit son talkie-walkie à hauteur de sa bouche, et l'alluma. Elle entendait parfaitement les grondements de Guernica comme s'il se tenait juste à côté d'elle. Elle entendait aussi sa démarche, ses pas lourds et lents, qui écrasait ce qui semblait être un semblant de parquet, et du verre en mille morceaux. Son souffle, profond, sa respiration, étrange. Elle pouvait presque sentir son haleine, semblable à l'effluve de mille cadavres en putréfaction. Elle ferma les yeux, prit une grande inspiration, et sursauta lorsqu'elle entendit l'aboiement caractéristique d'Evita - ce cri bref et aigu qui aurait troué les oreilles d'un sourd. Presque aussitôt, un rugissement lui déchira les tympans, suivit par un couinement apeuré.

    - Evita, amène ! Amène !

    La chienne aboya de nouveau, puis ne fit que ça, pendant quelques secondes. Il y eut un bruit de fracas, de nouveaux gémissements, puis un bruit de course précipitée. Erika se sentait totalement impuissante à tenir ce putain de talkie-walkie et rester plantée là comme une dinde.

    - AMENE, BORDEL DE MERDE ! RAPPPORTE !

    Un bruit de vitre brisée, de porte défoncée, un nouveau cri de bête sauvage, et le bruit d'une galopade qui diminuait progressivement. De nouveau plongée dans le silence, Erika éteint l'appareil et se força à rester quelques instants. Elle devait savoir si la chienne prendrait la bonne direction. Elle devait savoir si elle avait comprit. La sueur coulait sur son front et dans son dos, et entre ses doigts crispés sur le talkie walkie. Quelques instants de pure terreur s'écoulèrent - à peine quelques minutes, qui lui parurent longues comme des heures - puis une vague silhouette se profila face à elle. Un aboiement porté par le vent. Puis la silhouette se dessina plus nettement et elle aperçut la chienne qui galopait comme si elle avait le diable aux trousses - c'était d'ailleurs un peu le cas -. Elle n'attendit pas de voir le monstre. Elle recula dans le refuge, bondit par-dessus Sam qui se tenait en position, très concentré, et visiblement tenté d'aller rejoindre Evita.

    - Tu restes là, t'attends !

    Elle s'envola littéralement au-dessus des escaliers et faillit percuter Lorentz lorsqu'elle arriva de nouveau sur le toit. Un coup d'oeil circulaire rapide - tout le monde était prêt, pendu à ses lèvres. Elle se tourna d'un bloc vers leur leader et lâcha :

    - Il arrive !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guernica
Newbie
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.   Jeu 18 Juil - 13:30







    Ainsi, on désire m'affronter ? Amusons-nous alors !

    Guernica avait passé la nuit dans ce magasin dépourvu d'utilité, un peu aigri, un peu maussade. Il avait faim, terriblement faim. Les zombies ne lui servait que de maigres encas. Ces humains, ces animaux, ils étaient bien plus gras, bien plus frais ! Il irait les retrouver, en cette matinée. Il était temps de jouer un peu avec ses fragiles créatures uniquement douées pour la fuite. Il était le prédateur après tout.
    Et il irait jusqu'à leur semblant de refuge, s'il le fallait.
    Et le monstre qu'il était s'élança alors, fracassant la vitre de cette misérable boutique, traversant en un rien de temps les couloirs. Il savait, à force, où ils se terraient tous. Maudites proies qui lui échappaient ! Maudites proies qui retournaient sans cesse se terrer dans leur trou ! Il poussa un lugubre grondement, qui aurait pu faire trembler les vitrines si elles n'étaient pas déjà brisées.

    Une odeur. Une délicieuse odeur. Il s'en serait bien pourléché les babines, si du moins s'il en avait.
    Il accéléra, son flanc percutant les murs sans qu'il n'en éprouve la moindre douleur. Et puis il la vit, la source de cette odeur. Ah, une chienne, une stupide chienne ! Il ouvrit la gueule, laissant échapper sa pestilentielle haleine. Cette fois-ci, elle ne lui échapperait pas, il avait bien trop la dalle pour ça. Mais il ne se pressa pas pour autant. Il allait profiter de cet instant présent, de semer sa terreur. Ses longues griffes claquèrent contre la dalle, laissant de ci de là quelques gouttes de sang -zombie, animal, humain, il ne savait même plus-. La chienne courrait devant lui, allant vers un endroit précis. Elle aboya, continuant de courir, jusqu'à franchir une porte.
    Oh. Il sentait l'odeur de ses proies là-dedans.
    Un semblant de sourire mauvais s'étira sur son visage squelettique. Enfin. Il entra à l'intérieur, et précipita un peu plus ses pas.
    L'endroit était étroit, il se cognait contre les murs, fracassa une vitre. Qu'importe, ce n'était pas là son lieu de vie. Mais il n'y en avait aucun, de ces humains ?
    C'était louche. Trop louche à son goût. Et pourtant, quelque chose lui disait qu'il s'amuserait bien. Et qu'il finirait par les trouver. Tous.

    Regardant de nouveau devant lui, c'est un nouveau chien qui se présenta alors. Encore un ! Cette journée s'annonçait prometteuse.
    Il se jeta en avant, fondant sur la frêle créature, prêt à lui trancher la jugulaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlen
Poutreur amateur
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 22

Feuille de personnage
P.U.F.:
Relationship:
Cash: 24 + 12

MessageSujet: Re: [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.   Jeu 18 Juil - 13:40

Elle ne pouvait s'empecher de trembler comme une feuille. Elle n'avais presque pas dormit cettr nuit, comme toutes les nuits d'avant et des cernes bleuâtres se dessinaient sous ses yeux verts. Avant de monter, elle s'était précipitée aux toilettes pour vomir, l'angoisse, la peur et le manque de nourriture ayant agis vicieusement sur son estomac. Elle esperait que personne ne le savait. Elle ne voulait pas qu'on l'empeche d'aider. Elle se sentait tellement inutile, étant muette et tout ça...

Lorenz acheva les preparatifs et alla voir la fille rousse-Erika- pour lui donner le feu vert. Si tout allait bien, Big Bébé n'allait pas tarder a montrer son beau museau. Et tout le monde aura son rôle a jouer. Ceux qui tenteraient de l'assomer par chlorophorme, puis les incendiaires, les tireurs et après ce serait son tour et celui de Max. Toréador. Ils devraient l'emmener au bord du toit pour le faire basculer et tomber. Certainement l'un des rôles les plus dangereux. pourquoi je fais ça, déja...?
Un hurlement résonna dans la cage d'escalier. Arlen se recroquevilla contre le mur, son sifflet fluo s'enfonçant douloureusement dans son poing serré.

C'est parti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam le Chien
Gentil border collie
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.   Jeu 18 Juil - 14:13

    Sam était tout tendu. Il avait l'impression que ça le tendait encore plus. Du coup, Sam était de plus en plus tendu.

    Sûrement parce que les autres étaient tous tendus : les chiens, les chats, les humains, les poissons les poules, et même le Grand Gris ! Chose à laquelle il n'était pas habitué. Du coup, Sam, qui était pourtant d'un naturel joyeux et expansif, se disait qu'il valait mieux qu'il soit tendu lui aussi, parce qu'il devait bien y avoir une raison à ça. Et même, il y avait dans l'air une sale odeur qui faisait que dans tous les cas, Sam aurait quant même été tendu. Même sans le Grand Gris, les humains, les poules les poissons et les chats et les chiens et tout le reste.

    Ces derniers jours, le soir, surtout, lorsque tout le monde dormait, le Grand Gris avait emmené Sam dans les escaliers, pour un jeu. Les Sam étant intelligents et Sam ayant la chance d'être un Sam - et pour cause, Sam était Sam ! -, Sam n'avait pas tardé à comprendre le but. Le but, c'était d'attendre un signal - sans jamais savoir lequel - pour monter tout en haut des escaliers. Sam avait adoré ! Et Sam avait excellé. Sam mettait un point d'honneur à être parfait à tous les jeux auxquels il jouait. C'était sans doute son côté compétitif. Ou son côté joueur. Ou juste parce que malgré tout, le Grand Gris lui faisait un peu peur. Jamais il n'avait autant respecté un humain que le Grand Gris. Enfin, le Grand Gris et son maître. Mais son maître se cachait pour le moment... donc Sam se rabattait sur le Grand Gris.

    A présent, cela faisait un moment que Sam attendait dans la cage d'escaliers, à l'affut. Le Grand Gris lui avait dit de rester là et il attendait le signal. Sam sentait l'excitation qui courrait dans ses pattes, son dos, sa queue. Elle vibrait en lui et remontait le long de ses vertèbres, se perdait sans ses poils. Ses moustaches frémissaient et il attendait, prêt. Toute la subtilité du jeu résidait dans le signal. Quel serait-il, cette fois ?
    La Grande Rousse le dépassa avec la Jolie Petite Chienne - qu'il avait déjà remarqué depuis un bon moment mais dont il ne s'était encore jamais approché même si l'envie ne lui manquait pas -, et il hésita à se lever. Mais non. Ce n'était pas un signal correct. Donc il attendit.
    Après cela, Sam attendit encore. Des tremblements agitaient son corps par soubresauts et il sentait l'énervement le gagner. Sam ne voulait pas décevoir le Grand Gris. C'était, après tout, son maître de substitution à présent.
    Sam entendit du bruit. Beaucoup de bruit, de plus en plus fort. La Grande Rousse passa, suivie de près par une incroyable odeur de mort, et Sam entendit distinctement les aboiements de la chienne. Bientôt dominés par des sons bien plus terribles.
    Alors, pour la première fois depuis qu'il avait perdu son maître, Sam eut peur.
    Il eut peur à en crever.
    Mais comme Sam était un chien loyal, il lutta contre le besoin irrépressible qu'il avait de s'enfuir en courant, et il tint bon.

    Il y eut alors un immense fracas dans les marches sous lui et l'odeur le prit à la gorge. Fauve, âcre, sale, sanguine. Pourrie.
    Et il vit ces deux yeux jaunes qui luisaient dans le noir et se rapprochaient de lui.
    Et Sam sut que c'était le Signal.
    Incapable de contenir un jappement frénétique, il se leva d'un bon et fit brusquement volte-face. Il sentit sans mal le souffle chaud de cette horrible chose qui n'était même pas un chien et pourtant sur son dos lorsque ses crocs se refermèrent de peu au-dessus de sa queue. Cela lui fit l'effet d'une décharge d'adrénaline et Sam accéléra l'allure.
    Jamais le trajet du bas des escaliers au Toit ne lui parut aussi long. Il était à la fois hystérique et terrorisé lorsqu'il vit enfin la lumière, tout au bout du tunnel. Dans un aboiement incontrôlable, il quitta l'étroit tunnel pour se retrouver à la lumière du jour. Et alla se réfugier tête basse derrière les jambes protectrices du Grand Gris, qui attendait toujours, à côté de la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guernica
Newbie
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.   Jeu 18 Juil - 14:26


    Viens, viens à moi, tu es à moi !
    Un jappement, et le chien filait. Un rugissement, et il lui emboîtait le pas dans les escaliers, se cognant encore plus que dans le couloir. Ces aménagements n'étaient pas fait pour lui, non. Fichu proies, elles n'étaient pas non plus capable de faire un escalier convenable. Mais bon, le chien n'était plus trop loin, il pouvait presque attraper le bout de sa queue. Aussi, il accéléra un peu l'allure, et le chien en fit de même. Ah. Il ne lui échappera pas longtemps.
    Ainsi gravit-il les multiples marches, sa queue fouettant les marches, son flanc rebondissant contre les murs. Un claquement de mâchoires sec dans le vide, et il le rata.
    Non !
    Il était sortie par cette porte, tout juste assez grande pour le laisser passer. Alors Guernica bondit en avant, atterrissant sur le devant de cette porte, sans être ébloui par la lumière qui l’inondait désormais. Ça faisait longtemps qu'il n'avait pas ainsi côtoyé la lumière du jour.
    C'est aussi à ce moment, qu'il aperçut les nombreuses silhouettes de ses proies. Des mâles et des femelles, ainsi rassemblés, tous au même endroit. Ça ne pouvait pas mieux tomber.
    Il prit son temps pour les regarder, les juger. Lequel blesserait-il en premier ? Lequel mourrait en premier ?

    Oh, peut-être était-ce là un piège ? Peut-être voulaient-ils lui faire la peau ? A Lui ? Qu'ils essayent.
    Il ricana intérieurement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darky
Sulfateuse
avatar

Messages : 528
Date d'inscription : 14/09/2011
Age : 19
Localisation : Neverland ♥

Feuille de personnage
P.U.F.: Darky
Relationship:
Cash: 20

MessageSujet: Re: [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.   Jeu 18 Juil - 18:46





Buffalo soldier, dreadlock rasta.
Elle avait cette chanson dans la tête depuis son réveil. Ça lui permettait de déstresser. Enfin, c'est ce qu'elle pensait. En vérité, elle était tendue comme jamais. Elle avait l'impression de comprendre les gens atteints de tétanos. La dernière fois qu'elle avait autant stressé, c'était quand elle devait passer l’examen pour rentrer dans cette prestigieuse école de vétérinaire.

It was a Buffalo soldier in the heart of America.
Fichue chanson.
Fichu jour.
Encore un truc dont Engel se rappellerait toute sa vie.
Encore un truc qui allait marqué les esprits de tout ceux qui étaient présents sur le toit. Quelque chose de traumatisant, mais de glorieux.
Le jour où ils allaient tuer un monstre et que ce monstre allait très certainement tuer des survivants.
Non, non. Pense positif Engel. Pourquoi des gens seraient blessés ? Le plan établit est parfait, que faire de plus ?
Putain, mais bien sûr que si on va avoir des blessés ! Peut être des morts !! On parle d'un monstre là, pas d'une peluche putain !

Mémoire de merde. Engel se tint la tête un moment, adossée au mur.
Ca s'activait déjà en bas. Bientôt ce serait à elle. Elle attrapa le skate board qui était à sa gauche et s'écarta un peu. Elle se mit face aux escaliers.
Elle se sentait un peu comme dans "Les Dents de la Mer", en fait. Avec la musique culte de ce film. Elle attendait patiemment que le requin face surface. Et quel requin !
Des bruits sourds, des rugissements, et bientôt Sam qui surgissait de l'escalier suivit par le monstre. A ce moment, elle se rendit compte de l'ampleur de la chose. Elle n'avait jamais vu Guernica. Jamais. Et le voilà, pas loin d'elle. La troisième phase du plan allait être mise en place.

Quand elle vit que la créature ne bougeait pas, elle se dit qu'il valait mieux agir vite et la provoquer tout de suite afin qu'il la suive. Alors, elle mit ses mains autour de sa bouche pour s'en servir de mégaphone et se mit à hurler en direction du monstre. Elle tapa dans ses mains pour attirer son attention. Plus fort, encore plus fort. Elle mit alors son pied sur le skate board puis se retourna vers les autres pour être dos à la bête, la provoquer encore plus.

Elle gueula une nouvelle fois en donnant un coup de pied droit sur le sol. Engel s'élança sur son skate board, faisant des pieds et des mains pour gagner de la vitesse et atteindre le milieu du toit avant l'abomination derrière elle.
Pourvu que le skate aille plus vite que cette chose.

Buffalo soldier, in the heart of America...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.darkness-the-wolf-60.deviantART.com
Jim
Super scout
avatar

Messages : 401
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 21

Feuille de personnage
P.U.F.: Kachi'
Relationship:
Cash: 40

MessageSujet: Re: [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.   Jeu 18 Juil - 19:37



Alors comme ça, c'était le grand jour. Enfin, grand. Façon de parler. Ils risquaient plus de tous crever qu'autre chose. Logan, d'habitude si positif et souriant, avait cessé d'être rayonnant depuis la veille au soir, alors qu'il se rendait seconde après seconde un peu plus compte de ce qu'ils s'apprêtaient à faire. Ils allaient risquer leur misérable vie pour se débarrasser du monstre du mall. Oh oui, Log' ne devait pas être le seul à ne pas avoir dormi de la nuit. Il flippait. Il avait déjà vu la bête, il s'était rendu compte de sa force, de sa résistance, et lui avait échappé de justesse. Il craignait tout simplement que cette journée ne finisse pas comme tout le monde l'espérait.

C'est en faisant de son mieux pour positiver que l'ancien flic était monté sur le toit, après avoir laissé Oswin dans le dortoir. Avant qu'il ne ferme la porte derrière lui, elle l'avait regardé avec une telle expression humaine que pour une seconde, il avait pensé que peut-être, elle comprenait ce qui allait se produire et que son maître, ainsi que d'autres, ne reviendrait peut-être pas. Arrivé à l'heure, il avait écouté une nouvelle fois les instructions en serrant son arme avec une telle force que ses jointures en devinrent blanches. D'accord, il avait été flic et les situations dangereuses, il connaissait. Sauf que là, ça n'était pas pareil. Rien n'était pareil quand la menace était un monstre tel que Guernica.

Puis, après un salut et un mince sourire d'encouragement à chacun des réfugiés présents, insistant sur ceux à qui il tenait le plus, il s'était mis en place. Enfin presque. Il aurait du se placer en hauteur sur un toit, mais il choisit de se tenir derrière le mur de son supposé piédestal. Il risquait d'avoir envie de bouger, de se rapprocher un peu pour atteindre la bête. La hauteur ne le mettait pas à l'aise, au contraire. Logan avait plutôt l'impression qu'être là haut serait un frein à ses mouvements et à la qualité de ses tirs. Son domaine, c'était le terrain, pas le sur place.

Enfin, ils attendirent. Log' se concentrait sur sa propre respiration, tâchant de rester calme et maître de lui-même. Il le fallait s'il souhaitait être efficace. Ce fut le vacarme dans la cage d'escalier qui les alerta que ça commençait. Depuis le coin de son emplacement, le brun put voir la bête surgir derrière Sam le border collie. Son sang se glaça alors qu'il empêchait la peur de prendre possession de la maîtrise de ses mouvements. Le monstre était tel que dans ses souvenirs. Dire qu'il avait tant espérer ne jamais le revoir. Après aujourd'hui, ce serait le cas. Ca devait être le cas. Ils devaient se débarrasser de Guernica, et ce définitivement.

La bête s'était arrêtée pour les juger. Moment que Engel choisit pour commencer son rôle... l'appât.

Il se surprit à prier pour que tout le monde s'en sorte vivant, avant de charger son flingue, de lentement et discrètement se séparer de l'ombre protectrice du mur.

Puis il visa, attendant le bon moment.

Bonne chance.


[J'avais le temps, je n'ai pas résisté. Donc, faites-en ce que vous voulez, il peut tirer au moment où vous le voulez, se jeter dans l'action pour vous protéger, faire tout et n'importe quoi vraiment. Sauf mourir, uwh. Ne vous gênez vraiment pas si besoin est, ça me fera plaisir qu'il ait participé, peu importe dans quel état il en sortira ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kachiwho.deviantart.com
Jacob
Never grow up.
avatar

Messages : 1328
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 24

Feuille de personnage
P.U.F.: Hax-Makina
Relationship:
Cash: 20 + 15

MessageSujet: Re: [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.   Jeu 18 Juil - 21:25

    Un, deux.

    Un gargouillis monta des escaliers. Le sol tressauta.

    Trois, quatre.

    Le hurlement était proche, à présent. Le sol tremblait par à-coups frénétiques. Il resserra l'étreinte qu'il exerçait sur sa pelle - fidèle compagne de baston -, serrant les dents. Derrière les verres sombres de ses lunettes de soleil, son regard se fit plus dur. Froid. Déterminé.

    Cinq.

    Un jappement déchira l'atmosphère et une ombre noire fondit hors de l'ouverture qui donnait sur les marches. Sam, visiblement hystérique, alla se réfugier derrière les jambes de Lorentz.

    Et Six.

    Guernica s'arracha aux ténèbres moites de l'escalier de service dans un hurlement de tonnerre.

    A partir de là, tout commença à aller vite - même si le temps semblait s'être dramatiquement accéléré au cours des dernières secondes. Guernica, soudainement immobilisé face à ceux qui se tenaient vers l'issue d'où il avait débouché, rôdait, semblait les jauger. Jacob eut tout juste le temps de déglutir qu'une fine silhouette se détachait de la masse en hurlant et tapant des mains, avant de sauter sur son skate et de partir vers le milieu du Toit. Jacob, lui, était déjà debout au milieu de ce qui serait leur champ de bataille - et il songea soudainement qu'il serait sympathique que les tireurs se débrouillent suffisamment bien pour qu'il ne se prenne pas malencontreusement une balle -, prêt à parer à toute éventualité. Il resserra un peu plus encore l'étreinte qu'il exerçait sur son arme lorsqu'Engel arriva à son niveau, jetant un dernier coup d'oeil aux tireurs postés de part et d'autre de sa position. Avalant une ultime goulée d'air - qui ne lui fit hélas pas un bien fou, comme il l'aurait espéré -, il s’avança de deux pas, masse sombre qui se détachait sur un ciel des plus clairs, se dressant de toute sa hauteur, bien à la vue de Guernica. Ce faisant, il se plaçait entre Engel et la Bête, assurait plus ou moins son rôle de fantassin, et se rappelait, peut-être, au bon souvenir de l'Animal.
    Coucou, mec. Tu te souviens de moi ?

_________________
black#eebfa3#513C52
CasierRP


Merciiiiiiii Faso !!!
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hax-makina.deviantart.com/
Lily-Rose
Apprenti boucher
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 06/05/2013

Feuille de personnage
P.U.F.: Chinkara - Meikiro
Relationship:
Cash: 0

MessageSujet: Re: [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.   Sam 20 Juil - 0:47


Elle n’avait pas fermé l’œil de la nuit, aujourd’hui, elle se jouerait de sa vie. De celle des autres. Elle pouvait crever dans cette action, comme d’autres. Les tambours de guerre résonnèrent dans sa tête dès les premières heures du matin. Elle se répétait son rôle, mine renfrognée, concentrée. Tout et tout le monde avait une importance capitale. Elle était enflammeuse. Elle était chargée de balancer des bouteilles d’alcool dans le but de cramer la Bête. Guernica. Elle ne l’avait jamais vu. Mais avait vu de quoi il était capable, des traumatismes qu’il engendrait.

Elle n’avait bu qu’un peu, mangé encore moins. Son estomac était noué. A l’aube, elle avait passé de l’eau froide sur son visage, se rafraîchissant les idées par la même occasion. Puis enfilé son top, son pantalon, ses chaussettes et son inséparable paire de Rangers. Elle avait également calé son flingue dans son pantalon, au cas-où. Elle se rendit sur le toit, prit place stratégiquement. Elle devait avoir une vue dégagée et un espace de manœuvre assez large. Elle monta sur l’espèce de piédestal où Logan était dissimulé. Non, elle ne faisait pas grand-chose comme « tout le monde ». Au pire, elle pourrait agir rapidement, sauter au-dessus du muret qui la séparait du sol et aider. D’un élastique trouvé, elle noua ses cheveux noirs en une queue haute et disposa les bouteilles, prête.

L’heure avait sonné. L’opération commençait. Le temps passa incroyablement lentement et pourtant si vite. Le soleil montait et montait dans le ciel incroyablement clair. Badoum. Badoum. Son cœur cognait dans sa poitrine. Un mugissement retentit. Il arrivait. Elle le sentait tout proche. Elle se baissa, se dissimula derrière ce muret qui lui semblait de plus en plus pratique. Pour l’instant. Badoum. Badoum. Le chien jaillit de la cage d’escalier. Puis ce fut le tour de Guernica. Et c’est là qu’elle le vit pour la première fois. Son cœur manqua un battement. Elle était tendue, muscles bandés. Prête. Elle ne ressentait plus rien. Elle était concentrée. Sur lui, sur son souffle, ses mouvements, et les siens même. Badoum. Badoum. Elen sortit de sa cachette, se décida à attirer le monstre. Jacob se tenait au milieu de ce qui allait être leur champ de bataille. Elle allait peut être mourir ici.

Mais plutôt la mort que la couardise. Elle était déterminée. Elle ne trembla pas quand Il les jaugea. Elle n’avait plus peur. Elle était même au-delà de ça. En fait, elle avait tellement peur qu’elle n’avait plus peur. Etrange paradoxe. Elle avait la bouteille en main, sentait le canon de son flingue dans son dos. Les tireurs allaient débuter le travail. Et le mettre très en colère. Stone peut être… Là, elle entrerait en jeu. Mais quelque chose lui disait que tout ne se passerait pas comme prévu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guernica
Newbie
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.   Sam 20 Juil - 10:14


    Tant d'hommes, tant de femmes. Guernica se sentait entièrement comblé.
    Ils avaient tous l'air aussi appétissant qu'un hamburger pour un américain. Son sourire s'élargit, tirant sur le muscle de sa mâchoire.
    Alors, qu'avaient-ils prévu contre lui ?

    L'une des femelles la plus proche de lui commença à faire un boucan monstre. Elle claqua dans ses mains, tapa du pied, monta sur son skateboard pour partir plus loin. Voulait-elle l’impressionner ? Il ne l'était nullement. Mais pour faire plaisir à cette jeune fille, il entra dans son jeu, prenant son élan pour courir après elle. Les proies silencieuses étaient les plus intelligentes. Elles tentaient de le fuir en courant, se retenaient de ne pas hurler. Elle, c'était tout le contraire. Bruyante, voyante. Exubérante. Il n'était pas dupe, non plus. Au contraire. Ainsi continua-t-il à la courser.
    Du moins, jusqu'à apercevoir des proies bien plus intéressantes. Il abandonna sa poursuite, se tournant vers celui à la longue chevelure noire. L'un des premiers rencontrés, l'un des premiers qui lui avait échappé. On le lui servait désormais sur un plateau d'argent. Il en saliverait déjà d'avance. Mais il y avait aussi cette fille, celle en rouge, celle aux cheveux noirs. Elle n'avait point tremblé, lorsqu'il l'avait contemplé. N'avait-elle peur de lui ? Ou avait-elle tellement peur qu'elle en restait immobile ?
    On allait voir ça. Il aimait vérifier les choses.

    Sans attendre plus longtemps, le monstre qu'il était bondit en avant, droit sur Lily-Rose. Il fit claquer sa mâchoire dans le vide, et avança ses griffes.
    Il allait la déchirer.
    Et alors que ses serres acérés s'approchait de sa peau, un claquement métallique retentit, qui vint résonner délicieusement à ses oreilles. Au moins ne pourra-t-elle plus utiliser son arme contre lui, maintenant. Bien fait pour elle.
    C'était montrer l'exemple aux autres, avant de s'occuper du prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pickly
Poutreur amateur
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 20/02/2013

Feuille de personnage
P.U.F.: Pickly Bloodimeda
Relationship:
Cash: 15

MessageSujet: Re: [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.   Sam 20 Juil - 14:04

Tout se précipitait, et bizarrement, le calme le plus glacial régnait dans l'esprit d'Erika.
Sa chienne était revenue saine et sauve et, à l'instar de Sam, était partie se planquer dans un coin, suivant l'action de très près, prête à intervenir, tendue du bout des oreilles jusqu'à la pointe de la queue. La jeune femme se raidit en voyant le monstre débouler, défonçant la porte d'accès au toit. Il se stoppa net, observant la foule, puis se mit à courser la jeune fille sur son skateboard. Serait-ce suffisant ? N'allait-il pas plutôt se ruer sur ceux qui ne bougeaient pas - des proies plus faciles ? Eh ben si, visiblement, c'était pas si facile. Guernica arrêta sa course et fit volte-face pour se tourner vers une autre femme. Ses yeux la reluquèrent quelques secondes, puis il bondit vers elle. Agissant par pur instinct, Erika arracha une bombe de chloroforme de son sac et la jeta de toutes ses forces en pleine tête de la créature. Le verre explosa au contact du crâne de la créature, et le gaz s'en échappa, instantanément inspiré par la bête. Serait-ce suffisant ? Elle en doutait.

- Retiens ta respiration, meuf !

Elle jeta une deuxième bouteille et recula de quelques pas. Evita bondit juste à temps pour lui mordre doucement la jambe : un pas de plus, et elle dégringolait du toit. Elle se décala vers le centre, près des autres, et déglutit. C'était pas le moment de commettre des erreurs de parcours aussi stupides. Prête à esquiver la moindre attaque, pour ainsi dire totalement au taquet, Erika attendit, une bouteille dans chaque main. Elle jeta un coup d'oeil à Angela, à Mythri, et à la troisième fille censée balancer des bouteilles explosives. Il était temps de passer à l'action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angela.
Apprenti boucher
avatar

Messages : 371
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 23
Localisation : Perdue.

Feuille de personnage
P.U.F.: Ninetales
Relationship:
Cash: 95 + 13

MessageSujet: Re: [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.   Sam 20 Juil - 14:40

    • Angela fut agitée par un tremblement incontrôlable et fut prise de violentes nausées lorsque Guernica apparut dans son champ de vision.

      Elle était acccroupie sur un petit bloc de béton où était accrochée une grille d'aération, et ses cheveux remontés en chignon volaient doucement derrière elle dans la brise. Cette dernière lui apportait la pestilentielle odeur du Monstre, qui suintait de graisse, de sang, et de divers autres fluides ; les yeux de la jeune médecin brillèrent d'une lueur paniquée et son coeur accéléra. Elle voyait tout le monde se mettre en position pour tirer, et son estomac menaçait de rendre le maigre petit déjeuner qu'elle avait englouti.

      Guernica attaqua brutalement Lily-Rose, brisant au passage son pistolet ; ça faisait une tireuse en moins. Et merde. Mais Erika eut la présence d'esprit de dévier l'attention de la Bête en lui lançant du chloroforme. Les yeux verts de la demoiselle aux cheveux écarlates se posèrent un instant sur Angela, qui comprit que c'était à elle. L'étudiante se força au calme comme ses mains tremblaient violemment, faisant presque cliqueter l'arbalète customisée que Lorentz lui avait confiée. Elle respira profondément, et saisit une des quatre seringues dans la poche de sa blouse ; elle ouvrit le premier flacon d'adrénaline, et remplit la seringue à son maximum. Le dosage était suffisant pour provoquer un arrêt cardiaque chez l'humain lambda, mais qu'en était-il de Guernica ?

      Angela plaça la seringue dans l'arbalète, visa...et pressa la détente. Le projectile partit dans un sifflement et atteignit Guernica, mais la demoiselle n'avait aucun moyen de savoir si le produit avait pu pénétrer. Elle rechargea une deuxième seringue, et réitéra l'opération. Elle eut le temps de le faire une troisième fois, mais les larmes commençaient à couler de ses yeux azur. Il lui restait encore une seringue mais ses nerfs étaient sur le point de lâcher; elle craignait de voir à tout instant Nathan, Morgan, ou n'importe quel autre membre du Refuge se faire déchiqueter sans aucun regret par une Créature monstrueuse.

      Les mains excessivement tremblantes, la vue brouillée, elle commença à prélever dans le flacon l'adrénaline nécessaire. Elle avait de toute façon un peu de temps, puisqu'il restait aux autres à envoyer du chloroforme. Et une fois sa tâche accomplie, elle pourrait soigner les blessés.

      Ne mourrez pas, par pitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farewell-midnight.deviantart.com
Jacob
Never grow up.
avatar

Messages : 1328
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 24

Feuille de personnage
P.U.F.: Hax-Makina
Relationship:
Cash: 20 + 15

MessageSujet: Re: [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.   Sam 20 Juil - 15:16

    Comme on pouvait s'y attendre, Guernica, sans doute poussé par son attrait du jeu - ou quelque chose du genre -, s’élança à la poursuite d'Engel. Mais se détourna en chemin.

    Les choses allaient bien vite. Déjà, les bouteilles de chloroforme fendaient l'air et venaient se briser sur le monstre dans un bruit de verre qui éclate ; le cliquetis sec de l'arbalète entrecoupait les cris du monstre, mais tout ca n'était rien, absolument rien, à côté de la fanfare de son propre cœur, qui palpitait avec frénésie à l'intérieur de son thorax, pompait sang et adrénaline - et autres -, les renvoyaient se perdre dans son système. Au final, Jacob avait l'impression d'être un cœur géant, et non un humain. Tout pulsait en lui. Il sentait l'organe dans chacun de ses membres. Cheveux. Dans chaque infime parcelle de son être.
    Et tout lui apparaissait drastiquement clair. Bien plus net et précis que ca n'avait pu être le cas au cours des derniers mois - peut-être même, des dernières années. Chaque souffle de vent était une donnée qu'il analysait dans la seconde, chaque son était codé et traité. Jacob se sentait comme partie d'un tout. Il faisait corps avec son environnement. Et il réfléchissait vite. Affreusement vite.

    Comprenant qu'il était de son devoir de spadassin en herbe de venir prêter main forte à Lily-Rose, il s’élança dans la direction du monstre. A lui tout seul il ne pourrait pas faire grand chose, si ce n'est peut-être réussir à attirer suffisamment l'attention de la bête pour que celle-ci se concentre uniquement sur lui et non sur les enflammeurs et compagnie et crever ce faisant. Mourir était une possibilité maintes et maintes fois envisagée. Qui lui apparaissait au final plus comme une opportunité sympathique que comme une fin tragique et repoussante. S'approchant rapidement de Guernica par le côté, il serra bien fermement sa pelle et frappa l'animal de toutes ses forces au niveau des côtes, tentant de planter la tête métallique dans la chair plutôt que de l'écraser comme il l'aurait fait d'ordinaire avec des zombies - auquel cas il aurait eu plus l'air con qu'autre chose, vu qu'il était évident que cela n'aurait strictement rien fait.
    Il espérait que cette action aurait au moins le mérite de déporter l'attention du colosse rouge.
    Pour le reste et la probable haute diminution de son espérance de vie qu'un tel geste impliquait... eh bien, Rock N Roll ! Qui vivra verra.

_________________
black#eebfa3#513C52
CasierRP


Merciiiiiiii Faso !!!
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hax-makina.deviantart.com/
Nathan.
Complete Nerd.
avatar

Messages : 384
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 25

Feuille de personnage
P.U.F.: Siumi.
Relationship:
Cash: 15+10

MessageSujet: Re: [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.   Sam 20 Juil - 17:23

>> Ses mains serraient si fort la poignée de son bâton qu'il en avait les jointures blanches.

Nathan était à son poste, près de Jacob. Pour l'instant, les choses se déroulaient plus ou moins comme prévu. Les deux chiens avaient déboulés sur le toit, une peur sans nom se lisant dans leurs yeux fous. Puis Guernica avait fait son apparition, défonçant la porte de ses épaules massives, et même Taluk, pourtant courageux, avait poussé un jappement en se serrant contre les jambes de Nathan. Le jeune homme jeta un bref coup d’œil à l'animal, puis un coup d’œil vers Angela, postée sur une grille d'aération. Puis sur Guernica.
Le monstre poursuivait Engel, sur son skate. Comme prévu. Sauf qu'à mi-chemin, la bête regarda Lily-Rose et changea brusquement de direction. Comme pas prévu. Bien entendu, ça pouvait tout de même arriver. Le flingue de la brune fut endommagé dans l'action, mais au moins était-elle saine et sauve. Du coin de l’œil, il vit Jacob s'élancer tandis que des bouteilles de chloroforme explosaient sur le museau de Guernica. Puis des seringues se plantèrent dans son flanc. Nathan se préparait également à entrer en action pour protéger les enflammeurs, lorsqu'il jeta un ultime coup d’œil à Angela. La jeune fille semblait au bord de l'hystérie, en larme.

-Taluk, va voir Angela.

Il désigna la jeune fille du menton et le chien, bien content, s'éloigna de lui pour aller se glisser près de l'étudiante, lui léchant brièvement la joue. Nathan avait déjà reporté son attention sur Guernica. Il serra le manche du bâton pour se donner du courage, mais il crevait littéralement de peur. Il inspira, gonflant le torse, et s'élança soudain comme le dernier des viking. La lame circulaire en avant, il chargea comme un hallebardier, et assena un coup dans le flanc du monstre, vers ce qui devait abriter son estomac. De l'autre côté, Jacob asséna un violent coup de pelle et Nathan recula hors de portée, bien décidé cependant à ne pas montrer sa peur.

If we burn, you burn with us !

_________________
Nathan & Keeva & William




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfgang
Dealer de caddies
avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 26

Feuille de personnage
P.U.F.: Jackspirit
Relationship:
Cash: 112

MessageSujet: Re: [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.   Sam 20 Juil - 17:27

La tension avait été palpable toute la soirée. Beaucoup avaient ma dormis la nuit, pas Wolfgang. Il avait dormi comme un bébé et c'était présenté sur le toit en pleine forme. Pour une fois. À croire que pour passer une bonne nuit il fallait que ce soit la veille d'un combat épique où une mort certaine l'attendait. Il n'a jamais été mentionné où que ce soit que Wolfgang était quelqu'un de normal. L'australien avait à peine salué les autres qu'il connaissait à peine. Pourquoi sympathiser avec des gens qui risquent de mourir dans un instant. Il se plaça en hauteur après avoir prit un des fusils d'assaut et comme tout le monde... attendit. Le stress était palpable et il aurait été stupide de dire que Wolf' ne stressait pas. Dans de pareilles circonstances, il serait déjà en train de faire le con sur le toit, à blaguer à tout va ou à aller à l'encontre des ordres. S'il avait été fatigué il aurait surement déjà piqué un roupillon sur le toit jusqu'à ce que ce soit à son tour d'agir. Étrangement cette fois-ci il était plus sérieux qu'il ne l'avait jamais été depuis son arrivée ici.

Son regard se porta sur la porte du toit lorsque les premiers aboiements de chiens se firent entendre. Le tout se passa très vite, le chien sortir en trombe de la cage d'escalier suivit de la bête qui avait déjà annoncé sa présence par tout le bordel monstre (c'est le cas de le dire) qu'elle avait foutu pour monter les marches. Sacré pedigree, pensa Wolfgang qui voyait pour la première fois Guernica. Jusqu'ici il ne l'avait pas vraiment croisée dans les couloirs du mall. Son odeur putride arrivait jusqu'à lui, il fronça le nez et manqua une réplique désobligeante. Il préféra se retenir, se faisant discret. L'animal ne semblait pas savoir à qui s'en prendre. C'est comme lorsque vous vous retrouvez devant un buffet de petits fours, que vous aimez tout ce qui se trouve dessus et que vous ne savez pas quoi prendre en premier. Vous savez à l'évidence que vous prendrez tout, mais par quoi commencer ? C'est tout à fait ce que devait se dire Guernica. Enfin si un monstre pensait de la même manière que l'estomac de Wolfgang face à un buffet de petits fours. La bataille avait commencée. Déjà les premières bouteilles de chloroforme volaient et déjà les premiers coups de pelles étaient donnés. L'australien quant à lui se tenait prêt. Allongé sur le ventre son arme pointée sur le monstre, il attendait le bon moment pour agir. Il ne fallait pas que ce soit, ni trop tôt ni trop tard. Afin de ne pas être découvert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guernica
Newbie
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.   Sam 20 Juil - 19:21


    Il n’eut guère le temps de creuser la peau de celle que l’on dénommait Lily-Rose et que lui dénommait comme était sa proie, que quelque chose vint éclater sur sa tête, libérant un nuage de chloroforme. Il inspira ceci en une goulée d’air. Quelle odeur ! Elle lui empêcherait presque de sentir le doux fumé des humains. Au moins, il était désormais parfumé.
    Sans pouvoir se re-concentrer sur elle, on vint lui frapper dans les côtes. Il se retourna en un mouvement, faisant face à Jacob. Il lui avait manqué, pendant tout ce temps. Alors que la pelle était sur le point de creuser sa chair, il attrapa l’objet de ses crocs pour l’envoyer un peu plus loin. En bonus, il lui asséna un coup de griffe, déchirant ses vêtements pour entailler son torse. Il s’occuperait de lui plus tard, il n’était pas encore devenu le centre de son attention. Il ne volerait pas la vedette à ses copines, non.
    Un autre mâle vint oser le corps-à-corps. Il sentit son coup, sa lame trancher sa chair, presque jusqu’au sang. Un bref grognement de douleur s’échappa de sa gueule, tendit qu’il resserrait ses crocs. Son arme, il la lui laisserait encore moins que la pelle de l’autre ! Son épaule vint culbuter le jeune homme, et sa mâchoire le frôla pour se saisir de son bâton, pour le tordre dans sa gueule, s’ouvrant légèrement la peau entre deux crocs. Il le laissa ensuite retomber par terre dans un cliquetis métallique.
    Le monstre, lentement, comme pour faire durer le plaisir se retourna alors pour voir qui avait osé braver les interdits avant qu’on ne le dérange. Une femelle. La garce. Sa large tête bascula à droite, puis à gauche, se débarrassant ainsi de ce qui restait de cette bombe. Sa gueule s’ouvrit en grand, et il poussa son rugissement caractéristique.
    Ses pattes se déposèrent lentement et lourdement sur le sol, il avança vers cette femme qui revenait vers le milieu du toit.
    Un sifflement attira sa fine ouïe, quelque chose l’atteignit dans le flan. Il serra les crocs, rugissant de plus belle lorsque le produit s’infiltra dans son sang. Deux fois encore, il fut touché, deux fois encore, il gronda, de plus en plus puissamment. L’adrénaline faisait effet dans son corps, son agressivité n’en était que décuplé. Il avait envie de les tuer, maintenant. Ce n’était plus l’heure de jouer avec ces pantins de chair et d’os.
    Avec rapidité, sans lui laisser le temps de réagir, sa queue osseuse vint fouetter avec une brusque violence la rousse, l’envoyant valser un peu plus loin. Et de une. Dans un volte-face il repartit en direction de celle postée sur la grille d’aération. Ses griffes prirent appuis sur le béton, y creusant de profond sillon tout en arrachant la grille d’aération, et sa gueule s’ouvrit pour attraper un pan de sa blouse, y laissant la marque de ses crocs avant de la lâcher pour directement l’attaquer de sa patte, tentant ainsi de l’écraser. La rage le rendait fou, il ne savait où donner de la tête.
    Tous, tous, il les aurait tous.
    Il ne laisserait pas une seule de ses proies lui échapper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlen
Poutreur amateur
avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 22

Feuille de personnage
P.U.F.:
Relationship:
Cash: 24 + 12

MessageSujet: Re: [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.   Sam 20 Juil - 22:14

Cela ne fonctionna pas vraiment comme prévue.
Bon, oui d'accord il s'était précipité à la suite du chien, puis de celle de la fille, Engel. Mais en chemin il se détourna pour s'attaquer à la fille au manteau rouge, lui brisant son pistolet. Puis Jacob et Nathan attirèrent son attention pendant qu'Angela lui tirait dessus avec l'arbalète et que des fioles de chloroformes lui était jetés à la gueules. Ce qui dérapa fut sa réaction. Il devint de plus en plus violent, envoyant balader les armes des deux hommes et blessant Jacob. La blessure ne devait pas être vraiment profonde, mais elle devait faire vraiment mal. Et Arlen n'en pouvait plus de rester dans son coin sans rien faire pendant que des gens qu'elle connaissait, certes mal, mais elle vivait avec eux depuis quelque temps déjà.

Alors, sans attendre le signal qui annonçait son tour, elle s'élança vers le monstre en ramassant l'un des bouts de verres qui étaient auparavant une fiole et s'entailla le bras juste en dessous du coude. Peu profondément, mais assez pour que le sang se mette à couler suffisamment. Puis elle plaça son sifflet fluorescent dans sa bouche, inspira.
L'expiration fit résonner dans l'air une horrible stridulation qui lui fit même mal aux oreilles. Elle recommença deux autres fois, attirant l'attention de Guernica, l'agaçant, peut-être suffisamment. Puis elle lança le sang qui s'était accumulé dans sa paume près du monstre, siffla encore une fois et se précipita en courant vers l'endroit ou se tenait normalement les incendiaires. Elle n'avais pas le droit de ralentir, ni de regarder derrière elle. Elle ne devait pas faillir, ni mourir.
Pourtant, elle crevait de peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mythri
Maître de la machette
avatar

Messages : 821
Date d'inscription : 27/08/2011
Age : 21

Feuille de personnage
P.U.F.: Faso'
Relationship:
Cash: 175 + 25

MessageSujet: Re: [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.   Dim 21 Juil - 14:25



    Mythri se tenait prête, une bouteille de chloro' coincée entre le sol de son poste et son buste bien maigre face à un morceau comme Guernica. Erika avait réagi plus vite : elle avait lancé deux bouteilles. Ils en avaiernt trois, en tout. La seule restante était la sienne. Il ne fallait pas la louper.. Mythri tenta de jauger l'effet du chlorophorme sur la bête, désormais bien chauffée. Elle ne semblait pas plus lente, ni plus pataude. Les évènements, par la suite, s'enchainèrent vite : Jacob et Nathan attaquèrent, et la bête repliqua en attaquant Jacob, et en envoyant bouler qui se trouvait à sa portée. Mythri se mordit la lèvre, et decida de descendre de son perchoir. C'était risqué, mais elle ne pensait pas pouvoir atteindre sa cible...
    Le corps secoué de tremblements, des sueurs froides coulant le long du dos, la petite indienne sauta sur le sol, avec les autres, et s'avança jusqu'à Guernica. Elle savait que si elle se prenait, comme les autres, un coup de la queue osseuse du monstre, il l'atteindrait plus haut, car elle était plus petite. La poitrine, la gorge... Elle ne savait pas exactement. Elle ferait donc ce qu'il faudrait pour ne pas être blessée... Comme s'il suffisait de vouloir.

    La bouteille sous le bras, Mythri s'avança au plus près, et se retrouva près de la gorge de l'animal... Et de sa gigantesque, cauchemardesque machoire.
    Elle n'avait jamais été très bonne au basket. Elle tenta donc de faire un panier sur la tête de l'animal. Bouche, yeux, crâne... Peu importait. Tant que c'était près de son ne... orifice respiratoire quelconque. Elle n'était pas très loin de Lily-Rose lors de son lancer, recula à son niveau après celui-ci, prête à se jeter par terre en cas de coup de griffe... si seulement elle en avait le temps. Rien n'était moins sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angela.
Apprenti boucher
avatar

Messages : 371
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 23
Localisation : Perdue.

Feuille de personnage
P.U.F.: Ninetales
Relationship:
Cash: 95 + 13

MessageSujet: Re: [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.   Lun 22 Juil - 11:29

    • Un aboiement à côté d'elle la fit sursauter, et entre ses larmes elle reconnut Taluk.

      Le chiot léchouilla son visage, et Angela sourit en attrapant le petit chien et en le reposant à ses côtés. " Sois sage. " Soudain, l'agitation de Guernica lui sembla étrange ; et elle comprit que l'adrénaline était loin d'avoir eu l'effet escompté. Elle s'était contentée de déployer toute l'agressivité du Monstre...soit l'effet tout à fait inverse. Jacob fut blessé...mais son coeur s'arrêta l'espace d'une seconde lorsque ce fut au tour de Nathan de se faire culbuter. TU N'AS PAS LE DROIT DE LE TOUCHER. La Bête détruisit en un coup de mâchoire le bâton Shaolin, et détourna son attention des combattants au corps à corps...

      Pour se focaliser sur elle.

      Angela resta paralysée en réalisant qu'à part une arbalète inutile -elle n'avait pas de carreaux, juste une seringue pleine d'adrénaline-, elle n'était pas armée. Et au moment où elle se ressaisit et commença à se mouvoir pour fuir, Guernica accéléra vers elle et mordit dans sa blouse ; ne pouvant se retenir, la médecin laissa échapper un cri et elle décida de prendre des mesures pour s'éloigner de la Créature.

      Tandis que Guernica arrachait un pan entier de sa précieuse blouse de médecin, la jeune fille attrapa Taluk sous le ventre et se leva ; elle s'appuya sur le rebord du béton...et se projeta en arrière au moment exact où le Monstre abattait ses griffes sur elle. Son bras droit lui servit de bouclier et elle prit cher, gagnant trois griffures. Elle heurta le sol, sonnée, le chiot husky toujours sous le bras. Elle avait mal partout suite à sa chute sur le béton, mais au moins elle était vivante. Pour le moment.

      Sonnée, elle relâcha le chien de Nathan, et replia son bras contre elle. Ca saignait abondamment, mais elle ne devrait pas avoir trop de problèmes. Cela semblait bénin. Elle attrapa sa mallette qui était restée en bas du promontoire, et se prépara à soigner ceux qui en auraient besoin dès que le champ de bataille serait suffisamment dégagé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://farewell-midnight.deviantart.com
Jacob
Never grow up.
avatar

Messages : 1328
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 24

Feuille de personnage
P.U.F.: Hax-Makina
Relationship:
Cash: 20 + 15

MessageSujet: Re: [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.   Lun 22 Juil - 13:08

    Jacob ne sut pas vraiment si son attaque eut un quelconque effet sur Guernica, si ce n'est celui de lui faire tourner la tête, droit dans sa direction.

    Mais pour la toute première fois, il ne ressentit strictement rien, à l'intérieur. Ses entrailles ne se nouèrent pas, il n'y eut pas la moindre sueur froide. Non, il ne sentit rien, rien si ce n'est cette rage bouillonnante, cette soif de violence et cette haine indicible qui cessait de cuver au fond de son estomac pour entrer dans une fantastique ébullition.
    La pelle lui fut arrachée et envoyée bien plus loin. Il n'eut pas le temps de réagir qu'un violent coup de patte le fit à son tour partir dans le décor. Sa vieille chemise noire et déjà bien abimée - qu'il avait remise pour l'occasion - fut lacérée de toutes parts et un fantastique flot d'hémoglobine vint achever de la ruiner tandis que ses vieilles plaies étaient rouvertes, et que son torse se retrouvait de nouveau déchiré en son centre. Jacob s'écrasa par terre et roula jusqu'à ce que son dos et son crâne viennent buter contre le muret qui gardait le rebord du Toit. Le choc se transmit dans tout son organisme et c'était comme si un séisme fendait son être en deux.
    Guernica était déjà bien loin.
    Sonné, Jacob peina à se relever. Il porta la main à son visage et constata qu'un mince filet de sang s'écoulait de son nez - ou de sa bouche, ou des deux, il ne savait plus très bien. Papillonnant des yeux, il tangua tandis que le paysage cessait peu à peu de s'agiter pour enfin se stabiliser autour de lui. Il parvint à distinguer l'éclat de verre caractéristique qui indiquait qu'une nouvelle bouteille venait de percuter Guernica de plein fouet, et il crut voir la fine silhouette de Mythri qui le fuyait à la va-vite.
    Puis Angela. La Bête semblait s'acharner sur elle.
    Jacob, qui se relevait en s'appuyant contre le muret, regarda autour de lui. Les restes de l'arme de Nathan gisaient non loin de lui mais pas de trace de leur propriétaire. Avançant à grand mal jusqu'à sa pelle - sa démarche devait équivaloir à la mienne en milieu de soirée, sauf que lui n'avait pas d'alcool dans le sang et que moi, en soirée, je ne pisse pas le sang -, il l'attrapa et s'en servit d'appui.
    L'alliage qui composait le manche était bien endommagé par endroits. Il présentait de nombreuses éraflures et Jacob sentit son coeur qui se serrait un peu en voyant cette arme, certes impromptue au début, mais diablement utile, qui semblait gémir de douleur entre ses mains. Fidèle compagne pour un temps. Il se surprit à voir combien il s'y était attaché.

    Et puis, Jacob abandonna là le remords et s’élança de nouveau. Protéger les autres au péril de sa vie était son job, après tout. Ca lui allait très bien comme ça. Angela y passerait rapidement si personne ne faisait rien et s'il était persuadé que Nathan ferait un excellent sauveur, ce dernier n'était pour le moment pas en vue. Il ne volerait pas au secours de l'infirmière - il laissait ça l'étudiant - tel un preux chevalier mais il pouvait toujours intervenir pour la sortir de là, quitte à se retrouver à sa place dans la merde.
    En courant vers le monstre, Jacob serra un peu plus le manche de sa pelle. Ce serait certainement leur dernière percée folle dans la masse, et il veillerait à ce que le geste soit à la hauteur de l'évènement. Attrapant le manche à deux mains, il fonça droit vers la tête de Guernica, le prenant à revers, et asséna un fantastique coup circulaire sur l'encolure de l'animal, l'attaquant au plus près de la gorge, ou de ce qui devait y être équivalant. Prêt à encaisser le retour, il leva le manche devant lui, le tenant par les deux extrémités à la manière d'un bâton de combat, unique rempart possible entre lui et la bête, et appuya avec, de toutes ses forces, contre l'encolure de l'animal, espérant par là le repousser un peu, à défaut de le faire dégager plus loin.
    Ne soyons pas trop optimistes. Jacob avait du muscle, mais peut-être pas à ce point.

_________________
black#eebfa3#513C52
CasierRP


Merciiiiiiii Faso !!!
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hax-makina.deviantart.com/
Lily-Rose
Apprenti boucher
avatar

Messages : 357
Date d'inscription : 06/05/2013

Feuille de personnage
P.U.F.: Chinkara - Meikiro
Relationship:
Cash: 0

MessageSujet: Re: [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.   Lun 22 Juil - 14:22



Son estomac se serra, Guernica avait bondit vers elle. Nerfs d’acier. Elle devait tenir. Elle devait agir. Le cliquetis de son arme retentit comme la clôture de son contrat de mort. Elle venait de le signer, elle n’avait plus rien à perdre. Elle devait agir. Son arme était tout aussi morte qu’elle le serait probablement pendant la bataille. Les bouteilles avaient été épargnées. L’attention se détournait déjà. Le sang de Jacob avait giclé. Les bouteilles de chloroforme avaient explosés, les seringues d’adrénaline avaient fusés. Son sang entra en ébullition. Rage. Guernica renversait tout sur son passage. Il détruisait et dans son regard, on aurait pu lire sa détermination à tuer. Il allait tous les tuer. Un carnage. Restée pétrifiée quand il l’avait attaqué, Lily se sentait d’un courage sans bornes, et d’une colère incommensurable.

Alors qu’Arlen tentait d’amener le monstre vers les incendiaires, dont elle faisait partie, Jacob s’opposa dans un corps-à-corps. Et c’est là qu’elle décida d’agir. Elle sauta de son rebord, une bouteille d’alcool à la main. Brûler. Puis, elle cria, cria de toutes ses forces. Elle agissait de façon complètement stupide et mesurée. Elle n’allait pas mourir. Lui allait mourir. C’était lui, ou eux, et à choisir, elle prenait lui.

EH ! UN PEU DE CHAIR FRAÎCHE CA TE DIRAIT ?!

Provocation. Oui, elle le provoquait. Rien ne comptait plus. Elle avait sa bouteille d’enflammeuse à la main, et un gros bout de verre dans l’autre. Elle attendit qu’il charge vers elle. Elle était prête. Elle attendit qu’il saute pour l’écraser, c’est là qu’elle agit. De toutes ses forces, elle écrasa la bouteille d’alcool contre la gueule du monstre. Puis de l’autre, elle serra le bout de verre en le plantant le plus possible dans la chair du prédateur. Elle avait bondit en avant, puis avait roulé, évitant de peu, ou presque, qu’il ne s’écrase sur elle.

Elle n’avait pas calculer exactement son coup et les griffes arrière droites de la bête vinrent lui lacérer le dos. Elle serra des dents, oublia la douleur. Son cœur cognait contre sa poitrine. Elle devait se retrouver une arme, et vite. Elle commença à courir. Courir vers son perchoir, le même où elle s’était faite attaquer. Elle empoigna la dernière bouteille qu’elle avait. Et respira. Le sang coulait dans son dos, contre sa paume. Les lacérations lui brûlaient la chair. Profondes ? Peut-être. Quelques cicatrices de plus. Un léger vent se leva. Et ce fut comme si le tonnerre avait grondé. Ce n’était que son cœur. Son cœur en colère. Déterminée. A. Tuer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guernica
Newbie
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.   Lun 22 Juil - 15:07


    Grondement rauque, déchirement guttural, cri de rage. Guernica bondit, renversant quelques survivants, prenant de plus en plus d'allure.
    Et puis, une seconde bouteille de chloroforme vint éclater, éparpillant sur sa gueule de fins morceaux de verre. Encore ? Ne comprenaient-ils donc rien ? Il s'ébroua, envoyant valser les débris.
    Provocation, encore. Une frêle créature se trancha le bras. Il vit son sang couler, et la salive lui vint à la bouche.
    Provocation, encore. Celle a qui il avait tranché le pistolet qui hurlait en sa direction.
    Provocation, encore. L'homme aux cheveux noires qui revint avec sa pelle. Il sentit son coup contre son échine, et lui qui forçait pour le repousser. Ses griffes crissèrent légèrement sur le béton, creusant de fins sillons. Il voulait jouer à ça ? Il lui montra qu'il avait bien plus de force que lui. Dans un brusque mouvement, il le culbuta de son flan. Et tant qu'à faire, pour le dissuader une bonne fois pour toute, il attrapa sa pelle entre ses crocs. L'alliage du manche céda rapidement, et l'embout éclata tout bonnement. Il recracha les morceaux de ferrailles sur le sol, le toisant de son regard lumineux. Es-tu satisfait, maintenant ?

    Désormais, c'est la jeune femme qui criait qui l’intéressait. Il se tourna énergiquement vers elle, s'approchant à grand pas. Une bouteille fusa, éclata sur son corps, répandant un liquide incolore mais fort odorant. Ce n'était pas la même chose que le chloroforme. Soit, il ne releva pas, lui labourant le dos de ses griffes.
    Maintenant, au tour de la petite fille. Il courut en sa direction, aussi rapide qu'un taureau lâché dans une arène. Ils et elles, tous, étaient bien trop lent pour lui. Alors, sa patte se leva, attrapant -ou plutôt, déchirant- le bras de la jeune fille.
    Il n'arrêta pas sa course, continuant sans s'arrêter, faisant le tour du toit avant de revenir au milieu sans ralentir son allure de monstre déchaîné. De sa queue ou de ses flancs, il envoyait valser ceux trop proche de lui, manquant parfois de les faire tomber du toit, et ne cessait de pousser ses râles rauques à vous glacer le sang.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darky
Sulfateuse
avatar

Messages : 528
Date d'inscription : 14/09/2011
Age : 19
Localisation : Neverland ♥

Feuille de personnage
P.U.F.: Darky
Relationship:
Cash: 20

MessageSujet: Re: [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.   Lun 22 Juil - 16:55





Malgré tout ses efforts, Guernica avait lâché Engel pour aller s'attaquer à Lily-Rose. Engel freina, fit demi tour et regarda les autres faire. Tout ce passa très vite. Les corps furent propulsés dans tout les sens, les bouteilles de chloroforme fusèrent et s'éclatèrent en mille paillettes colorées sur le dos ou la tête de Guernica. La bête ne faisait que rugir, s'attaquait à tout le monde. La gorge nouée, Engel regardait tout le monde s'activer comme ils le pouvaient. Elle restait plantée là, le pied sur le skate.
Non. Non, non, non, non, non, non. Bouge-toi meuf. Bouge-toi !! Toute aide est bienvenue.
Alors, ni une ni deux, elle repartit dans la direction de Guernica que s'évertuait à chasser, attaquer, blesser tout ceux sur son passage.
Non.
Stop Engel. Tu peux rien faire. Elle regarda autour d'elle et aperçut Angela, pas si loin. Elle avait le bras en sang. Oui, l'infirmière. Engel s'occupait bien des animaux, elle pourrait faire pareil pour une humaine. En un coup de pied sur le sol, elle rejoignit l'infirmière en faisant un détour pour éviter Guernica, les bouteilles et pour ne gêner personne. Une fois prêt de la jeune femme, elle descendit de son skate pour lui porter secours.
- Eh, ça va, t'as besoin d'aide ? Elle regarda le bras de la jeune femme, et poursuivit: C'est bien amoché. J'suis là pour t'aider à soigner les autres. J'suis peut être que véto, mais j'ai au moins quelques notions en soins...
Puisqu'elle ne pouvait pas frapper Guernica à cause de sa petite taille et se fragilité, autant aider les autres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.darkness-the-wolf-60.deviantART.com
Fox
Caïd de la supérette
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 17
Localisation : Squatte le Pamplemousse

Feuille de personnage
P.U.F.: Peanut-of-the-Hell
Relationship:
Cash: 0

MessageSujet: Re: [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.   Lun 22 Juil - 17:28



Fox était immobile dans l'ombre. Silencieuse comme le renard à l'affût, les doigts serrés autour de sa bouteille de champagne, si fort qu'elle semblait sur le point d'éclater. Elle ne savait pas ce qu'elle faisait là. Elle ne connaissait personne. Elle ne savait presque pas se battre. Elle était faible. Pourtant elle avait envie de se rendre utile. Elle sentait son sang bouilloner dans ses veines, cogner douloureusement à ses tempes. La bête était énorme. Elle s'était demandé à quoi pouvait bien ressembler Guernica, et maintenant, Fox se disait qu'elle aurait préféré ne jamais le savoir.

Tu vas crever. Roxanne, tu vas crever.

Oui. Elle allait crever. Elle s'était mentalement préparée à cette évidence et bizzarement, cela ne lui faisait plus peur. Se dire qu'elle allait peut-être rejoindre Rachel la réconfortait. L'adrénaline courait en elle, la brûlant de l'intérieur. L'odeur de Guernica lui prenait la gorge. La même odeur que quand elle avait affronté sa première goule.

Les bons vieux souvenirs hein ? Bientôt tu vas voir toute ta petite vie défiler devant toi.

Il n'y avait rien à voir. La jeune femme ignorait cette petite voix intérieure qui l'agaçait tant. Elle s'efforçait de se focaliser sur l'instant présent. Tout ne se passait pas comme prévu. Elle entendait des cris, elle sentait l'odeur de putréfaction du monstre, elle voyait le sang. Il y avait des blessés. Des gens qu'elle ne connaissait pas. Quand pourrait-elle intervenir ? Pourrait-elle seulement faire quelque chose ? A voir.

(désolée du retard o/)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ GUERNICA ] Red Monster Supérette.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ GUERNICA ] Red Monster Supérette.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» GTA V le topic
» problème armure rang supérieur
» Armure rang supérieur
» Quelle PSP choisir... pour Monster Hunter bien sûr!!
» Nouvelles images de Monster Hunter 3rd

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
*SUN CITY :: Paperasse. :: Topics Importants-
Sauter vers: